]]>

Bewafaa

Publié mardi 2 octobre 2012
Dernière modification lundi 3 décembre 2007
Article lu 2152 fois

Par Jawadsoprano

Rubrique Albums
◀ Engeyum Kadhal
▶ Veer-Zaara

Dharmesh Darshan a souvent fait appel au duo Nadeem-Shravan pour réaliser la musique de ses films. Après des succès énormes tels que Raja Hindustani et Dhadkan, cette association est reformée pour Bewafaa, production de 2005 réunissant Akshay Kumar, Anil Kapoor, Kareena Kapoor et Sushmita Sen. Le duo fait encore des étincelles avec un album marquant.

L’album commence avec la ballade rétro Ek Dilruba Hai qui est la chanson phare de l’album, reprise deux fois par la suite. Udit Narayan fait des merveilles sur cette composition qui mélange de l’harmonium, des percussions, un rythme reggae, une guitare électrique, des trompettes et violons. Il alterne tour à tour des vocalises douces assez nostalgiques plus d’autres pleines d’entrain pour redonner de l’élan à la chanson. La mélodie est imparable et reste à l’esprit longtemps, très longtemps. Une entame d’album idéale, qui nous donne envie de continuer.

Pyaar Ka Anjaam réunit le duo Kumar Sanu - Alka Yagnik sur une ballade pop assez rapide. Un rythme de batterie synthétique occidentalise la composition et prend une place un peu trop importante dans la structure de la chanson. Cependant, la composition mélodique est variée, l’alternance entre les voix compensent et faitmême parfois oublier le mauvais goût de certains instruments synthétiques un peu surfaits.

Kaise Piya Se nous donne l’occasion d’entendre Lata Mangeshkar, qui se fait de plus en plus rare. Elle pose sa voix toute en douceur sur une ballade très jolie, qui met en demi-teinte le rythme pour laisser les instruments et la voix s’exprimer. Là encore, une mélodie très nostalgique qui nous renvoie des années en arrière. Très bien produite, cette chanson est une bouffée d’oxygène dans ce monde de brutes.

Le chanteur Abhijeet est le parfait choix pour la chanson Ishq Chupta Nahin. Une fois de plus, c’est une ballade, mais pas endormante. La voix d’Abhijeet se marie tellement bien à l’instrumentation dépouillée et aux violons que cette chanson n’a rien à envier aux classiques. C’est bien là le but de Nadeem-Shravan, nous remmener au temps des mélodies superbes et des instrumentations foisonnantes.

Kehta Hai Kabutar change totalement de registre puisqu’il s’agit d’une chanson hybride, assez rapide et au rythme complètement déstructuré. Asha Bhosle et Shaan sont pleinement en phase sur ce morceau vraiment spécial. Des influences jazz très lointaines, des violons indispensables et une mélodie plutôt basique et moins travaillée que sur les autres titres nécessitent plusieurs écoutes pour s’emparer du titre et l’apprécier.

Pyaar ki raahein est un solo au piano qui reprend le thème musical du film déjà présent dans le premier titre Ek Dilruba Hai. L’instrumentation est très Bontempi et n’apporte rien si ce n’est un passage larmoyant dans le film.

Le thème musical du film est repris une dernière fois avec Ek bewafaa hai qui est un fourre-tout totalement improbable. Durant 7 minutes 39 , Nadeem-Shravan font tout et n’importe quoi. Une entrée à la guitare électrique, une séquence d’ouverture plus classique, un rythme "dance" et des choeurs qui chantent en anglais sont autant d’éléments assez déstabilisants à la première écoute. Sonu Nigam s’en sort plutôt bien et nous fait un peu raccrocher les wagons d’une instrumentation totalement dispersée. Après de multiples écoutes on s’habitue à ce grand n’importe quoi, et après l’avoir vu en images dans le film, c’est encore plus facile.

L’album se termine avec la chanson Teri Yaad … Yaad … Yaad chantée par l’interprète pakistanais Ghulam Ali. Un sommet de nostalgie et de tristesse avec une voix magnifique et une mélodie qui prend à la gorge. L’instrumentation est secondaire mais le rythme est très efficace et les violons renforcent la douleur exposée par le talentueux pakistanais. Un sommet à écouter et réécouter.

L’album Bewafaa restera comme un des sommets de 2004 avec des mélodies superbes qui restent très longtemps dans les mémoires. L’album est cohérent et recèle de véritables perles qui sont à classer parmi les classiques du duo Nadeem-Shravan. Chaudement recommandé !

Commentaires
3 commentaires