]]>

Abbas-Mustan

Fonctions : réalisateur, producteur
De son vrai nom : Abbas Alibhai Burmawalla et Mastan Alibhai Burmawalla
Né peut-être en : 1er janvier 1953 (65 ans)
à : Inconnu
Nationalité : indienne
Famille : Ils sont frères.

En savoir plus

Page Wikipedia
La biographie de Fantastikindia

Par Laurent - le 20 août 2009

Dernière mise à jour le 25 octobre 2015

Article lu 1765 fois

Galerie

On sait très peu de choses sur la vie privée des jumeaux Abbas et Mustan Burmawalla (tout comme de leur monteur attitré Hussain A. Burmawalla, probablement un troisième frère), les cinéastes étant à Bollywood moins starisés généralement que les acteurs et autres vedettes dont les fans traquent les moindres faits et gestes. Ils n’en sont pas moins, depuis le début des années 90, le duo de réalisateurs le plus célèbre du cinéma hindi, auteurs de suspenses fameux (considérés, plutôt abusivement, comme des "thrillers") bourrés de rebondissements juteux, souvent des remakes inavoués de films hollywoodiens adaptés à la sauce indienne. Plutôt qu’une biographie pas forcément croustillante (à part, à la rigueur, en ce qui concerne leur amour pour la cuisine chinoise), nous vous proposons ici un bref aperçu chronologique de l’évolution de leur carrière, ainsi que les constantes de leur cinéma et de leurs scénarios.

Les deux frères débutent dans la réalisation de longs-métrages hindis au milieu des années 80, entamant ainsi une carrière de près de vingt films, tous tournés ensemble (aucun des deux n’a jamais eu aucun projet "en solo"), signant certains de leurs génériques de l’expression "director duo Abbas-Mustan". Ils se font vraiment connaître du grand public en 1992 avec Khiladi, suspense musclé avec Akshay Kumar, à la violence assez théâtrale, et percent définitivement avec Baazigar l’année suivante, l’un de leurs rares authentiques thrillers, dans lequel Shah Rukh Khan incarne un jeune homme obsédé par la vengeance ; ce film, malgré son côté sanglant et étouffant, comporte aussi des séquences plus légères, comme des scènes chantées et dansées, et des intermèdes comiques de Johny Lever (présent dans la plupart de leurs films), deux éléments tout à fait typiques du masala auxquels Abbas-Mustan n’ont jamais renoncé, bien que cela prête le flanc aux critiques de ceux qui les tiennent pour de simples tâcherons commerciaux.

Au cours des années 90, outre un sympathique film d’action à rebondissements avec Bobby Deol et Preity Zinta, Soldier, ils ont pourtant à nouveau l’occasion de diriger la méga-star Shah Rukh Khan, en 1999 : le film né de cette nouvelle collaboration, Baadshah, est une comédie d’aventures délirante pleine de gags et de gadgets improbables, un pastiche de James Bond drôle et plutôt original, puisque le genre du film d’espionnage, même parodique, est loin d’être courant à Bollywood ; le film leur permet en tout cas de prouver qu’ils maîtrisent le genre très particulier du vaudeville policier, qu’affectionnaient à une époque Georges Lautner, en France, ainsi que certains réalisateurs anglo-saxons. En 2001, leur mélodrame Chori Chori Chupke Chupke est plutôt original dans le cadre du cinéma hindi, puisqu’il est centré sur un triangle amoureux entre un mari, une femme et une mère porteuse, incarnés respectivement par Salman Khan, Rani Mukherjee et Preity Zinta ; cet efficace divertissement est resté, grâce à ses stars, l’un des films les plus célèbres du duo, bénéficiant même d’une diffusion sur la chaîne franco-allemande Arte en 2005.

Abbas-Mustan vont pourtant changer radicalement de direction fin 2001, se lançant, avec Ajnabee, dans une succession de suspenses qui ont assis leur réputation de "bons faiseurs". Ce film est le parfait exemple de la "formule Abbas-Mustan", un savant cocktail cinématographique qui leur a souvent valu le succès, et qui constitue leur marque de fabrique. Les ingrédients de ce mélange, assez simples au demeurant, peuvent être récapitulés comme suit :
1) Un scénario bien charpenté, emprunté (pour ne pas dire "plagié") à un suspense hollywoodien connu ou non (ici : Jeux d’Adultes d’Alan Pakula) ;
2) Des coups de théâtre et autres retournements de situations réguliers et très emphatiques ;
3) Un ensemble de stars bien "castées" (outre Kareena Kapoor et Bipasha Basu, Bobby Deol joue le rôle du pigeon alors qu’Akshay Kumar le manipule) et fidèles (les quatre acteurs rejoueront sous la direction des réalisateurs) ;
4) Des chansons soignées et agréables qui ménagent des respirations dans le récit ;
5) Des scènes de comédie pour détendre l’atmosphère.

Si l’on avalise ce cahier des charges, on peut donc apprécier leurs suspenses ultérieurs comme Humraaz avec Bobby Deol et Akshaye Khanna (2002, remake de Meurtre Parfait, qui était lui-même celui du Crime Etait Presque Parfait d’Hitchcock), Taarzan : The Wonder Car et Aitraaz en 2004 (remakes respectifs de Christine de John Carpenter et Harcèlement), Naqaab avec Bobby et Akshaye en 2007 et le multistarrer Race en 2008 (tous deux remakes de films américains méconnus, Goodbye Lover et Attraction Fatale). Il faut cependant bien préciser que, contrairement à de nombreux remakes hindis qui se contentent de la technique du "copié-collé scène par scène" (on peut citer certaines comédies improbables de David Dhawan et Priyadarshan, ou bien les thrillers de Sanjay Gupta comme Zinda), ceux-là sont des adaptations assez intelligemment faites, avec des rebondissements jubilatoires, et gonflées au format du masala bollywoodien contemporain (environ 2 h 30) à l’aide des "ingrédients" cités plus haut, ainsi que d’impressionnantes courses-poursuites et cascades automobiles (Taarzan, Race). Certaines de leurs versions bollywoodiennes de succès américains, comme leur doublé de 2004, sont même meilleures que les originaux, ce qui est très rare dans le cinéma hindi.

Outre ces impeccables divertissements bien ficelés, les deux frères ont également eu le temps dans les années 2000 de réaliser un film moins calibré, 36 China Town, hommage maladroit mais distrayant aux films noirs d’Hollywood (le titre fait clairement référence au Chinatown de Polanski avec Jack Nicholson), un murder mystery à savourer au moins une fois pour la prestation d’Akshaye Khanna, qui interprète un enquêteur à l’ancienne aux méthodes de détective privé.

Artisans expérimentés et prolifiques (parfois deux films par an) du cinéma hindi, Abbas-Mustan ne font peut-être pas partie des plus grands réalisateurs de l’industrie, certains leur reprochant leur manque d’inspiration et l’invraisemblance de leurs rebondissements, mais on peut toujours compter sur ces spécialistes du "suspense masala" pour trousser de bons films commerciaux peuplés de vedettes, qu’ils n’hésitent pas à reprendre de film en film : ainsi, parmi celles qui ont tourné régulièrement avec eux, on peut citer, outre leur comique fétiche Johny Lever, le méchant Dalip Tahil, le défunt Amrish Puri (qui a des rôles chaleureux dans CCCC et Taarzan), et les stars Akshay Kumar, Bobby Deol, Kareena Kapoor et Akshaye Khanna.

En 2009, ce dernier est d’ailleurs la vedette de la première production d’Abbas-Mustan, Life Partner, aux côtés de Fardeen Khan, Genelia D’Souza, Tusshar Kapoor et Govinda.

Côté réalisation, en attendant la suite de Race, les jumeaux nous ont proposé début 2012 un remake de Braquage A L’Italienne, dont ils ont acheté les droits, et qui s’intitule Players.

Commentaires
Pas encore de commentaires
Filmographie

2012 - Mr. Fraud avec Sanjay Dutt, Ajay Devgan et Bipasha Basu (déjà tourné, en postproduction)

2012 - Race 2 avec Saif Ali Khan et Anil Kapoor

2012 - Players avec Abhishek Bachchan, Neil Nitin Mukesh et Sonam Kapoor

2008 - Race avec Saif Ali Khan, Akshaye Khanna, Katrina Kaif, Bipasha Basu, Anil Kapoor et Sameera Reddy

2007 - Naqaab avec Akshaye Khanna, Bobby Deol, Urvashi Sharma, Raj Zutshi et Archana Puran Singh

2006 - 36 China Town avec Kareena Kapoor, Shahid Kapoor, Akshaye Khanna, Upen Patel et Paresh Rawal

2004 - Aitraaz avec Priyanka Chopra, Akshay Kumar, Kareena Kapoor, Amrish Puri, Annu Kapoor et Paresh Rawal

2004 - Taarzan : The Wonder Car avec Ayesha Takia, Ajay Devgan, Farida Jalal, Amrish Puri et Gulshan Grover

2002 - Humraaz avec Akshaye Khanna, Bobby Deol, Amisha Patel, Dinesh Hingoo et Johnny Lever

2001 - Ajnabee avec Bobby Deol, Akshay Kumar, Kareena Kapoor, Bipasha Basu, Dalip Tahil et Johny Lever

2001 - Chori Chori Chupke Chupke avec Salman Khan, Rani Mukherjee, Preity Zinta, Amrish Puri et Dalip Tahil

1999 - Baadshah avec Shah Rukh Khan, Twinkle Khanna, Amrish Puri, Prem Chopra et Sachin Khedekar

1998 - Soldier avec Bobby Deol, Preity Zinta, Farida Jalal, Suresh Oberoi, Dalip Tahil et Ashish Vidyarthi

1996 - Daraar avec Rishi Kapoor, Juhi Chawla, Arbaaz Khan, Sushma Seth, Dinesh Hingoo et Johnny Lever

1993 - Baazigar avec Shah Rukh Khan, Kajol, Shilpa Shetty, Rakhee Gulzar, Dinesh Hingoo et Johny Lever

1992 - Khiladi avec Akshay Kumar, Deepak Tijori, Tinnu Anand, Sharat Saxena, Shakti Kapoor et Johnny Lever

1990 - Agneekaal avec Jeetendra, Raj Babbar, Tinnu Anand et Razak Khan

1987 - Moti Veerana Chowk

1985 - Sajan Tara Sambharna

Producteurs seulement :

2009 - Life Partner avec Akshaye Khanna, Fardeen Khan, Genelia D’Souza, Tusshar Kapoor et Govinda