]]>

La nouvelle stratégie de l’Ace Khan

Publié jeudi 22 janvier 2009
Dernière modification mardi 20 janvier 2009
News lue 516 fois

Par Kendra

Rubrique News
◀ Samedi 31 janvier, un siècle d’artistes indiens en France
▶ Sorties du vendredi 23 janvier

Réputé pour être un acteur extrêmement pointilleux, Aamir Khan était connu depuis plus d’une quinzaine d’années pour ne faire qu’un film par an.
Il semble que les nombreuses demandes de ses fans, sur son blog notamment, ont porté leurs fruits. Alors qu’il vient de sortir Ghajini le 25 décembre 2008, l’acteur est en plein tournage du film de Rajkumar Hirani 3 Idiots, aux côtés de Madhavan, Kareena Kapoor, produit par Vidhu Vinod Chopra. M. Perfection vient d’accepter de jouer ensuite dans la prochaine production du même Chopra, intitulée Ferrari ki Sawaari, réalisée par Rajesh Mapuskar, un proche d’Hirani.
Le film aura pour thème… le cricket ! Après Lagaan et Awwal Number, ce sera le troisième film d’Aamir Khan autour du sport le plus populaire en Inde.
Trois films en un an… en espérant que l’acteur ne passe pas dans les extrêmes contraires !

Commentaires
4 commentaires
En réponse à Laurent - le 22/01/2009 à 14:46

Après vérif’, Mangal Pandey, RDB & Fanaa sont sortis en salles en Inde en moins d’un an d’intervalle (mais ensuite près d’un an et demi sans film de lui).

Laissez un commentaire :

Didi le 22/01/2009 à 14:23

Sans oublier le petit cameo dans Lucky by chance, chose qu’il n’avait pas faite depuis au moins quinze ans, Aamir brise toutes les règles, cette année…

le 27/01/2013 à 19:50

Bonjour,

Merci je trouve comme d’hab des sujets intéressants sur votre site ;)

Yveline Nouvel

Poker games


Rejoignez moi pour partager une petite partie de poker games ce soir ou demain

Laurent le 22/01/2009 à 14:46

Après vérif’, Mangal Pandey, RDB & Fanaa sont sortis en salles en Inde en moins d’un an d’intervalle (mais ensuite près d’un an et demi sans film de lui).

Laurent le 22/01/2009 à 14:10

2 productions V.V.Chopra, très alléchant, surtout le film d’Hirani sur l’école, qui sera sûrement fin grâce à Aamir ; par contre le cricket, je doute que ça fasse des miracles (Lagaan et le plus intimiste Iqbal, mes films de sport préférés, sont difficilement égalables).