[HIN] Kick   fantastikindia
FANTASTIKINDIA NEWS BOLLYWOOD KOLLYWOOD BIOGRAPHIES MUSIQUE DOSSIERS TESTS DVD LES TOPS   FORUM
Menu Fanta
Derniers dossiers
Un article au hasard
Live Alerts : recevez les news de Fantastikindia en live dans MSN Messenger ! Widget Fantastikindia pour Google
Widget Fantastikindia pour Netvibes Abonnez-vous au flux RSS des news de Fantastikindia
Biographies
Shah Rukh Khan

Publié vendredi 2 novembre 2012, par Maya
Dernière modification dimanche 7 septembre 2014
Article lu 66281 fois
34 commentaires

Fonctions : acteur, producteur
Surnoms : King Khan, Badshah
Né le : 2 novembre 1965 (48 ans) à New Delhi (Delhi)
Nationalité : indienne
Famille : marié avec Gauri depuis 1992, trois enfants, Aryan (1997), Suhana (2000), et AbRam (2013).

L’actualité de Shah Rukh Khan :

Le prochain film de Shah Rukh Khan, Happy New Year, de Farah Khan, sort en Inde le 23 Octobre 2014 en Inde (et à Paris ???). On le retrouvera entouré de Deepika Padukone et Abhishek Bachchan, notamment.

********

Shah Rukh Khan, itinéraire personnel

La famille paternelle de Shah Rukh Khan est pathan et vit à Peshawar, aujourd’hui au Pakistan. Au moment de la partition, alors que les musulmans quittaient l’Inde en masse pour rejoindre le Pakistan, son père, bien que musulman, quittait le Pakistan pour rejoindre l’Inde. Les raisons de ce départ restent peu expliquées, tout le reste de sa famille restant à Peshawar, qu’est-ce qui a poussé ce jeune homme à aller à contre-courant de l’histoire ? Il se sentait Indien avant tout, il avait lutté pour l’indépendance de l’Inde…La mère de l’acteur vient Hyderabad.

Shah Rukh Khan garde un souvenir idyllique de son enfance à New Delhi. Il entretenait avec ses parents une grande complicité, faite de respect et de valeurs partagées, dans un climat de tolérance et d’ouverture à toutes les cultures et religions. Il revendique son appartenance à la "middle class" ; son père était entrepreneur et sa mère, magistrate, s’occupait d’œuvres sociales.
Étudiant à New Delhi, il est bon élève, indiscipliné, clown, capitaine d’équipes sportives (foot, cricket…). Pendant son Master en Mass Communication à l’Université, il fait ses classes dans les séries télé, ce qui lui vaut de… ne pas terminer ses études et de se faire connaître dans la série télévisée Fauji.

Il rencontre Gauri au lycée, ils veulent se marier mais la famille de la jeune fille, hindoue et riche, refuse que leur fille épouse ce garçon musulman, mal coiffé et sans situation. Ils entretiendront pendant 6 ans une liaison cachée et iront jusqu’à faire croire aux parents de Gauri qu’ils se sont mariés secrètement. Les parents admettent enfin leur mariage.
Shah Rukh Khan perd ses parents très jeune : son père alors qu’il n’a que 15 ans, puis sa mère lorsqu’il a 26 ans. Il pleure beaucoup et commence à croire en Dieu, car c’est le seul espoir de revoir sa mère un jour, dit-il.

Il compte des millions de fans, mais cet homme charismatique reste très attaché à sa femme et à sa vie de famille, proche de sa fille Suhana et de son fils Aryan qui a doublé avec lui le film d’animation de Pixar Les Indestructibles.

Shah Rukh Khan, acteur

Après avoir fait ses débuts au théâtre et testé les rôles à la télévision, il est décidé à devenir acteur de cinéma, il part à Bombay. N’ayant aucune relation dans le milieu du cinéma, il se bat pour convaincre les producteurs de miser sur son talent.
1992 marque le début de sa carrière. Mais c’est en 1993 qu’il commence à être vraiment connu avec Darr et Baazigar. Ces rôles de tueurs psychopathes (refusés préalablement par Aamir Khan et Salman Khan) auraient pu enfermer Shah Rukh Khan dans des emplois de "vilain", dans un contexte où on aime les héros sains et innocents… Mais il se distingue par une interprétation originale, à la fois inquiétante et attachante. Baazigar lui vaut sa première distinction de Meilleur Acteur.

Pourtant ce sont ses rôles de "fiancé, fils, frère, gendre idéal" qui fondent son immense popularité : Dilwale Dulhania Le Jayenge en 1995 lui permet de créer "le" personnage que tout le monde aime, une véritable marque de fabrique, associée au couple qu’il forme à l’écran avec Kajol, un couple particulièrement charismatique, touchant, si émouvant qu’on a du mal à les imaginer l’un sans l’autre. Un couple qui crève l’écran dans Dilwale Dulhania Le Jayenge, que l’on retrouve aussi dans Kuch Kuch Hota Hai en 98, Kabhi Khushi Kabhie Gham en 2001, et dans My Name Is Khan en 2010.
Un personnage que Shah Rukh Khan endosse aussi dans Dil To Pagal Hai en 97, Kal Ho Na Ho en 2003, Main Hoon Na et Veer Zaara en 2004.

Ce sont ces "blockbusters" (grands succès commerciaux) qui lui rapportent autant de récompenses et maintiennent "King Khan" au top du box-office. Mais ces rôles l’enferment aussi…
Ainsi, quand il s’essaie à d’autres personnages plus violents comme Asoka, dans des films moins consensuels comme Dil Se sur le terrorisme, Kabhi Alvida Na Kehna sur l’adultère, ou dans des films plus sociaux comme Swades, le public ne le suit pas.

Pardes

Il traverse même une période difficile entre 2000 et 2002 : en 2000, il crée une société de production, Dreamz Unlimited, avec deux amis de longue date : l’actrice Juhi Chawla et le réalisateur Aziz Mirza. Les premiers films, Phir Bhi Dil Hai Hindustani et Asoka, sont des flops. Il se rend compte que son public l’apprécie quand il reste bien dans la ligne des "Raj" et "Rahul"… Sa tentative de créer un srkworld de divertissement en ligne est un gouffre financier. De graves problèmes aux vertèbres cervicales l’obligent à ralentir le rythme des tournages. Dans la même période, le tournage de Devdas s’éternise plus de 10 mois, les scènes sont tournées de nuit et son personnage d’alcoolique désespéré lui colle à la peau. Même s’il ne sombre jamais, ses amis craignent pour sa santé.
Heureusement, Devdas lui offre la reconnaissance internationale, il monte les marches du festival de Cannes et surtout, ce rôle lui ouvre d’autres possibilités : Devdas n’a rien à voir avec Raj et Rahul, il a prouvé qu’il pouvait faire autre chose ET rencontrer le succès.

Festival de Cannes 2002

A la quarantaine passée, Shah Rukh Khan diversifie ses personnages et semble privilégier des scénarios plus inventifs. L’année 2007 est représentative de ces nouvelles perspectives : un Filmfare Award du meilleur acteur pour Chak de ! India, un rôle d’homme inhibé dans un film très peu Bollywood, et un immense succès commercial pour Om Shanti Om, un personnage décalé dans un film qui l’est tout autant. Il revendique vouloir incarner davantage "Suri" que "Raj", en référence aux deux facettes de son personnages dans Rab Ne Bana Di Jodi en 2008, Surinder est le mari inhibé, "monsieur tout le monde" qui pourtant peut devenir un héros, par amour.
My Name Is Khan en 2010, lui permet d’endosser le rôle d’un homme différent, atteint d’une forme d’autisme.

Cette période plutôt créative semble un peu en suspens, il retrouve depuis 2011 des rôles de héros plus conventionnels : Super Héros aux multiples visages dans Ra.One, super méchant dans Don 2, retour au romantisme dans Jab Tak Hai Jaan en 2012 et Chennai en 2013. Et ça marche…"on" marche. Eternel lover ? Même Amitabh Bachchan n’a pas tenu le rôle aussi longtemps…

Shah Rukh Khan, showman

de 2004 à 2008, Shah Rukh Khan s’est investi dans des grands shows, faisant le tour du monde (sauf en France) : "Temptations 2004" (avec Preity Zinta, Rani Mukherkjee, Saif Ali Khan, Arjun Rampal), a fait salle comble dans le monde entier, des Etats-Unis à Dubaï en passant par l’Angleterre, l’Allemagne, le Surinam et l’Afrique du Sud. Son deuxième spectacle "Temptations Reloaded" s’est arrêté de façon précoce et désagréable : les concerts allemands ont été annulés au dernier moment pour de sombres histoires financières avec les producteurs locaux. Depuis il n’a pas entrepris de nouvelles tournées, peut-être échaudé par cette mésaventure, ou trop pris par son rôle de producteur.

En 2007, il se lance également dans l’animation de shows télévisés en reprenant l’animation de "Qui veut gagner des millions" (Kaun banega crorepati), longtemps animé par Amitabh Bachchan, une émission devenue mondialement célèbre avec Slumdog Millionnaire.
Il poursuit l’expérience en 2008 avec "Kya Aap Paanchvi Pass Se Thez hain" (équivalent de "Etes-vous plus fort qu’un élève de 10 ans" en France), mais ces émissions ne sont pas de grands succès, et ne dépassent pas la première saison.

Shah Rukh Khan, producteur et homme d’affaires

Shah Rukh Khan a beaucoup appris de sa période difficile, comme acteur mais aussi comme producteur. Dreamz Unlimited ayant montré ses limites (voir l’article de Madhurifan), les trois amis préfèrent arrêter cette aventure commune en 2003.

Mais Shah Rukh Khan garde les locaux, et en 2004 il crée Red Chillies Entertainment, sa propre société de production, au nom de son épouse. Il produit le premier film de son amie chorégraphe Farah Khan : Main Hoon Na, puis en 2005 Kaal, Paheli, en 2008 Om Shanti Om, en 2009 Billu et en co-production avec Karan Johar, My Name is Khan, en 2011 Ra.One.

SRK crée également Red Chillies VFX, un studio d’effets spéciaux qui travaille pour Main Hoon Na, Paheli, Don, Honeymoon Travels Ltd, Jhoom Barabar Jhoom, Om Shanti Om et bien entendu Ra.One. Il investit dans un building de huit étages.
Shah Rukh Khan déclare : "le VFX est l’expression du futur. Je crois personnellement qu’avec la couleur, le charme, la passion et le lyrisme qui existent déjà dans le cinéma hindi, développer l’attrait des films passera par l’addition d’effets spéciaux dans nos techniques de cinéma. La technologie ne peut qu’améliorer le processus de narration, c’est un outil que la nation qui produit le plus de films au monde ne peut pas ignorer." (source : animationExpress.com).

Red Chillies TVC vient compléter le panorama en produisant des films publicitaires, utilisant largement les compétences de Red Chillies VFX.

En 2008, ce passionné de cricket achète une équipe de ligue 1 : la "Kolkata Knight Riders team", une autre façon de jouer son rôle de producteur. Car au-delà de la passion, qu’on ne s’y trompe pas, il s’agit bien toujours d’affaires (avec sponsor à l’appui, Coca Cola a accepté de sponsoriser l’équipe lorsque SRK a stoppé son contrat personnel avec Pepsi), d’image, de média, etc. En tout cas cela semble bien l’occuper (un peu trop, encore un humble avis de fan) pendant toute la saison du cricket. Et contrairement à d’autres expériences qu’il a arrêtées assez rapidement (producteur d’émission ou de série TV), celle-ci perdure.

Shah Rukh Khan, la star internationale

Shah Rukh Khan est depuis vingt ans "la" superstar, le Baadshah (empereur) de Bollywood, le seul acteur comparable à Amitabh Bachchan en termes de notoriété. Le président indien lui décerne même le Best Indian Citizen Award en 1997.

La popularité de Shah Rukh Khan dépasse le sous-continent indien et la diaspora des NRI, pour conquérir l’Orient, le Moyen-Orient (depuis longtemps) et l’Occident (depuis quelques années). Il a amplement contribué à faire connaître le cinéma hindi en France, les premiers films indiens sortis au cinéma ont eu Shah Rukh Khan en tête d’affiche : Devdas en 2003, KKKG (La famille indienne) et Kal Ho Naa Ho (New York Masala) en 2004, Swades en 2005, Veer Zaara en 2006, My Name Is Khan en 2010.

Ses derniers films ont parfois plus de succès "overseas" qu’en Inde, ce qui n’est pas pour lui déplaire, l’acteur ayant bien compris l’intérêt du marché extérieur en tant que producteur mais aussi en tant qu’ambassadeur de la culture indienne, qu’il tient à mettre en valeur dans ses productions. Il a depuis le mois d’août 2007, sa statue de cire au Musée de Madame Tussaud à Londres, et sa statue est inaugurée au Musée Grévin le 28 avril 2008.

Dil Se

Shah Rukh Khan à Paris

Shah Rukh Khan est venu à Paris le 28 avril 2008 pour inaugurer sa statue au musée Grévin voir notre dossier.
Il est venu également pour l’avant-première de Veer-Zaara, à l’ouverture de la Bollywood Week 2006 : vous trouverez articles et photos dans notre dossier consacré à cet événement.

Biographies

  • The Inner world et The outer world of SRK sont deux documentaires sur la vie au quotidien et la vie de star de Shah Rukh Khan, disponibles en DVD. Sans être d’un immense intérêt, ces deux reportages permettent aux fans d’"approcher" la star, en ayant à peu près le même angle de vue que ses gardes du corps - mais sans les confidences.

    Deux biographies récentes sont disponibles en anglais :

  • Still Reading Khan, de Mushtak Shiek, publiée en 2006
  • King of Bollywood, Shah Rukh Khan and the seductive world of Indian cinema, de Anupama Chopra, publié en 2007.
    Cette biographie est particulièrement intéressante car elle met la carrière de la star en perspective avec l’évolution du cinéma et de la société indienne depuis ces vingt dernières années. On n’y trouve aucune "révélation" intime, mais la vision intéressante d’un acteur qui, film après film, incarne un nouveau type de héros, réussissant à faire le lien entre tradition et modernité, attachement aux valeurs indiennes et aspiration au bonheur individuel, Indiens de l’Inde d’aujourd’hui et Indiens de la diaspora, musulmans et hindous.
    L’immense succès de la star viendrait, pour Anupama Chopra (épouse de Vidhu Vinod Chopra), de la capacité de l’acteur à faire comprendre (au travers de ses rôles et de sa vie) à la société indienne que l’on peut vivre et être heureux avec l’ensemble de ces paramètres, que l’on peut être fier d’être indien sans exclure et sans renier.

Filmographie

2013 - Chennai Express, de Rohit Shetty avec Deepika Padukone

2012 - Jusqu’à mon dernier souffle (Jab Tak Hai Jaan) de Yash Chopra avec Katrina Kaif et Anushka Sharma

2011 - Don 2 de Farhan Akhtar avec Priyanka Chopra et Boman Irani

2011 - Ra.One d’Anubhav Sinha avec Kareena Kapoor

2010 - My Name Is Khan de Karan Johar avec Kajol

2010 - Dulha Mil Gaya de Mudassar Aziz avec Sushmita Sen et Fardeen Khan

2009 - Billu de Priyadarshan avec Irfan Khan et Lara Dutta

2008 - Rab Ne Bana Di Jodi d’Aditya Chopra avec Anushka Sharma. Musique de Salim - Suleiman. Production Yash Raj Films

2008 - Bhootnath, de Vivek Sharma, avec Amithab Bachchan et Juhi Chawla

2007 - Om Shanti Om de Farah Khan avec Deepika Padukone. Musique de Vishal-Shekhar.

2007 - Chak De ! India de Shimit Amin

2006 - Don de Farhan Akhtar avec Priyanka Chopra. Musique de Shankar-Ehsan-Loy.

2006 - Kabhi Alvida Naa Kehna de Karan Johar avec Preity Zinta, Rani Mukherjee, Abhishek Bachchan

2005 - Paheli d’Amol Palekar avec Rani Mukherjee - Musique de MM Kreem.

2004 - Swades d’Ashutosh Gowariker avec Gayatri Joshi - Musique de A.R. Rahman.

2004 - Veer-Zaara de Yash Chopra avec Preity Zinta, Rani Mukherjee - Musique de Madan Mohan.

2004 - Main Hoon Na de Farah Khan avec Amrita Rao, Sunil Shetty, Zayed Khan - Musique de Anu Malik.

2003 - Kal Ho Naa Ho/New York Masala de Nikhil Advani avec Preity Zinta, Saif Ali Khan et Jaya Bachchan - Musique de Shankar-Ehsaan-Loy.

2003 - Chalte Chalte d’Aziz Mirza avec Rani Mukherjee - Musique de Jatin-Lalit.

2002 - Devdas de Sanjay Leela Bhansali avec Aishwariya Rai, Madhuri Dixit - Musique de Ismael Darbar.

2002 - Hum Tumhare Hain Sanam de K.S. Adiyaman avec Madhuri Dixit, Salman Khan - Musique de Rajesh Roshan.

2002 - Shakti-The Power de Krishna Vamsi avec Nana Patekar, Karishma Kapoor, Sanjay Kapoor, Aishwarya Rai - Musique de Ismael Darbar.

2001 - Kabhi Khushi Kabhie Gham/La Famille Indienne de Karan Johar avec Amitabh et Jaya Bachchan, Kajol, Hrithik Roshan, Kareena Kapoor - Musique de Jatin-Lalit.

2001 - One 2 Ka 4 de Shashilal Nair avec Jackie Shroff et Juhi Chawla. Musique de AR Rahman.

2001 - Asoka de Santosh Shivan avec Kareena Kapoor - Musique de Anu Malik.

2000 - Hey Ram de Kamal Hassan avec Rani Mukherjee, Kamal Hassan - Musique de Illayaraja.

2000 - Mohabbatein d’Aditya Chopra avec Amitabh Bachchan, Aishwariya Rai - Musique de Jatin-Lalit.

2000 - Gaja Gamini de MF Hussain avec Shabana Azmi, Naseeruddin Shah, Madhuri Dixit. Musique de Bhupen Hazarika.

2000 - Phir Bhi Dil Hai Hindustani d’Aziz Mirza avec Juhi Chawla - Musique de Jatin-Lalit.

2000 - Josh de Mansoor Khan avec Aishwariya Rai - Musique de Anu Malik.

1999 - Baadshah d’Abbas-Mustan avec Twinkle Khanna, Johny Lever, Rakhee Gulzar. Musique d’Anu Malik.

1998 - Dil.. Se de Mani Ratnam avec Manisha Koirala - Musique de A.R. Rahman.

1998 - Kuch Kuch Hota Hai de Karan Johar avec Kajol, Rani Muckherjee - Musique de Jatin-Lalit.

1997 - Yes Boss d’Aziz Mirza avec Juhi Chawla - Musique de Jatin-Lalit.

1997 - Pardes de Subhash Ghai avec Mahima Chawdhari, Amrish Puri - Musique de Nadeem-Shravan.

1997 - Dil To Pagal Hai de Yash Chopra avec Madhuri Dixit, Karisma Kapoor - Musique de Uttam Singh.

1997 - Koyla de Mahesh Bhatt avec Madhuri Dixit, Amrish Puri - Musique de Rajesh Roshan.

1997 - English Babu Desi Mem de Praveen Nischol avec Sonali Bendre. Musique de Nichil Vijay.

1996 - Army de Ram Shetty avec Sridevi. Musique de Manchanda.

1996 - Chaahat de Mahesh Bhatt avec Pooja Bhatt, Naseeruddin Shah - Musique de Anu Malik.

1995 - Dilwale Dulhania Le Jayenge d’Aditya Chopra avec Kajol, Amrish Puri - Musique de Jatin-Lalit.

1995 - Karan Arjun de Rakesh Roshan avec Raakhee, Salman Khan, Kajol - Musique de Rajesh Roshan.

1995 - Oh Darling Yeh Hai India de Ketan Mehta avec Deepa Sahi, Amrish Puri. Musique de Ranjit Barot.

1995 - Guddu de Prem Lalwani avec Manisha Koirala. Musique de Namshad.

1995 - Ram Jaane de Rajiv Mehra avec Juhi Chawla. Musique d’Anu Malik.

1995 - Trimurti de Mukul Anand avec Jackie Shroff, Anil Kapoor - Musique de Laxmikant-Pyarelal.

1995 - Zamaana Deewana de Ramesh Sippy avec Raveena Tandon et Anupam Kher. Musique de Nadeem-Shravan.

1994 - Anjaam de Rahul Rawal avec Madhuri Dixit - Musique de Harris Jayaraj.

1993 - King Uncle de Rakesh Roshan avec Jackie Shroff. Musique de Rajesh Roshan.

1993 - Kabhi Haan Kabhi Naa de Kundan Shah avec Rita Bhaduri. Musique de Jatin-Lalit.

1993 - Baazigar d’Abbas Mustan avec Kajol - Musique de Anu Malik.

1993 - Darr de Yash Chopra avec Sunny Deol, Juhi Chawla - Musique de Shiv Hare.

1992 - Raju Ban Gaya Gentleman de Aziz Mirza avec Juhi Chawla, Amrita Singh, Nana Patekar. Musique de Jatin-Lalit.

1992 - Maya Memsaab de Ketan Mehta avec Deepa Sahi - Musique de Hridaynath Mangeskar.

1992 - Chamatkar de Rajiv Mehra avec Naseeruddin Shah, Urmila Matondkar. Musique d’Anu Malik.

1992 - Dil Aashna Hai de Hema Malini avec Dimple Kapadia, Amrita Singh. Musique de Anand-Milind.

1992 - Deewana de Raj Kanwar avec Diviya Barati, Rishi Kapoor. Musique de Nadeem Shravan.



Films avec Shah Rukh Khan

Galerie de photos :

© 2007-2013 fantastikindia