]]>

Aisa Kyon Hota Hain

Publié lundi 20 juin 2005
Dernière modification mardi 3 mars 2015
News lue 876 fois

Par Dahlia

Rubrique News
◀ SRK à la Réunion ! La suite de KKHH ! Et autres nouvelles de (...)
▶ Bollywood- Kollywood : Bilan du premier semestre 2005

Aisa Kyon Hota Hain ou quand l’Église catholique en Inde décide de produire un Bollywood !

Le film cherche à sensibiliser la population au risque du libertinage, mais surtout au soutien et à l’amour qu’il faut prodiguer aux personnes touchées par le VIH.

« Les films sont le médium le plus populaire en Inde. Il y a plus de gens dans les salles de cinéma que dans les églises. Dès lors, pourquoi l’Église s’interdirait-elle le médium le plus à même de toucher ces masses ? » de dire le père Dominic Emmanuel, porte-parole de l’archidiocèse de Delhi et passionné de cinéma, qui est à l’origine de cette initiative.

Aryan Vaid et Rati Agnihotri incarneront le garçon et sa mère au cœur de l’histoire réalisée par Ajay Kanchan avec un budget de 13 millions de roupies (230 000 euros). À défaut de vedettes, la promotion et le lancement du film seront assurées par Vishesh Films, la maison de production de Mahesh Bhatt, comme garantie de « divertissement ». On ne veut quand même pas d’un film qui pontifie.

Le métrage tourné à Mumbai sera aussi doublé pour le Tamil Nadu et peut-être aussi pour l’Andra Pradesh (en telugu), deux États du sud où se retrouvent une grande partie des 5,1 millions d’Indiens porteurs du VIH officiellement recensés.

Aisa Kyon Hota Hain, pourquoi cela se produit-il ?, sortirait en juillet ou en août prochain.


Commentaires
Pas encore de commentaires