]]>

Arya 2


Année2009
LangueTelugu
GenreMasala
RéalisateurSukumar
Dir. PhotoB. Rajasekhar
ScénaristeSukumar
ActeursAllu Arjun, Kajal Aggarwal, Navdeep, Mukesh Rishi, Shraddha Das, Brahmanandam
Dir. MusicalDevi Sri Prasad
ParoliersBalaji, Chandrabose, Kedarnath Parimi, Vanamali
ChanteursKK, Ranjith, Devi Sri Prasad, Sagar, Priya Himesh, Kunal Ganjawala, Baba Sehgal, Megha, Rita, Sachin Tyler Sadachcharan
ChorégraphesPrem Rakshith, Nobel, Ganesh, Nixon, Tharupui Ganesh Swamy
ProducteursAditya Babu, B. V. S. N. Prasad
Durée165 mn

Bande originale

Mr. Perfect
Uppenantha
Baby He Loves You
Ringa Ringa
Karige Loga
My Love Is Gone
Karige Loga (D-Plugged)
Mr. Perfect (Remix)

En savoir plus

Fiche IMDB
Page Wikipedia
La critique de Fantastikindia

Par Kendra - le 3 octobre 2011

Note :
(6/10)

Article lu 1410 fois

Galerie

Regarder un film telugu, ça se prépare, ça ne se fait pas à la légère, il faut être spectateur averti. De plusieurs choses importantes. D’abord, techniquement, il n’y a que rarement des choses à redire, ce n’est pas pour rien que les meilleurs viennent du sud. Ensuite, sur le plan des scénarii de masala, il faut en faire le deuil, il est très rare que les histoires tiennent la route, soient logiques, aient un réel sens. N’oubliez pas non plus qu’il y a une idée de la mode bien particulière aussi. Niveau baston et chorégraphie, vous risquez de voir du très haut de gamme. Et enfin le plus important, vous allez voir un film avec telle ou telle star. Les films de Mahesh se ressemblent tous, comme ceux de Prabhas ou ceux d’Allu Arjun. C’est le jeu, c’est comme ça, les réalisateurs/producteurs savent ce qui plaît au public de ces acteurs et le leur donne, dans une déclinaison à l’infini des mêmes thèmes et histoires. La spécialité d’Allu Arjun ? Le teen-movie romantico-obsessionel dans lequel le garçon tombe amoureux de la fille dès le premier regard et va tout faire pour se faire aimer en retour. En français, on appelle ça un harceleur. En telugu, ça s’appelle un amoureux transi. Les histoires sont toujours pleines des rebondissements les plus incroyables, ce n’est pas toujours très bien interprété, mais vous êtes sûrs d’en avoir pour votre argent niveau danse, Bunny (surnom d’Allu Arjun) est simplement dans le top 5 des meilleurs danseurs indiens.
Une fois cette mise au point, on est prêt à s’asseoir devant le nouveau Arjun.

Mais voilà, il y a du changement dans l’air.
Première petite clarification, il ne s’agit pas d’une suite au film Arya, déjà avec Arjun, déjà un gros succès.
Arya est un orphelin au caractère particulier qui se prend d’une amitié indéfectible pour Ajay, à tel point qu’il fait adopter son ami au lieu de lui par une famille fortunée. Des années plus tard, Arya se fait employer dans la société tenue par Ajay que son ami dérange de plus en plus. Au milieu de cette relation particulière vient se glisser Geetha, dont Ajay et Arya tombent amoureux. Si elle voit le vrai visage d’Arya, personne ne la croit et elle fera tout pour que le masque tombe.

Même si le facteur amoureux harceleur n’est pas vraiment très loin du personnage d’Arya, on appréciera le changement et la volonté d’innovation qui lui confèrent un caractère à double face, un côté assez inquiétant et un côté gendre parfait, ainsi que par la volonté d’ajouter des éléments comiques en rapport avec la progression de l’histoire.
Allu Arjun, plutôt reconnu pour son talent de danseur que pour ses capacités d’acteur, montre un réel effort dans le jeu (on est loin de la perfection, mais on sent l’investissement). Navdeep, d’habitude assez bon, se révèle un peu en deçà ici, comme s’il ne croyait vraiment pas à ce qu’il faisait. Il faut dire aussi que le personnage d’Ajay est peu étoffé. Geetha est jouée par celle qui est dans un film du sud sur deux en ce moment, Kajal Aggarwal. On a bien du mal à comprendre pourquoi elle est tellement demandée, si ce n’est sa blancheur et sa relative beauté. Comme actrice, elle ne vaut pas grand-chose, pour ne pas dire rien, idem en danse, et ce n’est pas dans ce film qu’elle brillera particulièrement.

Le grand atout du film a été sa musique, composée par Devi Sri Prasad qui a signé un album très moderne, allant de la chanson hip-hop au traditionnel dappankuthu pour l’item song. La BO a très bien marché et les chansons, notamment Ringa Ringa, sont devenues très populaires, sans parler des chorégraphies originales et toujours plus difficiles proposées par Allu Arjun.

En somme, nous nous trouvons face au meilleur film d’Allu Arjun à ce jour (j’en vois au fond qui ricanent et qui se disent que ce n’est pas très difficile… certes !), plein de défauts et d’autant de qualités, qui se laisse facilement apprécier.

Commentaires
5 commentaires