]]>

BOX OFFICE : les TOP 5 Bolly-Kolly

Publié samedi 15 décembre 2007
Dernière modification mercredi 19 décembre 2007
News lue 357 fois

Par Gandhi Tata

Rubrique News
◀ Bilan des sorties de la Diwali
▶ Soirée “Bollywood …ou presque” à Argenteuil (95)

Bonjour ! Namaste ! Vanakam !

Voici un coup d’oeil sur les TOP 5 Bolly et Kolly.

B O L L Y W O O D

Ca bouge beaucoup au Box Office indien et les scénarios sont différents selon les régions, certains films continuent à cartonner de manière indiscutable depuis Diwali comme Om Shanti Om, d’autres, promis à un bel avenir ont curieusement chuté (Aaja nachle). Enfin les nouvelles sorties, prometteuses en termes de qualité, connaissent un démarrage poussif qui ne laisse pas augurer le meilleur pour la suite (Khoya khoya chand). Bref les tendances varient au fil des semaines, mais le plus préoccupant, c’est le désintéressement du public pour les petites productions ambitieuses au profit des grosses machines dopées à la promo façon Yashraj . En parlant de ce dernier justement, la sanction a été sans appel pour Aaja nachle, ainsi, le retour tant attendu de Madhuri a pris des allures de fiasco, largement imputable à la promo inexistante de Yashraj qui avait sans doute misé sur le facteur sentimental des fans, une bévue immédiatement sanctionné par un bide cinglant qui vient s’ajouter aux Jhoom barabar jhoom, Tara rum pum et Laaga chunari mein daag…. Mais qu’arrive-t-il à Yashraj  ????

Pour finir, les recettes de Goal reculent, mais le film a été largement rentable pour UTV  ; Jab we met (JWM) profite à ses producteurs et même si ses chiffres n’ont pas été extraordinaire, le bouche à oreille positif et le budget raisonnable ont joué en sa faveur avec une longévité exceptionnelle. Quant à Sanjay Leela Bhansali , son Saawariya s’enfonce davantage et le désastre est à la hauteur du budget : titanesque, seul fait positif : le film a fait un score honorable à l’étranger et les indiens de la diaspora semblent avoir apprécié cet ovni.

Passons au classement :


  • N°5 – Aaja Nachle "Sauver Madhuri !"

En quelques mots : retour raté pour Madhuri , script faible, BO médiocre, le tout couronné par des promos orchestrées de manière amateur par Yashraj , au final, grosse claque : Vous lui en vouliez tellement Yash Uncle à Madhuri  ? Verdict : FLOP




  • N°4 - Dhan Dhana Dhan Goal "Joue-la (pas) comme John"

Film sportif reprenant la recette de Chak de avec : un traitement intéressant des problème de racisme, un script simple mais solide, une bonne mise en scène, d’excellentes prestations du casting, des promos intelligentes et un budget raisonnable. Le mot de la fin : rentabilité assurée et en bonne voie pour devenir un HIT.




  • N°3 – Saawariya "Perhaps love à l’indienne"

Ram Gopal Verma a eu Aag, et Sanjay Leela Bhansali aura eu Saawariya, le constat est triste car on espérait tant de cette production, mais SLB nous avait mis en garde sur la simplicité de son scénario et l’histoire qui tient en une ligne…. Pour rappel, c’est une énième adaptation d’une nouvelle de Dostoevsky (il y a quelques années, le film tamoul Iyarkai reprenait la même trame avec un national award à l’arrivée, preuve que simplicité ne rime pas forcément avec creux). Le film est visuellement splendide, esthétiquement soigné, totalement poétique, d’une lenteur apaisante et malheureusement, d’un creux dramatique. Le spectateur ne s’y retrouve pas, la mayonnaise ne prend pas non plus avec les critiques. Verdict : FLOP




  • N°2 - Jab We Met "Tujhe deka….."

Le petit futé de ce classement ! Le seul à avoir tiré son épingle du jeu et comment ? c’est la seule VRAIE comédie romantique façon DDLJ, donc plébiscite assuré du côté familial, multiplexe et populaire, de plus, la sur médiatisation de la séparation du couple star : Shahid-Kareena , en fait un espèce de film posthume d’un couple phare de Bolly qui n’est plus, « snif snif » pour les fans qui en profitent pour les revoir une dernière fois à l’écran et carton plein pour les producteurs qui exploitent cette aubaine pour redonner du tonus à une sortie âgé de…. 6 semaines, tout bonnement EXCELLENT ! Verdict : SUPERHIT




  • N°1 – Om Shanti Om "O.K.ayyyyyyyyyyyyyyy !"

« You shotgun, me Quickgun Murugan ! » « yennai daiyyyy ! yennai daiy ! » je vous éclate tous et voici mon chiffre « totalement approximatif et surement sous évalué » : 28,06,00,000 de roupies en Inde, sans compter les chiffres du marché extérieur….. je suis un BLOCKBUSTER , MIND IT !

K O L L Y W O O D

Du côté de Kollywood, les producteurs de bons vieux masalas ruraux se frottaient les mains avec Vel, indétrônable leader depuis la semaine passée ; j’en suis venu à tirer de tristes constats de la victoire des roupies sur la créativité et j’attendais, la larme à l’œil, un de ces films néoréalistes dépressifs (une spécialité tamoule !) qui vous donne envie d’en finir ;P je pensais très fort à Kadhal et là !!!!! Miracle ! Les dieux de Kodambakam m’ont entendu et envoyé un messie : Balaji Shaktivel . Le génial réalisateur de Kadhal, dont le nouvel opus se nomme Kalloori (le bahut), dresse les portraits de jeunes étudiants et présente leur histoire sous forme d’album souvenirs poignant…. Bref, il a réussit pour le moment à répéter un succès public et critique avec des débuts prometteurs, reléguant au passage, le numéro un (in)contesté (Vel) à la seconde place. Une bonne nouvelle n’arrivant jamais seule, cette sortie était accompagnée d’un autre film bloqué depuis des lustres : Oram po avec Arya est une comédie hilarante et décriée pour son mauvais goût à cause de l’argot de Chennai parfois vulgaire et des vannes qui ne volent pas haut, et pour cause : l’intrigue est placée dans le contexte des courses d’auto-rickshaws des ghettos tamouls. Malgré toutes les critiques, le film plait aux amateurs de délires fun sans prise de tête et cible les spectateurs de centres B&C issus du même milieu que les personnages, résultat : Oram po se classe à la quatrième place du classement. Polladhavan se maintient et même assigné à la 3ième marche du podium, ses chiffres lui garantissent le statut de HIT ; on ne peut pas en dire autant de ATM dont la dégringolade se poursuit. Evano oruvan débute timidement à la cinquième place mais sa victoire est ailleurs, auprès des amoureux de grand cinéma.

Voyons le classement à présent :


  • N°5 – Evano Oruvan "chute libre"

Madhavan part en croisade contre les injustices de la société…. Ce remake du film Dombivili fast est réussi, le succès critique est absolu, mais il ne s’adresse pas à tout le monde, donc aucune prétention commerciale ; c’est un film de festival, donc réservé aux multiplexes. Verdict : HIT critique – démarrage MOYEN




-*N°4 – Oram po "Need for speed"

Pas extraordinaire et pas mauvais non plus comme démarrage au Box office, mais le film est promis à bel avenir grâce à un scénario bien ficelé et complètement fun, sans oublier les bonnes performances de ses acteurs et des courses d’auto-rickshaws débridées ! Pour finir, Oram po s’adresse au public des classes populaires, une source d’entrées bien plus sure et lucrative que les multiplexes. Verdict : Rentabilité assurée.




  • N°3 – Polladhavan "six pack Dhanush !"

Un taux de remplissage qui ne faiblit plus, avec en moyenne 60% et pas mal de salles complètes, aucun doute à avoir : Dhanush est de retour ! mais va-t-il encore enchaîner avec un FLOP et répéter sa malédiction ? le rendez-vous est pris avec sa prochaine sortie, une production de son frère Selvaraghavan remake de AMAV. Verdict : HIT




  • N°2 – Vel "boui-boui style"

La bonne vieille cuisine du masala bourrin avec la dose d’action, de sentiments, de romance etc… fait toujours recette. Après maintes tentatives, Hari tient enfin son carton, tant attendu depuis Samy, merci au duo Surya-Asin et à la chance, car trouver les bonnes proportions pour composer un masala n’est pas aisé, cette fois c’était la bonne ! Verdict : SUPERHIT




  • N°1 – Kalloori "Happy days"

La rencontre de jeunes issues d’horizons différents, leur amitié, un lycée, une histoire d’amour et de l’émotion…. Une mise en scène signée Balaji « Kadhal » Shaktivel , produit par « Sivaji » Shankar avec au casting « Happy days » Tamanna  ; on tient là un nouveau « Kadhal » ? Pas si sure, les semaines à venir nous le diront et tout dépendra de sa résistance face à Billa qui vient de sortir ; mais Kalloori, n’est en tout cas pas une déception avec une signature du réalisateur, dénuée de toute prétention commerciale. Le réalisateur a conservé son style, reposant sur la simplicité, l’authenticité et la spontanéité de ses acteurs…. Sa consigne à tout le casting était : « ne jouez pas, vivez votre rôle ! » Verdict : Démarrage exceptionnel ! en route vers un HIT "au pire", SUPERHIT au mieux.



Voilà pour cette semaine et à la prochaine ! le rendez-vous est pris avec :

Billaaaaaaaa ! Billaaaaaaaaaa ! Billaaaaaaaaaaa !

Commentaires
4 commentaires