]]>

Band Baaja Baaraat

Publié vendredi 7 janvier 2011
Dernière modification mercredi 9 mai 2012
Article lu 2470 fois

Par Jawadsoprano

Rubrique Albums
◀ Tees Maar Khan
▶ Engeyum Kadhal

Depuis 2008 et les BO de Rab Ne Bana Di Jodi et Bachna Ae Haseeno, il faut bien avouer que les musiques Yash Raj n’ont pas été très emballantes. Le duo Salim-Suleiman a donc la lourde tâche de remédier à cela, lui qui reste pourtant sur un ensemble de compositions qui n’ont pas marqué ces derniers mois.

L’album nous fait découvrir Ainvayi Ainvayi, une chanson très rythmée qui mélange percussions, souffle punjabi et une cadence proche des Hey Ya ! ou B.o.B d’Outkast. Une parfaite entame qui donne la pêche grâce aussi aux prestations impeccables de Salim Merchant et Sunidhi Chauhan.

Après cette réussite suit Tarkeebein qui suit la mouvance actuelle des titres groovy incluant des guitares, quelques percussions, de l’harmonium et une structure dépouillée. Un mélange que n’aurait pas renié Pritam ; malgré tout, Tarkeebein peine à donner envie d’appuyer sur la touche repeat. Par contre, si la chanson est agrémentée d’un bon clip, elle prendra une autre ampleur.

Aadha Ishq est une jolie ballade délicatement interprétée par Shreya Goshal. Même si la chanson est un peu trop pop dans sa mélodie et ses choeurs très "chabadabada", elle n’en reste pas moins un des jolis slows de l’année.

Dum Dum est un titre plutôt plaisant même s’il est agrémenté de guitares saturées énervantes et qu’il rappelle étrangement la chanson Jhoom du film Jhoom Barabar Jhoom. Malgré tout, une bonne présence des chanteurs Benny Dayal et Himani Kapoor, ainsi que des variations intéressantes au milieu de la chanson (c’est tellement rare désormais !), font de Dum Dum une écoute sympathique.

Seule touche vraiment occidentale en termes de production, Mitra pourrait être une ballade chantée par Enrique Iglesias ou Robbie Williams. Rien d’indien, mais une ballade pop-rock que n’auraient pas renié les groupes pakistanais Jal ou Raeth. Pas foncièrement mauvais, mais pas indispensable non plus.

La touche punjabie refait surface dans le titre Baari Barsi, au groove électronique plutôt inspiré au début. Labh Janjua, le chanteur notamment présent sur le Mundian To Bach Ke de Punjabi MC et Jee Karda de Singh Is Kinng, fait merveille lors de ses interventions. Le reste du titre n’est pas complètement transcendant et manque de pêche.

A noter qu’il y a un "thème" (morceau-titre) et deux remixes, dont celui de Dum Dum qui s’écoute plutôt bien.

Yash Raj nous offre une BO plutôt réussie, dans le haut du panier de l’année 2010, grâce à une touche punjabie très présente, des mélodies accrocheuses et une qualité de production au-dessus de la moyenne.

Commentaires
4 commentaires