]]>

Ashutosh Gowariker

Fonctions : acteur, réalisateur
Né le : 15 février 1964 (54 ans)
à : Kolhapur (Maharashtra)
Nationalité : indienne
Famille : marié avec Sunita, productrice, père de deux fils, Konark et Vishwan

En savoir plus

Fiche IMDB
Page Wikipedia
La biographie de Fantastikindia

Par Maya - le 10 mars 2006

Dernière mise à jour le 11 janvier 2017

Article lu 2972 fois

Galerie

Ashutosh Gowariker faisait des études de chimiste et accessoirement du théâtre, lorsqu’il a été remarqué par Ketan Mehta qui lui a proposé un rôle dans Holi, en 1984. Il tourne dans des sitcoms, comme Discovery of India, Jantar Mantar, et Circus en 1989 où il croise Shah Rukh Khan. Il tourne aussi pour le cinéma, dont un rôle dans Kabhi Haan Kabhi Naa en 1993 aux côtés de… Shah Rukh Khan. Mais les rôles qu’on lui propose sont décevants et il réalise très tôt que ce qui le passionne vraiment, c’est ce qui se passe derrière la caméra. Sans bagage technique et sans aller dans une école de cinéma, il apprend sur le tas, tout en étant acteur il seconde les réalisateurs sur les tournages.

En 1993, il passe à la réalisation et tourne son premier film Pehla Nasha, un policier, remake de Body Double de Brian De Palma. Celui-ci ne rencontre pas un grand succès mais il prouve qu’il est capable d’être réalisateur. Deux ans plus tard, il sort Baazi, encore un policier (avec Aamir Khan), qui obtient un meilleur score au box-office.

Mais Ashutosh Gowariker a des histoires à raconter, des histoires qui vont au-delà du divertissement pour remplir l’autre mission du cinéma populaire indien : éduquer, au sens le plus large. Faire passer des messages pour faire évoluer les mentalités, reconnaître les plus faibles, les plus démunis, donner au peuple indien confiance en l’avenir, en sa force, en sa capacité à surmonter les obstacles.

L’idée de Lagaan a déjà germé dans son esprit depuis plusieurs années. Il fait le tour des maisons de production avec son script. Peine perdue, la mode n’est ni aux films historiques, ni aux films sociaux. Il va alors voir Aamir Khan, qui après réflexion accepte ce projet original et décide de créer une société de production pour mener à bien ce projet. On peut saluer ici l’engagement d’une star pour le projet d’un réalisateur presque débutant !

Contre toute attente, le succès de Lagaan sera immense. Ashutosh Gowariker, réalisateur autodidacte est sacré meilleur réalisateur de l’année 2002, Lagaan récolte pas moins de sept prix au IIFA Award (India International Film Awards).

Premier film "Bollywood" à connaître une carrière internationale dans la sphère occidentale, Lagaan a été l’un des trois films indiens nominés aux Oscars américains avec Mother India et Salaam Bombay.

Evidemment, l’attente était forte pour le film suivant : Swades, sorti sur les écrans en 2004, avec la star Shah Rukh Khan comme interprète principal. Ce film, co-produit par Ashutosh Gowariker et son épouse Sunita, a entériné l’image d’un des réalisateurs indiens les plus doués de sa génération, et l’un des plus originaux. En effet, son film s’éloigne des standards Bollywood : l’histoire d’amour est secondaire, les messages sur la société y sont prioritaires, alors même qu’ils sont dérangeants pour les Indiens : remise en cause du gouvernement, de l’état d’esprit de la population, de la tradition… Le film n’a pas connu un grand succès public en Inde, et il n’y a rien d’étonnant à cela. Mais il a été plébiscité par la critique et le public hors Inde, comme une réussite cinématographique portée par une belle histoire, une interprétation et une mise en scène exceptionnelles.

Swades est sorti sur les écrans français en 2005, Ashutosh Gowariker est venu le présenter en avant-première à Paris et il a pu ressentir la ferveur des fans du cinéma indien en France.

Son film suivant, Jodhaa Akbar, est superbe mais n’a pas créé la même onde de choc que ses films précédents. Son penchant pour les films historiques se confirme cependant.

En 2009, il nous propose un film d’une ambition nouvelle, What’s Your Raashee ? : ce n’est pas une fresque imposante cette fois-ci, mais Priyanka Chopra y interprète pas moins de douze rôles différents, un record. Le public, cependant, n’a pas suivi.

Fin 2010 sort sa nouvelle fresque Khelein Hum Jee Jaan Sey avec Abhishek Bachchan et Deepika Padukone, sur le soulèvement anti-colonial de Chittagong dans les années 1930.

En 2016 sort (enfin !) Mohenjo Daro, une superbe fresque ante-historique, "2016 avant JC, il était une fois une ville…".

Vous vous demandez ce que ce scénariste-réalisateur-producteur de talent a bien pu faire entre 2010 et 2016 ? Il s’est consacré à une série TV : Everest, dont il a écrit 100 épisodes !

Commentaires
Pas encore de commentaires
Filmographie

2016 - Mohenjo Daro avec Hrithik Roshan, Kabir Bedi

2010 - Khelein Hum Jee Jaan Sey avec Abhishek Bachchan et Deepika Padukone

2009 - What’s Your Raashee ? avec Priyanka Chopra et Harman Baweja

2007 - Jodhaa Akbar avec Aishwarya Rai et Hrithik Roshan

2004 - Swades avec Shah Rukh Khan, musique de AR Rahman

2001 - Lagaan avec Aamir Khan, Gracy Singh, musique de AR Rahman

1995 - Baazi avec Aamir Khan, Kulbhushan Kharbanda, musique de Anu Malik

1993 - Pehla Nasha avec Juhi Chawla, Deepak Tijori, musique de Neeraj Utank