]]>

19 mai sur la Croisette

Publié mardi 19 mai 2015
Dernière modification mardi 19 mai 2015
Article lu 342 fois

Par Brigitte L. K.

Dossier Festival de Cannes 2015
◀ 17 mai sur la Croisette
▶ Dheepan rafle la Palme d’Or

Aujourd’hui le temps gris et quelques gouttes de pluie ont failli gâcher la fête. Devant l’hôtel Radisson, le yacht "Lady Jersey" attend les invités, journalistes et représentants des médias internationaux, pour le lancement d’un premier teaser de Jazbaa par le réalisateur Sanjay Gupta et la vedette du film Aishwarya Rai Bachchan.

Les journalistes autorisés à photographier se mettent en place sur le pont supérieur pour accueillir la belle dans une somptueuse robe bustier bordeaux.

Je me place furtivement sous un parasol et je prends quelques photos, avec un cordage en plein milieu, mais elle me voit et me lance un beau sourire et un geste de la main ! Est-ce bien pour moi ? Mais oui, je suis la seule dans cet espace là !

Elle descend le petit escalier et elle se détache dans le ciel gris bleu : à mon avis les collègues photographes ont fait de superbes prises !

La consigne dans la salle de présentation est de ne pas prendre de photos. Le teaser de Jazbaa est présenté aujourd’hui, et une scène du film est montrée cet après-midi en exclusivité . Jazbaa fait le buzz sur twitter india car c’est celui qui est le plus tweeté.

Bande annonce énergique, angoissante et prenante, musique très moderne, tous les ingrédients du film d’action : le réalisateur n’a pas lésiné sur les techniques récentes pour la qualité des images.

Séance de questions/réponses par les journalistes (beaucoup d’allemands) qui ont porté sur le choix qu’Aishwarya a fait concernant ce scénario, son rôle de mère et de femme tiraillée par un événement aussi dramatique que le kidnapping de son enfant. Le budget du film s’élève à un total d’environ 6 millions de dollars. Ils ont utilisé aussi des effets spéciaux. Sanjay Gupta est impliqué dans tout le process du film qui sortira le 9 octobre 2015.

Après la séance, les fans et journalistes ont pu s’approcher pour se photographier avec elle. Elle m’a remercié d’être venue. Quelle classe ! Quel savoir vivre ! Comment voulez-vous que cette marque de reconnaissance ne m’aille pas droit au cœur ! Elle n’était pas obligée, c’est une super-star !

Ne me laissez par redescendre de mon nuage ce soir, s’il-vous-plaît !

Commentaires
Pas encore de commentaires
Galerie