]]>

Semaine Indienne 2016 - Femmes et féminité dans le monde indien

Publié dimanche 6 novembre 2016
Dernière modification lundi 31 octobre 2016
News lue 196 fois

Par Musidora

Rubrique News
◀ [Edit 05/11] Shivaay, il va faire froid en France
▶ [Edit 09/11] Kaashmora et Kodi pour Diwali

Chaque année, l’association INDIAS propose une semaine consacrée au monde indien à l’École Normale Supérieure de Paris.

Elle aura lieu du 7 au 10 novembre 2016 et mettra en lumière la thématique suivante : « Femmes et féminité dans le monde indien ».

Au cours de cette semaine indienne nous aurons droit à des conférences sur les « images de la déesse », le genre dans la mythologie hindoue, le féminisme face à la violence en Inde (avec Mary E. John, venue spécialement de Delhi), le rôle et l’image des femmes dans la lutte pour l’Indépendance, et bien d’autres sujets !

L’événement accueillera également l’auteure Karthika Naïr, et fera la projection de plusieurs films.





Présentation

« Parmi les représentations collectives qui structurent l’image que nous nous faisons du monde indien dans les sociétés occidentales, la dure condition des femmes arrive en bonne place. Viols, fœticides des embryons féminins, préférence marquée des parents pour les fils sur les filles, etc., le sort des femmes peut vite apparaître comme particulièrement intolérable.
Les différents pays qui composent le monde indien (Inde, Pakistan, Bangladesh, Népal et Sri Lanka) apparaissent comme des sociétés fortement patriarcales, et cela indépendamment de l’immense variété ethnique, religieuse, régionale et linguistique qui caractérise le monde indien.

Cette image négative de la condition féminine dans le sous-continent indien coexiste dans notre imaginaire collectif avec des images nettement plus positives, celle par exemple d’une Inde dirigée pendant seize ans par une femme à la forte personnalité, Indira Gandhi, ou encore celle d’un pays où la divinité se conjugue au féminin aussi bien qu’au masculin, et où les déesses sont souvent des créatures redoutablement puissantes, bien loin des vertus réputées féminines de pudeur, de modestie et de discrétion.

D’emblée donc, ces images laissent apparaître la complexité des phénomènes, la diversité des situations et la gageure qu’il y aurait à chercher une condition féminine transversale aux situations fortement hétérogènes des habitantes du monde indien, de la paysanne de basse caste du Tamil Nadu à l’ingénieure brahmane de Bangalore (la « Silicone Valley » indienne) ou de la célébre guru néo-hindoue Amma aux filles musulmanes des bidonvilles de Mumbai ou de Karachi.

C’est au sein de cette mosaïque bigarrée des conditions féminines et des représentations de la féminité que nous voudrions vous inviter à déambuler. Conférences, films et expositions convoqueront tour à tour le prisme de l’histoire ou des représentations esthétiques, le regard de la sociologie des religions ou celui du cinéma d’auteur indien pour éclairer les multiples facettes dans lesquelles se déclinent les identités féminines et les représentations du féminin. »

Programme


Infos Pratiques

Dates : du 7 au 10 novembre 2016 • 09h00 à 18h15
Lieu : ENS — 45 rue d’Ulm — 75005 Paris
L’événement sur Facebook

Commentaires
Pas encore de commentaires