]]>

Shah Rukh et son double à Grévin : nous les avons vus ! (chap. I)

Publié mardi 29 avril 2008
Dernière modification samedi 8 mars 2014
Article lu 1166 fois

Par Amanpreet

Dossier Shah Rukh Khan au musée Grévin
◀ La statue de cire de Shah Rukh Khan : un projet artistique
▶ Photos de l’inauguration

Je repousse le moment depuis que je suis rentrée hier, mais je crois qu’il est temps de m’y mettre. Il faut bien que je partage cette aventure ! Me voilà donc assise devant mon ordinateur ce matin avec une tasse de chocolat chaud pour me motiver. Il pleut dehors, c’est une journée déprimante mais les souvenirs de la matinée d’hier forment un grand soleil dans ma tête. Bon, allez, je me lance !

La veille au soir, j’avais fini par trouver le sommeil vers 2 h, beaucoup trop excitée avec ce qui m’attendait quelques heures après pour pouvoir dormir. Réveil difficile à 6 h 30, même pour aller voir Shah Rukh Khan.

Je sors de chez moi à 7 h 24, à l’heure où le bus est censé arriver à l’arrêt. Il fait gris dehors, c’est dommage. Le bus a du retard, je râle… Il nous dépose loin de l’arrêt de la gare, le train est déjà arrivé, je cours pour ne pas le rater. Ce n’est vraiment pas mon jour…

Arrivée à l’heure à Saint-Lazare, on nous annonce un incident voyageur direction Pont-de-Sèvres. Ouf ! Je prends le métro dans l’autre sens. Station d’après, Havre Caumartin, on nous annonce que ça sera le terminus car « le trafic est perturbé ». Grrrr, il fallait vraiment que ça arrive aujourd’hui. Il est 8 h 05, ça va, j’ai le temps, je ne devrais pas me plaindre comme ça. Mais quand même… il y a du monde sur l’autre quai, la rame de métro ne démarre pas, le stress monte !

8 h 10, c’est reparti ! Chaussée d’Antin… Richelieu Drouot… j’ai l’impression que ça avance pas vite aujourd’hui ! Enfin, on arrive à Grands Boulevards !

Je sors de la rame et je cherche mon petit badge « Fantastikindia » pour le mettre avant de sortir dans la rue. J’entends des fans en train de chanter derrière moi, dans le couloir du métro. Ils sont surexcités ! Je n’imagine même pas l’ambiance qu’il doit y avoir dehors alors que l’inauguration commence seulement à 9 h !

La première chose qu’on voit en sortant du métro : la sécurité, les barrières et les policiers. C’est impressionnant. Il y a déjà beaucoup de fans autour des barrières qui attendent leur star préférée. Je me demande comment je vais faire pour passer s’il y a des barrières…

Je vais demander une première fois aux policiers s’ils savent où se trouve l’entrée des invités. « Il y a un petit passage, ce n’est pas complètement bloqué ». Surprenant, je n’ai pas vu de passage, peut-être que la horde de fans le bloque involontairement. Je retourne voir, mais non, on ne peut vraiment pas passer.

Je retourne me renseigner, et cette fois-ci on me demande de sortir l’invitation et une carte d’identité. Après un examen minutieux de ces papiers, on fini par me dire que l’entrée se fera de l’autre côté (à gauche du musée). Je pars donc me poser là-bas.

« Les invités ne peuvent pas rentrer avant 8 h 45 » nous annonce le vigile. Les invités et les fans sont mêlés dans la foule. On me demande de quelle association je fais partie, et je leur explique. A mon plus grand bonheur, certains fans me disent qu’ils connaissent très bien Fantastikindia, et qu’ils avaient suivi le dossier du musée Grévin de très près. Ca fait vraiment plaisir d’avoir un retour comme celui-là, de rencontrer en vrai les personnes qui nous lisent. J’ai également pu parler à une dame qui venait spécialement d’Allemagne pour couvrir l’événement !

Les gens de la presse ont la priorité sur nous, ils ont juste à présenter leur carte presse pour passer. Dès qu’un ou une journaliste doit passer, c’est la cohue. La personne doit en effet pousser dans tous les sens afin de se frayer un petit passage pour rentrer sur le carré rouge déployé devant le musée. Ce n’est pas agréable de se faire marcher sur les pieds avec des talons aiguilles, mais pas agréable du tout… Il est 8 h 30, quelques gouttes de pluie commencent à tomber, mais les fans ne se découragent pas pour autant. Les caméramen présents sur le carré rouge filment la foule. Les fans expriment leur joie de se trouver au musée Grévin face aux caméras en se manifestant par des cris et des hurlements. : « Shah Ruuuuuuuuuukh ! ». Maya me rejoint dans la foule, et nous attendons toutes les deux que le vigile veuille bien nous laisser passer.

Des pancartes ont été fabriquées et disposées tout autour des barrières. On peut y lire des messages destinés au Shah tels que « Love us as we live you », « Welcome Home Shah Rukh », « Korbo Lorbo Jeetbo Chak De Shah Rukh ».

Nous sommes à peu près 150 invités, dont une vingtaine de personnes faisant partie de la presse française (RTL, France 2 avec Télé Matin, Canal +, Courrier International, etc.) ainsi que la presse indienne. Dans la foule, j’ai eu la chance de rencontrer la jeune fille qui a répondu à l’annonce d’Envoyé Spécial (dont nous avions parlé sur notre forum). Le magazine prépare une émission sur des fans français qui se rendent à Mumbai pour réaliser leur rêve : faire de la figuration et approcher des stars. Cette émission aura pour but de faire connaître Bollywood aux personnes qui ne connaissent pas encore ce cinéma. Bénédicte avait participé au concours organisé par inde-à-paris et inde-en-ligne pour gagner la place VIP et avoir la chance d’entrer dans le musée durant l’inauguration, mais elle n’a malheureusement pas gagné le pass. J’ai demandé au cameraman si lui ne pouvait pas la faire rentrer, vu qu’il faisait partie d’une émission de TV, mais non, elle a été obligée de rester dehors avec les autres fans.

L’ambassadeur de l’Inde, M. Ranjan Mathai, est arrivé vers 8 h 45, accueilli par les cris des fans qui attendaient impatiemment Shah Rukh Khan.

Après une très longue attente, nous avons enfin pu franchir les barrières aux alentours de 9 h, et fouler le tapis rouge…


Toutes les photos sont disponible ici

Commentaires
6 commentaires
En réponse à Eliah - le 01/05/2008 à 02:24

Pas de problème.

Je ne l’ai pas dit encore mais j’adore votre site, le concept est super.

Laissez un commentaire :

MARIESE le 05/01/2010 à 17:44

IIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIII LLLLLLLLLLLLLLOOOOOOOOOOOVVVVVVVVVVVVVVEEEEEEEEEEEEEEEE YYYYYYYYYYYYYYYOOOOOOOOOOOOOOOOUUUUUUUUUUUUUUUUUUU SSSSSSSSSHHHHHHHHHAAAAAAAAAHHHHHHHHHHHHHRRRRRRRRRRRRRRUUUUUUUUUUUUUUUKKKKKKKKKKKKKKKKKHHHHHHHHHHHHHHH KKKKKKKKKKKKKKKKKKKKHHHHHHHHHHHHHHAAAAAAAAAAAAAAAAAAANNNNNNNNNNNNNNN

mbouandji le 04/07/2008 à 16:25

je suis tres fier d etre votre fan.depuis mon enfance .je nai jamais depasser un seul magasin vendant vos film.

Eliah le 01/05/2008 à 02:24

Pas de problème.

Je ne l’ai pas dit encore mais j’adore votre site, le concept est super.

Amanpreet le 01/05/2008 à 11:25

merci :) C’est gentil ^^

Eliah le 30/04/2008 à 17:47

G t à l’intérieur pour faire un discours au Shah et représenter les fans français. Biensur que c t bien d’approcher le King de près, biensur que la possibilité de prendre des photos rapprochées était un avantage non négligeable. Néanmoins, je n’ai jamais autant été frustrée pour les fans à l’extérieur qu’en ce lundi 28 avril 2008 tant espéré.

En effet, j’étais entrée en contact avec Mme Berecz (Responsable des Relations Extérieures) il y a presqu’un an déjà, en apprenant qu’une statue du King allait être conçu par le musée Grévin.

Très aimable et gentille, cette dame ne nous a jamais refoulé ou mis à l’écart (en tout cas pas ouvertement), je dirai même qu’elle a su répondre à nos attentes de fans et aussi de "médiateur" puisque nous souhaitions être un intermédiaire fiable entre les fans français et le musée. Cette entente cordiale a duré tout le long de ces 9 mois où nous avons gardé régulièrement le contact avant le jour J tant attendu par les fans de SRK. Malgré quelques soucis à la suite de notre première interview avec l’équipe (des ennuis avec notre propre cameraman qui ne voulait pas nous restituer notre propre interview ! J’en ai d’ailleurs informé M. Berecz afin que le nom de ce vilain monsieur ne risque pas d’apparaître dans sa liste d’invités mais ce ne fut vraisemblablement pas fait !).

Le jour J, nous arrivons pimpantes, prêtes à installer les banderoles et les ballons préparés en l’honneur de SRK.

Sortie du métro à 6h45 avec une autre fan, j’ai la désagréable surprise de découvrir les autres fans déjà collés aux premières barrières installées par le service d’ordre du musée. Désagréable surprise de voir les dites barrières à pas moins de 30 mètres de l’entrée du musée où Monsieur Khan est censé arriver.

Alors que nous avions discuté quelques jours plus tôt avec la Responsable de Grévin de la meilleure façon dont pourrait être agencé l’organisation à l’extérieur avec les fans, j’ai la nette et désagréable impression d’avoir été berné. Le sentiment que cette soi-disante cordialité était pour mieux « maîtriser » la bête. Bref, mon humeur bien entamée, je vois Madame Berecz au loin et tente (avec ma pote) tant bien que mal, de lui demander où nous pourrions mettre nos banderoles.

J’ai la rage mais je continue la carte diplomatie, non par crainte mais par envie de ne rien gâcher de cette journée tant espérée. N**** et moi les installons en fulminant. G presque honte, moi habillée pour faire mon discours à l’intérieur dans quelques heures et eux écartés comme des parias.

Je décide avec les autres (qui avaient aussi une invit.) de tenter d’oublier en allant boire un chocolat au Starbuck C. d’à côté. Impossible de me détendre, je hais ce genre d’ambiance hypocrite ou les gens sont sapés comme des princes et où je sais qu’ils ont le comportement de porcs. Le pire c’est que g le sentiment aujourd’hui d’être un peu un écho à leur image (physiquement seulement !).

On sort pour rejoindre la foule coté entrée des invités ou tout le monde tentait de trouver la place la plus adéquate pour voir Shaaahruuuuukh.

On nous dit d’attendre 9h car à 8h30 c’est l’entrée des gens de la « haute » presse, nous on est qu’une association, je dirai même plus juste un FAN CLUB.

Attente avec Alicia sous le porche de la rue adjacente du musée, clope sur clope. On est partagé entre l’excitation de voir notre King et le pressentiment que ça va pas se passer comme nous espérions.

9h : on passe difficilement la barrière humaine, je manque même d’écraser une fan avec le fauteuil roulant de Alicia mais nous arrivons finalement devant la porte, les autres fans gagnantes de pass vip derrière nous.

Entrée au long couloir ciré (g failli me péter les talons !) la musique de films de SRK à donf…super… mais on était pas d’humeur.

Deux jeunes femmes très « musée Grévin » relèvent nos noms et nous pouvons enfin entrer… Non pas tout à fait, j’entends Zouz (ma pote) qui n’a pas son nom sur la liste… Elles la relâchent finalement et nous entrons enfin dans le temple de la cire !

Nous arrivons après avoir pris l’ascenseur dans la salle du cocktail et nous profitons pour faire des photos de nous pour immortaliser l’occasion. Tout est sombre et très « français » du XVIème. On décide rapidement de nous rendre dans la salle où le King découvrira sa statue pour voir les places où nous serons assises.

Les places promises nous ont été donné et nous avons attendu.

Je lève les yeux au balcon où était censé être l’élite journalistique de France et ai la vilaine surprise de voir le gars qui nous avait « boycotté » notre première vidéo (il est dans l’informatique et a aujourd’hui hérité du statut de journaliste au même titre que ceux de France 2 ou Le Monde Diplomatique !!!) j’avoue ne rien comprendre enfin si, je comprends que trop bien. Mais bon…

SRK arrive, la foule se lève pour l’applaudir, j’ai encore ce sentiment de dégoût. Mais j’imagine que c’est l’angoisse de devoir passer sur la scène dans quelques minutes qui justifie cet état.

La femme de SRK, Karan et l’acteur de Bluffmaster saluent les personnes à leur passage et rejoignent leur place.

SRK s’éternise un peu et Mme Berecz lui demande de s’asseoir pour que le « show » commence. Le défilé de discours démarre : la Directrice du musée fort peu sympathique qui n’avait pas voulu daigner s’écarter quand je lui ai demandé de bien vouloir s’écarter de devant ma pote Alicia (en fauteuil) lit son texte à l’attention de SRK, l’Ambassadeur d’Inde en France qui s’était faché un peu plus tôt parce qu’on l’avait mal placé. Mme Berecz ensuite parle des fans qui avaient inondé de mails sa boite depuis plus de 1 an. Cette dernière appelle une fan à la rejoindre sur scène et j’entends ensuite mon nom. Je monte à mon tour avec une amie, fan aussi et je regarde le spectacle qui s’offre devant mes yeux : la jeune femme appelée juste avant moi débite à une allure telle qu’on ne comprend rien (je suppose que c’est l’émotion) elle brandit une sorte d’award à l’attention du King et il me semble comprendre qu’elle plaisante sur le sexisme du King ! Devant la femme du même King qui à l’air bien s’amuser. Karan Johar semble aussi hilare et je me demande à cet instant ce qu’ils doivent penser de la France et des français.

Inutile de penser à ça, c’est bientôt mon tour, concentration.

La jeune femme lâche enfin le micro et la Responsable me le tend :

J’avais enfilé mes binocles afin de me la jouer très sérieuse ! Je me lance : Dear Mister Shahrukh Khan…Je levais les yeux vers SRK de temps en temps de peur qu’il n’écoute pas (ça c la pression qu’on c’était mises Najet et moi !!!) ça va il écoute. Je continue et lève aussi les yeux vers Gauri. Son visage tendu vers moi semblant m’encourager. Tout se passe comme prévu, ma voix ne chevrotte pas, mes mains ne tremblent pas. Je tourne ma page hyper concentrée. J’entends : un soupir d’exclamation à mon intention et crois avoir entendu « c’est long ou tout ça encore » bref un truc de ouf !!!!!!!!!!!!!! Et le pire c’est qu’il me semble que tous l’aient entendu. Je ne sais pas d’où m’est venue la force, mais je me tourne vers la dame en souriant puis retourne à mon texte comme si rien ne c’était passé. Mes mains se mettent à trembler, je sens la stabilité du départ m’échapper. Je termine la partie du discours (que je préfère) sous pression et j’ai du mal à me concentrer sur le sens même des mots. Tout ce que je ne voulais pas voir arriver, l’impression de réciter un texte sur un ton « en mono » sans émotions aucunes c’est là maintenant.

Je termine avec un « God Bless You Shahrukh Khan » et un goût de cendre dans la bouche.

Je descends de la micro scène et file m’asseoir pour écouter ma Najet priant pour qu’elle ne subisse pas la même chose.

Najet, tout sourire, lit lentement son texte à SRK et le public est touché par l’effort qu’elle met à se faire comprendre par Shahrukh. Sa prestation sur scène et sa remise de Tee Shirt ont été les clous du spectacle. Elle descend sous un tonnerre d’applaudissements, nous nous approchons (avec Alicia) pour lui remettre nos cadeaux. SRK se lève embrasse Najet, se penche sur Maya et lui demande comment elle va. Le public n’est plus là, ce sont deux pôtes qui parlent de tout et de rien, pas de rien mais plutôt de notre livre. Il s’accroupit, jette un œil attentif sur notre trésor pour lui et fait wouaw en voyant une photo de lui et Alicia. Il se relève et se tourne vers Najet qui ouvre glorieusement notre Tee Shirt (maillot de Zizou) devant lui comme un trophée magistral et là SRK sourit à pleine dents.

Moi derrière Maya je me rapproche de lui pour lui signifier que c’est le numéro de Zidane notre footballeur national, et il se retourne pour me dire : « yes, I know, I know »

Il remercie Najet, Maya et monte sur la scène où il fait un « discours » émouvant (que vous avez vu sur u tube ou ailleurs) en parlant de ses parents, de sa famille et de son envie de pleurer qu’il contient devant nous.

Ah j’ai oublié l’intervention de Foucault (très sympa) qui lance à SRK croyant qu’il avait fini : « c’est votre dernier mot ? » et SRK qui répond : « pas encore » déclenchant l’hilarité générale. Troop fort SRK !

Shahrukh reprend comme si de rien n’était, parlant de l’émotion qu’il ressentait en voyant cette statue qui lui était dédiée, se sentant humble et qu’il trouvait plus belle que lui. Il nous a encore eu avec ses paroles douces dites sur un ton de confidence et son air si gentil. Il joue à nouveau un de ses meilleurs rôles devant son auditoire et tout le monde est à nouveau sous le charme. Le Roi a parlé et nous avons tous abdiqué.

Mme Berecz demande ensuite aux invités de passer dans la salle du cocktail qui nous attendait nous rassurant et promettant que SRK nous rejoindrait plus tard après sa séance avec les journalistes . Najet, Tyalee, Zouz et moi grignotons pour ne pas tomber par terre et décidons de retourner là-haut ne voyant pas SRK rejoindre la salle du cocktail.

Arrivées là-haut on comprend rapidement que nous risquons de ne pas le voir descendre de sitôt compte tenu de la masse de journalistes agglutinés autour de lui !

Je demande à Mme Berecz si nous pouvons lui poser quelques questions comme nous l’avons convenu plus tôt et elle me dit : « pas maintenant ». Nous attendons un bon ¼ d’heure et Vanessa qui avait son badge presse vient me voir en me disant qu’il fallait qu’elle puisse monter pour qu’on ait nos photos et quelle avait tenté déjà plus tôt mais qu’elle s’était faite refouler ! Le temps passe et nous attendons. Nous redescendons et là le journaliste d’Envoyé Special » nous demande de répondre à quelques questions sur Shahrukh, ce que nous faisons avec plaisir quoique tendues à la crainte de ne plus revoir SRK. Aussitôt finie l’interview je reçois un appel de Vanessa qui me dit : la séance avec les journalistes est bientôt finie et je n’ai pas pu prendre de photos. Je remonte avec Najet, vois Coumarène de Nimbooda ramer pour obtenir la chance d’approcher SRK et lui poser ses questions et là décide de heler Mme Berecz. Elle me dit de monter pour poser 1 question à SRK. Autant vous dire que Vanessa, Najet et moi n’avons pas réfléchi bien longtemps. !!!!! Aussitôt sur la scène, les journalistes partis nous nous approchons vers SRK prêtes à lui soumettre THE question ! Là vous savez ce qu’il fait avant qu’on ait ouvert la bouche ? « Merci pour ce que vous avez fait » et ils nous fait la bise !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!! Vanessa scotchée tend la joue ébétée , Najet et moi faisons de même. Vanessa reprend ses esprits et dit à Shahrukh : « Shahrukh dans le livre que nous vous avons offert il y a une lettre très importante que nous voudrions que vous lisiez ». « OK, I’ll read it » sans vraiment de conviction. Vanessa insiste en lui disant que nous avons pris contact avec un de ses agents pour notre projet associatif….Là moi je suis figée, j’attends va-t-il prendre au sérieux notre demande oui ou non ???? Son visage change et là il semble sortir d’un autre monde. Il nous répond : « Je la lirai, je la lirai et je ferai suivre à mon bureau… »

LA VACHE il a écouté ce qu’on voulait lui dire. Là on redescend soulagées, prêtes à soulever des montagnes. !

On va direction le cocktail, car on sait qu’il doit y venir, le cœur plus léger.

SRK a rejoint la salle du Cocktail les journalistes étaient tels des vautours y en a même un qui a marché sur Alicia et a fait volé ses lunettes. SRK l’a vu et s’est baissé pour le lui tendre…et lui dire de faire attention à elle. Ma pote Zouz se rapproche de lui pour prendre une photo c’est la joie elle qui attendait ça avec impatience, son rève est réalisé.

Shahrukh se dirige avec sa horde de gardes du corps vers la sortie, les journalistes aux talons et là les hurlements dehors reprennent. SRK change radicalement d’espression son visage illumine, il s’approche des fans leur tendant la main, leur signant des autographes, écartant la barrière pour mieux s’approcher. Là, je me dis : "p**** mais qu’est-ce que je f**** là dedans !!!!!! C’est ce Shahrukh que je veux voir. Toujours. Il a donné tout dehors. Il se dirige vers la limousine qui l’attend et monte sur le siège arrière pour lancer des baisers à la foule hystérique. On a regardé la voiture s’éloigner avec des fans qui couraient derrière.

Hallucinant.

G pris en 5 minutes l’adrénaline que je n’avais jamais ressenti à l’intérieur du musée.

Je conclue.

SRK sans ses fans….y a pas toute la magie du King !

C’est le King sans sa couronne.

Bravo à nous les fans.

Amanpreet le 30/04/2008 à 18:07

C’est un très beau témoignage Eliah, vraiment :)

Tu devrais le poster sur notre forum, un topic a été ouvert pour l’occasion ici : http://forum.fantastikindia.fr/site/index.php?topic=1615.0

Merci !!