]]>

Avis de bannissement pour Prakash Raj

Publié samedi 7 juin 2008
Dernière modification samedi 7 juin 2008
News lue 375 fois

Par Kendra

Rubrique News
◀ Amitabh en génie de la lampe
▶ Priyanka à Hollywood ?

Il aura fallu l’association de quelques grands noms de Tollywood, acteurs et producteurs, pour que la sentence qu’ils désiraient infliger à l’acteur Prakash Raj puisse être prise en compte.
Prakash Raj est l’un des acteurs les plus productifs, voire LE plus productif de l’industrie du sud. En effet, il joue en tamil, en telugu, et officie même dans les productions kannada. Depuis quelques années, ses rôles de prédilection sont ceux de méchants ; vous pouvez être sûrs de le retrouver dans une production sur trois, même si ce n’est que pour un caméo. Cette abondance d’apparitions peut non seulement lasser le public, mais conduit inévitablement à un problème d’agenda.

Après plusieurs tentatives (Prakash Raj ayant même été jusqu’à faire une grève de la faim devant les bureaux du comité des producteurs il y a quelques années jusqu’à ce que le ban soit levé) , le comité des producteurs telugus, soutenu par l’association des artistes, a tout simplement interdit la présence de Prakash Raj dans l’industrie telugu, menaçant même ceux qui oseraient encore le signer de retirer leur collaboration. Cette fois, l’acteur n’a plus aucun soutien derrière lui.

Certaines rumeurs persistent à dire que tout ceci est une conspiration de certains "héros" de Tollywood qui verraient d’un mauvais oeil le succès de Prakash Raj, qui a fait partie du casting de presque tous les plus gros succès d’Andhra Pradesh de ces dernières années (Bommarillu, Pokiri, Nuvvostante Nenodanttana…). L’industrie telugu n’apprécierait pas non plus outre mesure les manières parfois déplacées de l’acteur surbooké. En effet, Prakash Raj aurait la fâcheuse habitude d’accepter les rôles (et l’argent qui va avec) à la chaîne, sans forcément prendre le temps d’honorer ses contrats aux dates prévues. Il aurait ainsi retardé la sortie des films Jalsa avec Pawan Kalyan, Kantri avec NTR Jr et Parugu dont le héros est Allu Arjun.
Les producteurs auraient attendu qu’il termine tous les films avec lesquels il était en contrat avant de révéler au grand jour la décision de bannissement, qu’ils ont appuyée en ressortant une vieille affaire datant de 2006 où Prakash Raj avait refusé de se raser la moustache comme prévu pour son rôle dans Sidhu.

Reste à savoir si la sentence sera définitive ou si ce n’est qu’une leçon que l’industrie veut donner à l’acteur un peu trop gourmand. Sans Prakash, il faudrait en tout cas partir à la recherche de nouveaux méchants aussi charismatiques, et les masalas du sud risqueraient de ne plus avoir la même saveur…

Source : Times of India

Commentaires
3 commentaires
Galerie