]]>

Band Baaja Baaraat

Traduction : La fanfare de mariage

Bande originale

Ainvayi Ainvayi
Tarkeebein
Aadha Ishq
Dum Dum
Mitra
Baari Barsi
Band Baaja Baaraat (Theme)
Ainvayi Ainvayi (Dilli Club Mix)
Dum Dum (Sufi Mix)

En savoir plus

Fiche IMDB
Page Wikipedia
La critique de Fantastikindia

Par Maya - le 7 février 2012

Note :
(7.5/10)

Article lu 2436 fois

Galerie

Shruti (Anushka Sharma) est entrepreneuse, ses études ne sont pas encore terminées mais elle construit déjà son projet professionnel : organiser des mariages, une profession fort utile et lucrative en Inde, où les parents investissent beaucoup pour donner à leurs enfants (et leurs familles, leurs relations, leurs voisins…) une fête inoubliable. Bittu (Ranveer Singh) est étudiant aussi, tendance fumiste, mais Shruti lui plaît beaucoup, son père vient le chercher pour qu’il travaille dans la ferme familiale, et pour y échapper, son avenir lui apparaît brusquement : lui aussi veut être entrepreneur, organiser des mariages, il veut être le partenaire de Shruti. Pas ravie, celle-ci s’incline lorsqu’il prouve que ses qualités relationnelles peuvent être un sérieux atout. A une condition : ils seront associés, pas question d’y mêler l’amour ! Il accepte sans arrière-pensée, les voilà partis, et très bien partis, ensemble ils créent de belles fêtes, mettent de l’ambiance, aidés par une équipe solide qui assure musique-repas-fleurs. Mais voilà que le désir s’en mêle, Cupidon pointe ses ailes… et là, ça se complique…

Band Baaja Baaraat est un film sans grande ambition et pourtant extrêmement réussi, peut-être justement parce qu’il n’y a pas d’ambition démesurée, et que cela laisse la place à la magie d’opérer. Le scénario est simple et fonctionne à merveille, les dialogues sonnent juste, Anushka Sharma déjà connue avec Rab Ne Bana di Jodi a gardé toute sa fraîcheur, et le petit nouveau, Ranveer Singh, a le potentiel d’un Shah Rukh Khan : un visage très mobile, des regards expressifs, une capacité naturelle à exprimer des émotions et les faire partager, une vraie nature qui charme, sans forcer. En plus, bon danseur, bodybuildé juste ce qu’il faut, la tête sympa du voisin d’à côté (celui qu’on aimerait avoir), auquel on peut s’identifier. A eux deux ils forment un couple sympathique, plein d’énergie, un peu brouillon, cohérent par rapport à leur âge et leur statut dans le film, adorable.

Autre atout de Band Baaja Baaraat : les mariages !!! Un vrai florilège ! De la ruelle aménagée au palais de Maharaja, on se glisse avec bonheur parmi les invités, dans toutes ces fêtes qui débordent de fleurs, de lumières, de couleurs, de danses et de bonne humeur. La musique est à l’honneur, bien sûr, avec des sonorités bien Bollywood, pas de hip hop, pas de chorégraphies à l’occidentale, rien que du traditionnel, rien que du plaisir (voir l’article sur la musique). Et le réalisateur Maneesh Sharma, dont c’est le premier films, a eu le bon goût de rester dans un registre réaliste pour l’image et les décors, les bureaux de la « Shaadi Mubarak », la petite société de Shruti et Bittu, dans une petite échoppe comme on peut en voir partout en Inde, est une vraie réussite et contribue à nous faire croire à ces deux jeunes, leur petite entreprise, leur goût du travail bien fait, leur énergie. Car ils bossent, comme des malades… Cela aussi est bien rendu, sans appuyer, et contribue à la crédibilité du film.

Les seconds rôles sont parfaits, notamment l’équipe « logistique » qui assure les repas, les fleurs et la musique, trois profils différents, on ne les entend pas beaucoup mais leur place est bien là, qui prendra toute son importance quand la crise poindra.

Band Baaja Baaraat est la bonne surprise de 2011, une bonne cuvée qui renoue avec la tradition YRF, un « petit film » comme on aimerait en voir plus souvent, bien Bollywood tout en échappant aux clichés, sans effet superflu, qui donne la pêche et ne se prend pas la tête, à conseiller à tous, sans modération !

Commentaires
16 commentaires