]]>

Bala

Fonctions : réalisateur, producteur, scénariste
Né le : 11 juillet 1966 (52 ans)
à : Periyakulam (Tamil Nadu)
Nationalité : indienne
Famille : marié à Muthumalar en juillet 2004

En savoir plus

Fiche IMDB
Page Wikipedia
Liens : Director Bala
La biographie de Fantastikindia

Par Kendra - le 27 juillet 2009

Dernière mise à jour le 11 novembre 2016

Article lu 1726 fois

Galerie

Né le 11 juillet 1966 à Periyakulam au Tamil Nadu, Bala vient d’une famille nombreuse de huit enfants. Elève dissipé et peu intéressé par les études mais plus par la peinture, il entame pourtant un cursus de littérature tamoule à l’American College de Madurai, qu’il ne finira jamais. En effet, à son entrée à l’université, il tombe dans le piège de la drogue, le coupant peu à peu de ses études, mais surtout de ses proches. Pourtant déterminé à faire quelque chose de sa vie, il parvient au bout de quelques années à se désintoxiquer, et chose peu commune, revient sans honte aujourd’hui sur ce passé trouble. Dans l’une de ses rares interviews pour The Hindu, il affirme même que c’est en se débarrassant de son problème de drogue qu’il décide de rentrer dans le monde du cinéma, pas encore vraiment par passion, mais par manque d’autres perspectives.

Bala s’installe donc à Chennai, ville dans laquelle se trouvent les studios de cinéma du Tamil Nadu, et décroche assez rapidement le poste convoité d’assistant-réalisateur de l’excellent Balu Mahendra, plusieurs fois récompensé (notamment pour Moondram Pirai en 1982). Une solide amitié se tisse entre les deux hommes durant leurs sept ans de collaboration, permettant à Bala de laisser s’épanouir son talent pour la réalisation.

JPEG - 13.5 ko
Bala et Mani Ratnam

Malheureusement, le jeune homme traîne déjà une réputation d’homme difficile au caractère fougueux qui ne fait que s’amplifier avec les années. Ce tempérament sera même à l’origine de ses longues brouilles avec son mentor et quelques années plus tard avec son meilleur ami Vikram.

C’est en 1999 que sort son premier film, Sethu, après plus de trois ans de tournage, de problèmes et une persévérance hors du commun. Film à petit budget sur une tragique histoire d’amour, il n’y a aucune tête d’affiche, et pourtant à sa sortie, c’est un succès populaire et critique immédiat, consacrant Bala comme réalisateur et permettant à Vikram, qui se bat dans l’industrie depuis 12 ans, d’exploser littéralement auprès du grand public. Le film obtient cette année-là le National Award du meilleur film régional.

En 2001, il fait tourner Surya, déjà plutôt connu mais ayant une image de héros romantique, et lui permet de montrer l’ampleur de son talent grâce à Nandha, l’histoire d’une relation mère-fils difficile. Tout le monde attend le réalisateur au tournant après le raz-de-marée Sethu, mais ce second film, sans être un flop, ne marque pas autant que le premier.

JPEG - 22.9 ko
Bala dirige Vikram sur le tournage de Pithamagan

Bala, déçu que Vikram ne remporte pas un National Award pour son rôle dans Sethu, décide alors de lui écrire un "rôle à récompense" comme il le dit lui-même. Ainsi il travaille l’histoire de Pithamagan en ayant en tête les acteurs dès le début de l’écriture. Face au personnage d’asocial qu’il crée pour Vikram, il décide d’explorer la facette comique de Surya qu’il a entrevue lors de son précédent tournage, tout comme celle de Laila. Le réalisateur ne s’est pas trompé, le film est un succès immédiat, et rafle toutes les récompenses aux Filmfare Awards cette année-là (meilleur film, meilleur réalisateur, meilleur acteur pour Vikram, meilleur second rôle pour Surya, meilleure actrice pour Laila et meilleur second rôle pour Sangeetha), rapportant même comme tant espéré, son premier National Award à Vikram.

Il faut attendre février 2009 pour retrouver une oeuvre de Bala sur les écrans. Naan Kadavul a pris trois ans de travail intense, les acteurs principaux n’arrêtaient pas de se désister, ainsi, c’est Ajith et Bhavanna qui devaient tenir les rôles-titres, qui ont finalement échoué à Arya et Pooja. Il signe ici ce qu’il considère comme son meilleur film, et malgré un sujet peu vendeur en apparence, une réflexion sur la religion et sur l’existence de Dieu sans concession, la critique comme le public sont au rendez-vous.

GIF - 57.7 ko
Bala, Laila et Surya sur Pithamagan

Bala est un réalisateur peu productif, déclarant lui-même ne pouvoir tourner qu’un film au minimum tous les deux ans. En se penchant sur ses quelques films, on peut dégager une ligne directrice évidente dans son travail, celle de vouloir faire un cinéma différent. Bala invente de nouveaux héros pour le cinéma tamoul, loin des films d’action stylisés aux acteurs surpuissants, il offre une place centrale dans son discours aux marginaux et oriente son travail sur les relations, qu’elles soient amoureuses, filiales, amicales, spirituelles.

En 2005, Bala décide d’étendre ses activités et crée sa maison de production B Studios, dont le seul film produit à ce jour est l’excellente comédie Mayavi, réunissant Surya et Jyothika. Cependant, le réalisateur/producteur a récemment fait savoir qu’il désirait relancer B Studios, encore une fois avec un projet de comédie, toujours signée Singhampuli.
Il est intéressant de noter que cet homme, spécialiste des films réalistes empreints d’un pessimisme sans égal sur la nature humaine, est un passionné notoire de comédies, avouant passer son temps libre à regarder les chaînes spécialisées !

JPEG - 25.3 ko
Sur le tournage de Naan Kadavul avec Arya

Tout comme Balu Mahendra a été son mentor, Bala a été celui de deux jeunes réalisateurs, considérés à raison comme la digne relève dans le drame réaliste tamoul : Ameer (Ram, Paruthiveeran) et Sasikumar (Subramaniapuram), sur qui il a laissé une empreinte bien reconnaissable.

Au cours de la dernière décennie, en quatre films à peine, Bala s’est imposé comme l’un des plus grands réalisateurs indiens contemporains, dont chaque film est attendu impatiemment. Tout en offrant au public des films intelligents souvent dérangeants, il n’hésite pas, sans céder aux sirènes du cinéma commercial, à utiliser une musique toujours travaillée et surtout de nombreuses références cinématographiques populaires pour rendre ses films attachants, marquant le spectateur au fer rouge. Voilà encore un réalisateur qui a le mérite de ne pas laisser indifférent, dont on se demande après chaque film jusqu’où il osera s’aventurer dans le prochain.

Commentaires
4 commentaires
Filmographie

2016 - Thaarai Thappattai avec M. Sasikumar, Varalaxmi Sarathkumar, G.M. Kumar - Musique de Ilaiyaraaja

2013 - Paradesi (L’esclave) avec Atharva Murali, Dhansika, Vedika Kumar. Musique de G.V.Prakash Kumar

2011 - Avan Ivan avec Arya, Vishal, Janani Iyer, Madhu Shalini. Musique de Yuvan Shankar Raja

2009 - Naan Kadavul avec Arya, Pooja. Musique de Ilayaraaja

2005 - Mayavi (producteur), réalisé par Singhampuli avec Surya, Jyothika. Musique de Devi Sri Prasad

2003 - Pithamagan avec Vikram, Surya, Sangeetha, Laila. Musique de Ilayaraaja

2001 - Nandha avec Surya, Laila. Musique de Yuvan Shankar Raja

1999 - Sethu avec Vikram, Sivakumar, Abitha. Musique de Ilayaraaja