]]>

Bilan des sorties de la Diwali

Publié vendredi 14 décembre 2007
Dernière modification jeudi 18 août 2016
News lue 464 fois

Par Suraj 974

Rubrique News
◀ Le Duel à Bollywood : Welcome contre Taare Zameen Par
▶ BOX OFFICE : les TOP 5 Bolly-Kolly

Tous les ans, Diwali est l’occasion de redéfinir les contours du star system indien. Même si avec l’évolution du public et des coûts de production les gros films évitent maintenant le clash pouvant leur être fatal, cette année encore la fête des lumières a fait bouger les lignes. Près d’un mois après les sorties des principaux films du festival, faisons le bilan.

B O L L Y W O O D

Au Nord de l’Inde il n’y a même pas eu de match tellement Shah Rukh Khan et son Om Shanti Om ont réduit au silence la concurrence, et continue sur sa lancée malgré les nouvelles sorties. Après 15 ans de carrière, le Shah est plus que jamais au sommet !
On ne peut malheureusement pas en dire autant de Madhuri Dixit, qui a raté son retour avec Aaja Nachle. Malgré un film sur mesure concocté par Yah Raj, c’est une déception. Mais son retour, lui, est bien réel et nous devrions la revoir prochainement sur les écrans. Plus de détails dans une prochaine news.

K O L L Y W O O D

Au Sud, où près de 8 films prenaient l’affiche, il y a eu des surprises.
Tout d’abord, c’est désormais officiel : Azhagiya Tamizh Magan s’est planté. Vijay n’a plus qu’à espérer faire mieux avec son prochain film, Kuruvi actuellement en tournage (il n’arrête jamais) et réalisé par Dharani.
Danush est de retour au premier plan avec le succès surprise mais néanmoins mérité de Polladhavan, film au budget modeste mais aux critiques élogieuses. Il est encore 3e au box office de Chennai et fait preuve d’une solidité étonnante malgré la concurrence des nouveaux films, qui pourrait l’amener encore plus loin. Fort de ce succès, qui el confirme dans son statut, le jeune acteur a doublé son cachet. Il faudra désormais 3 crores de roupies (30 millions) pour s’attacher ses services.
Surya est le grand vainqueur de ce Dipavali 2007 coté tamoul, et avec lui Asin qui interprète le rôle féminin de Vel. Leur couple à l’écran est plus que jamais le plus populaire du moment, après le Blockbuster Ghajini. Au bout de 4 semaines les salles ne désemplissent pas, mieux : les chiffres s’améliorent :o Le film est particulièrement apprécié par les familles qui vont le voir et revoir en masse. Quand on connait la taille des familles indiennes on comprend mieux qu’il réalise des scores mirobolants, et soit officiellement classé super hit !
Quelques petits films ont timidement pointé le bout de leur nez une fois l’orage passé. Oram Po, le film longtemps reporté est finalement sorti il y a une semaine. Il s’en sort plutôt bien dans les petits circuits où son faible coût de production lui assure des bénéfices rapides. Le sujet original (les courses de rikshaw dans les quartiers populaires) attire apparemment le public curieux de voir comment Fast & Furious pourrait être placé dans le contexte indien, sans glamour ni belles voitures (effectivement on se demande !). Une bonne nouvelle pour l’acteur Arya, pourtant très prometteur mais qu’on n’avait plus vu depuis un moment, en attendant son ambitieux Naan Kadavul qui sortira peut être un jour…

Mais le meilleur est encore à venir !

Tout les regards se portent désormais vers Ajith dont le film Billa qui sort officiellement aujourd’hui. Le remake du classique des années 80 qui avait fait de Rajinikant une Superstar, affole aussi bien les critiques que le public. La bande annonce promet en effet un film particulièrement soigné, visuellement aussi impressionnant que les meilleurs polars de Hong-Kong, en tout cas dans la bande annonce ! Nayantara avec un look plus moderne que jamais (à gauche sur l’affiche) affole aussi mais pour d’autres raisons :D
Qui plus est les premières critiques sont positives… (cliquer sur la banniere ci dessus pour voir la bande annonce)

A noter que Billa sera accompagné dans les salles par la bande annonce d’un autre gros film très attendu. Un procédé courant aux USA et devenu habituel à Bollywood mais peu pratiqué côté tamoul. Et ce film n’est autre que Bheema, le fameux prochain film de Vikram et Trisha, qui est reporté depuis près d’un an.
A en croire les images, on a bien fait d’attendre.

M O L L Y W O O D

Le cinéma malayalam est dominé par 2 mastodontes : Mamooty et Mohan Lal… du moins jusqu’ici ! cet adage qui prévaut depuis bientôt 20 ans de ce côté là du sud, est régulièrement mis à mal par de jeunes acteurs ambitieux qui espèrent détrôner les deux colosses, aussi talentueux et primés qu’ indéboulonables et populaires. Mais avec le temps ils semblent se fatiguer. Mohan Lal peine à se renouveler : cette année il a eu moins de Hits et Superhits que d’habitude. Pour la première fois un jeune acteur serait en position de prétendre au titre : Pritviraj.
On l’avait vu l’année dernière en tête d’affiche du blockbuster Classmates, devenu le plus gros succès de tout les temps en malayalam, dépassant tout les classiques des deux M’. Cette année son film Chocolate a très bien marché et rapporté une plus value de près de 10 millions de Roupies à ses distributeurs. Il a aussi tourné un peu en tamoul, là encore avec réussite : son film Mozhi, avec Prakash Raj, a été un gros succès dans les multiplexes de Chennai.
Son film suivant, Kangaroo, est très attendu. Au Kerala la période de Noël est aussi propice et importante pour les films que peuvent l’être la Dipavali ou Eid ailleurs en Inde. Si cette comédie remporte la mise de manière convaincante, il pourrait bien être officiellement la 3e Star importante du Kerala.

Commentaires
1 commentaire