]]>

Cycle de Films Exotiques

Publié samedi 20 janvier 2018
Dernière modification samedi 20 janvier 2018
News lue 157 fois

Par Musidora

Rubrique News
◀ [Edit 18/01] Sorties de Gulaebaghavali et Sketch
▶ Sortie de Bhaagamathie en France

Si vous faites partie des fidèles de Fantastikindia, il n’est probablement pas nécessaire que l’on vous présente de nouveau le Musée National des Arts Asiatiques – Guimet.
L’Asie et ses cultures vous passionnent ? Foncez au 6 Place d’Iéna dans le XVIème arrondissement de Paris : c’est un peu The Place To Be !


Pour accompagner l’exposition Enquêtes vagabondes, le voyage illustré d’Emile Guimet en Asie, le MNAAG retrace depuis la naissance du cinéma l’image que les réalisateurs français, américains et allemands avaient du continent.

« L’Asie apparaît comme le terreau fertile de fantasmes magiques, centraux dans le cinéma des premiers temps. Preuve en sont les personnages de magiciens chinois chez Gaston Velle, l’hindou en lévitation dans Le Chant de l’amour triomphant de Vyacheslav Tourjansky (1923) ou la danse mystique d’Alla Nazimova dans The Red lantern d’Albert Capellani (1919).

Face à cette vision hallucinée de l’Asie, des réalisateurs explorateurs partent sur le terrain et croquent le réel sur le vif. Le mythe est toujours présent mais s’incarne en décor réel. Cooper et Schoedsack, réalisateurs du fameux King-Kong (1934), auront ainsi d’abord trouvé le singe dans la jungle siamoise de Chang (1927).

Cette vision de l’Extrême-Orient se teinte d’enjeux politiques, entre péril jaune, japonisme et colonisation. Ce sont ces différentes images exotiques que le cycle parcourt, égrainant les noms d’acteurs, de Sessue Hayakawa à Lon Chaney, et de réalisateurs, Josef von Sternberg ou Max Ophuls, qui ont dessiné nos fantômes et nos fantasmes asiatiques. »

Les films proposés dans le cadre de cette exposition, sont prêtés par Gaumont-Pathé Archives et diffusés à la Fondation Jérôme Seydoux-Pathé.

Au Programme [1]

LE CHANT DE L’AMOUR TRIOMPHANT
de Vyacheslav Tourjansky - France - 1923 - 35mm - N&B - Muet - 72 min.
Précédé de Fleurs animées de Gaston Velle (1906, 5’)

« Muzio ramène de son voyage en Orient un serviteur hindou. Entre chant envoûtant, sacrifices et rêves de palais lumineux, le film mêle dans un délire d’effets spéciaux tous les fantasmes orientalistes. »
Mardi 9 Janvier 2018 à 19h Présentée par Teresa Castro
Vendredi 26 Janvier 2018 à 15h30

L’ÂME HINDOUE
d’Alfred Chaumel (1929)
Mardi 30 janvier 2018 à 19h à la Fondation Jérôme Seydoux-Pathé

PREM SANYAS / THE LIGHT OF ASIA
de Franz Osten et Himansu Rai - Royaume-Uni, Inde - 1925 - 35mm - N&B - Muet - 95 min.

« Avec une troupe de théâtre indienne, les réalisateurs évoquent la jeunesse de Bouddha et donnent à voir un pays où le réel et le mythe ne font qu’un. »
Samedi 13 Janvier 2018 à 16h30
Mardi 30 Janvier 2018 à 19h Présentée par Jitka de Préval
Accompagné par Henri Tournier (flûte) et Camille El Bacha (piano)

Au Goethe-Institut
TOMBEAU HINDOU / DAS INDISCHE GRABMAL
de Joe May - Allemagne - 1921- DCP - N&B - Muet - 4h (partie 1 : 2h11, partie 2 : 1h50)

« Film d’aventure en deux parties, cette rare fresque signée par Thea von Harbou et Fritz Lang, parcourt palais et rituels indiens dans un univers proche de Metropolis. »
Vendredi 19 Janvier 2018 à 19h Présentée par Bernard Eisenschitz
Un entracte est prévu.


Infos Pratiques

  • Du 3 janvier au 3 février 2018
  • MNAAG : 5 € / 4 € (Tarif réduit : s’applique pour les abonnés de la Fondation Jérôme Seydoux-Pathé)
  • FJSP : 6,50€ / 5€ (Tarif réduit) / 4€ (tarif partenaire : s’applique pour les détenteurs d’un billet du musée)
  • Musée Guimet - Site Web

[1Liste Non-Exhaustive

Commentaires
Pas encore de commentaires