]]>

Aaina

Traduction : Miroir

Bande originale

Goriya Re Goriya
Meri Saanson Mein Tum
Banno Ki Aayegi Baraat
Yeh Raat Khushnaseeb Hai
Aaina Hai Mera Chehra
Dil Ne Dil Se Kya Kahan
Sansein Behki

En savoir plus

Fiche IMDB
Page Wikipedia
La critique de Fantastikindia

Par Marine - le 7 juin 2017

Note :
(6/10)

Article lu 195 fois

Galerie

Roma (Amrita Singh) et Reema (Juhi Chawla) sont des soeurs très différentes. Roma aime être sur le devant de la scène quand Reema se met toujours en retrait pour laisser à son aînée le premier rôle. Reema admire depuis des années l’homme d’affaire Ravi Saxena (Jackie Shroff), et lorsqu’elle le rencontre enfin, elle en tombe amoureuse. Mais lui, parallèlement, fait la rencontre de l’impétueuse Roma et lui fait la cour.

Ce que nous promet cette production de Yash Raj, c’est de la passion, de la jalousie, de la romance. Bref, des sentiments pour le moins intenses. Globalement, le pari est réussi. Une fois que l’on a passé la barre des 100 films indiens visionnés — et arrivé dans les années 2010 — il n’est pas facile de retrouver l’émotion de ses premiers "bolly". Là, c’est avec une joie immense que je l’ai retrouvée. Une fois n’est pas coutume, commençons par la musique. Certaines chansons sont entêtantes : l’incontournable chanson de mariage, Meri Banni Ki Aayegi Baraat, où Juhi danse énergiquement. Ou encore la chanson du "duel" entre les deux sœurs, un peu comme le duel de danse entre Madhuri Dixit et Karishma Kapoor dans Dil to Pagal Hai, ou celui opposant Madhubala à Nigar Sultana dans Mughal E Azam (Teri Mehfil Mein Qismat) : Aaina Hai Mera Chehra. Ici chacune des deux femmes expose sa vision de l’amour devant un Ravi un peu trop joueur. Peut-être même retiendrez-vous les chansons "romantiques" Dil Ne Dil Se Kya Kaha et Meri Sanson Mein Tum (j’ai peut-être une préférence pour cette dernière).

Juhi Chawla est énergique et lumineuse : un vrai plaisir pour les yeux et les oreilles. Elle nous ravit dans les quelques passages dansés et nous émeut dans les scènes intenses. Elle évite à son personnage l’écueil de la niaiserie, dans lequel il aurait facilement pu tomber. A contrario, Jackie Shroff s’en tire bien (mais a l’étrange habitude de finir en slip) et son personnage serait presque bien écrit … si le dernier quart du film ne laissait pas si dubitatif, même après "explication".

L’héroïne du film c’est Reema, sans aucun doute. C’est pour elle que l’on espère une fin heureuse et pourtant, le personnage clé, celui que l’on attend au tournant, c’est bel et bien Roma. Personnellement, j’ai trouvé que l’on avait donné beaucoup trop de défauts à cette femme. Égoïste, narcissique, folle et désireuse d’être autre chose que "la femme de monsieur", mal élevée (et la faute en incombe à la mère). Il y en a tellement, qu’on s’y perd dans les reproches qu’on peut lui faire et que le personnage en devient brouillon et perd en lisibilité. Se concentrer sur le seul désir de réussite personnelle et l’égoïsme de Roma aurait été plus efficace à mon sens. Toujours est-il que ce rôle de "vilaine fille" — parce que c’est vraiment ce qui ressort du film au final — a porté chance à l’ex-femme de Saif Ali Khan (qui joue très bien la fille sophistiquée à défaut d’être aussi solaire que l’aurait voulu le scénario) puisqu’elle a remporté un prix de meilleur second rôle aux Filmfares Awards alors qu’elle a déjà près de 10 ans de carrière. Elle se retirera de l’industrie du cinéma cette même année pour se consacrer à sa famille, avant de reprendre le chemin des studio en 2002.

Pour conclure, j’ai passé un très bon moment devant mon écran avec tous les ingrédients que j’aime : des personnages attachants, de la romance (du sucre même), du drame, des chansons agréables. On ne réinvente pas Bollywood, ni le triangle amoureux, et pourtant ça reste fort agréable. Sûrement à cause de ça, d’ailleurs. Mais en rallumant la lumière, il m’est tout de même apparu que le film aurait très bien pu être meilleur, si à l’intrigue principale on n’avait pas rajouté sur la fin cette idée de "la vraie mariée indienne" et cette foutue manie de mettre les femmes à l’épreuve [1] !

La bande-annonce
attention, on y voit presque tout le film


[1Oui, j’ai vu Raavanan aussi… Et Videsh - Heaven on Earth, et berk !

Commentaires
Pas encore de commentaires