]]>

Bande-annonce de Mohenjo Daro

Publié mercredi 6 juillet 2016
Dernière modification mercredi 6 juillet 2016
News lue 439 fois

Par Musidora

Rubrique News
◀ Sortie de Dhilluku Dhuddu en France
▶ Bolly Deewani cet été

Après trois années de recherches, de lectures intensives, ainsi que d’entretiens avec des archéologues, Ashutosh Gowariker est fin prêt à vous dévoiler sa dernière œuvre : Mohenjo Daro. Produit par Siddharth Roy Kapur et Sunita A. Gowariker, avec la contribution de The Walt Disney Company India, le réalisateur nous propose de contempler, dès le 12 août 2016, une épopée romantique portée par le légendaire Hrithik Roshan et la ravissante novice Pooja Hedge.

Situé au Pakistan (au nord-ouest de Karachi), Mohenjo Daro — littéralement « Le Mont des morts » — est un site à la fois crucial et mystique ayant accueilli la méconnue civilisation de la Vallée de l’Indus. Véritable métropole sortie de terre, Mohenjo Daro reste encore de nos jours une énigme quant à sa construction spectaculaire, sa culture, son peuple et sa disparition brutale.
Ashutosh Gowariker relève donc le défi de mettre au jour cette gigantesque cité, par le biais de reconstitutions et d’effets spéciaux à couper le souffle.

La bande-annonce à elle seule promet un enchantement visuel : entre paysages désertiques couleur ocre et grottes pourvues d’étendues d’eau, par lesquels on se surprend déjà d’être émerveillé(e). Au milieu de ces atmosphères arides et sombres surgissent des teintes vives et chaleureuses, déployées par des costumes aux voiles tourbillonnant avec grâce et légèreté ; ainsi que par des couronnes extrêmement travaillées et fleuries.
Il est difficile de ne pas songer à l’imagerie des péplums grecs et romains, avec ses arènes et combats de gladiateurs ; nous laissant présager un somptueux spectacle.

Qui d’autre que Hrithik Roshan pour incarner cette grande épopée ? Il y interprète le rôle de Sarman, agriculteur d’Amri qui, à travers ses yeux clairs nous fait découvrir la splendeur et les richesses dont regorge le site mythique. Captivé et fasciné par le lieu, il s’impose rapidement comme le sauveur de Mohenjo Daro, menacée de destruction. Mais quel est cet ennemi qu’il va devoir affronter ?

C’est l’icône Kabir Bedi, récemment interviewé par notre reporter, qui revêt le costume d’opposant autoritaire et sanguinaire, répondant au nom de Maham. Brillant acteur dont la palette de personnages a séduit au cours de ces dernières décennies les industries bollywoodienne, hollywoodienne et européenne, il y confirme son statut et son excellence avec ce nouveau rôle terrifiant.

Mohenjo Daro est également l’occasion de découvrir la jeune actrice Pooja Hedge, notamment connue pour avoir été finaliste de Miss Universe India en 2010. Il n’est d’ailleurs pas impossible que son interprétation du rôle de Chaani, propulse sa carrière et lui permette d’être convoitée par d’autres cinématographies que celles du sud de l’Inde.
Vous aurez également le plaisir d’être bercé(e) par les nouvelles compositions du génie A.R.Rahman, qui signe ici sa troisième participation à une production du réalisateur.

Après leur collaboration pour Jodhaa Akbar sorti en 2008, les deux acolytes (Gowariker et Roshan) se retrouvent et s’apprêtent de nouveau à réécrire l’Histoire ensemble.

Et voici le premier clip, Tu Hai, chanson d’amour sur fond de cérémonie religieuse.

Commentaires
3 commentaires
En réponse à Bollyfan - le 09/07/2016 à 11:21

Impossible de regarder cette bande-annonce sans ressentir un certain malaise : propagande prohindou.

Laissez un commentaire :

Clem le 11/07/2016 à 19:01

Je ne vois ni épopée épique ni spectacle saisissant pour ma part… N’est pas Bhansali qui veut et cette bande-annonce relève plus du péplum historique de série b que du chef-d’œuvre avec ses effets spéciaux douteux, ses nombreux anachronismes ou encore ses personnages qui semblent caricaturaux. La carrière de Gowariker est en chute libre ces dernières années et j’ai bien peur qu’on assiste à un flop d’envergure pour ce film si l’ensemble est du niveau de cette bande-annonce. D’autant qu’il affrontera Rustom au box-office et que la bande-annonce de Rustom était une excellente surprise. Enfin bon, j’espère que les deux films seront réussis, mais pour l’instant on semble très très loin du spectacle de Baahubali ou Bajirao Mastani !

Bollyfan le 09/07/2016 à 11:21

Impossible de regarder cette bande-annonce sans ressentir un certain malaise : propagande prohindou.

Musidora le 09/07/2016 à 15:23

Pouvez-vous développer votre point de vue s’il vous plait ? cela m’intéresse !