]]>

Billa 2 s’affiche

Publié lundi 13 février 2012
Dernière modification samedi 8 mars 2014
News lue 520 fois

Par Gandhi Tata

Rubrique News
◀ Reema Sen prête à se marier avec Shiv Karan Singh
▶ Kareena Kapoor n’est pas enceinte

Avec la sortie de Don 2, les producteurs ne pouvaient plus garder le silence sur la version tamoule, Billa 2.


Alors attention ! J’utilise le terme version, car ces films font partie de la franchise Don, créée par le duo de scénaristes Salim-Javed dans les années 70. Après le premier du nom qui fit de Big B, un demi-dieu et son remake tamoul qui starifia Rajinikanth, les réadaptations des années 2000, optèrent chacune pour une approche différente.


Alors que Don – the chase begins again avec Shah Rukh Khan, s’est totalement affranchi de l’original avec un volte-face monumental à la fin de l’histoire, Vishnuvardhan s’est contenté d’une remise au goût du jour avec Billa, où l’on pouvait voir un Ajith Kumar à la pointe de la mode et un long métrage aux allures de film publicitaire.


Après la mode des remakes, il semblerait que des producteurs en manque d’inspiration, préfèrent donner des suites à leurs grands succès. En attendant les Dhoom 3, Race 2, Dabangg 2, Wanted 2 ou encore Krrish 2 et j’en passe, Don 2 est sorti et Billa 2 s’apprête à faire parler de lui.


Ce qui est intéressant avec ces deux suites, ce sont les choix, diamétralement opposés, des réalisateurs, Farhan Akhtar (Don 2 : the chase continues) et Chakri Toleti (Billa 2). Si Farhan a opté pour une banale suite, sous forme de film de braquage, Billa 2 sera une véritable préquelle, revenant sur le passé de David Billa, le sombre gangster du premier opus.


Billa 2 se démarque nettement du premier volet, tout d’abord par un changement de réalisateur. Chakri Toleti remplace Vishnuvardhan et c’est plutôt une bonne nouvelle. Vishnu est plus connu pour son flair esthétique que ses talents de metteur en scène, alors que Chakri a dirigé des monstres sacrés comme Kamal Hassan et Mohanlal, dès son premier film, Unnaipol Oruvan, remake de l’excellent A Wednesday.


Ce jeune et talentueux réalisateur qui à l’image de Ron Howard, était un jeune acteur dans les années 80, s’est illustré dans des films comme Salangai Oli avant de s’expatrier aux États-Unis pour ses études. Primé à l’université de Floride pour ses études en cinéma et effets spéciaux, Chakri Toleti est un talent à suivre.


En attendant davantage d’informations, les premières affiches sont apparues sur le net et elles donnent sacrément envie ! Ajith Kumar y est affublé d’un loungui (une des jupes traditionnelles pour hommes en Inde) et d’un look très sale. On peut supposer que le futur mafieux est encore une petite frappe de quartier et qu’il va s’élever dans la hiérarchie criminelle en frappant fort. D’ailleurs, l’acteur est face à la mer, et sachant que le premier film est tourné en Malaisie, Billa 2 doit revenir d’une part sur son ascension et d’autre part, sur les raisons qui l’ont conduit à quitter l’Inde.


Il ne manque plus qu’une bande-annonce pour se faire une idée définitive !

Commentaires
1 commentaire