]]>

Bollywood Zone

Publié samedi 15 décembre 2007
Dernière modification lundi 17 décembre 2007
Article lu 2966 fois

Par Gorkita, Jawadsoprano

Dossier Les distributeurs de films indiens en France
◀ Interview de V. Paul-Boncour, distributeur (Bodega - Carlotta (...)
▶ Bollywood Times

Vous avez peut-être découvert depuis quelques semaines à la Fnac ou à Virgin le DVD de 36 China Town ou Paheli. Vous aurez alors remarqué, tous surpris, un nouveau label apposé sur la jaquette, un mystérieux « Bollywood Zone ». Qui se cache derrière ce nom, quelle est leur ambition, et surtout, à quoi nous fans du ciné hindi devons nous attendre ? L’équipe de Bollywood Zone a eu l’amabilité de nous recevoir pour répondre à ces interrogations… Présentations !

Le récent marché français du DVD hindi est largement dominé par la contrefaçon. L’immense majorité des films distribués dans les boutiques qui nous sont chères sont en effet des copies pirates. Ce n’est qu’avec la sortie du DVD de Lagaan en Janvier 2003 que les premiers DVD Bollywood légaux ont trouvé leur place sur les rayonnages de France. Depuis certains éditeurs ont rajouté quelques titres hindis à leur catalogue (comme Bodega par exemple) élargissant l’offre à une petite vingtaine de films. Une goutte d’eau comparée aux 800 films que l’Inde produit chaque année. C’est dans ce contexte particulier que débarque Bollywood Zone. L’entreprise parisienne est tout simplement le premier (et pour l’heure seul) distributeur et éditeur français entièrement consacré au cinéma Indien. Un événement dans le petit monde du Bollywood français !

Nichés au coeur du « quartier indien » parisien, au plus près des boutiques de DVD évoquées plus haut, les bureaux de Bollywood Zone sont idéalement placés pour prendre le pouls des fans locaux de ciné hindi. Même si le premier DVD distribué par Bollywood Zone, Baabul, n’est sorti qu’en Janvier, la société a déjà 2 ans. Pour confirmer si nécessaire qu’il ne s’agit pas là d’une opération lancée par quelques nouveaux venus flairant la niche commerciale, précisons simplement que les dirigeants de Bollywood Zone ne sont autres que les frères Mohd, patrons de Wembley Music dont la crédibilité n’est plus à faire.

Le pari de Bollywood Zone est simple mais ambitieux : proposer une alternative solide aux DVD hindi pirates. Pour cela des arguments de poids : qualité de la copie et du support, sous-titres français professionnels et surtout légalité de la chose ! Le tout à un prix concurrentiel de 5 € l’unité pour les DVD qui seront vendus dans le quartier indien. Parallèlement des éditions plus élaborées de certains films seront proposées agrémentées de bonus (CD et DVD supplémentaires) dans les grandes enseignes généralistes à un prix oscillant entre 15 et 20 €, avec des sous-titres réalisé par Titrafilm, ce qui donnera quelque chose de professionnel. Contrairement à Bodega, Bollywood Zone compte donc aussi avec la clientèle historique et ne vise pas uniquement le marché des nouveaux venus qui se développe depuis Devdas.

Bollywood Zone possède les droits exclusifs pour la France des films Adlabs, un catalogue alléchant. Après les films déjà sortis dans la première moitié de l’année 2007 (Umrao jaan, Vivah, Jaan-E-Maan, Baabul, Humko Tumse Pyaar Hai, Red ainsi que 36 China Town et Paheli en version « Fnac »), le catalogue s’est étoffé avec notamment la sortie du triple dvd de Guru ou encore les reprises de titres plus anciens tels que Sholay. On peut s’en rendre compte en surfant sur le site de Bollwyood Zone.

Au delà des sorties DVD, des exploitations en salle de Umrao Jaan et Guru sont pressenties ! Et dans le futur une sortie de Provoked avec doublage français n’est pas à exclure… On peut ainsi compter sur une véritable visibilité du cinéma hindi avec des sorties nombreuses, régulières et récentes. Un très net progrès par rapport à la situation actuelle ! Rajoutons à ce tableau déjà riche la distribution de très nombreux CD, aussi bien musiques de films que pop, avec notamment le richissime catalogue T-Series. Mais Bollywood Zone c’est aussi des magazines de presse ou un site de vente en ligne… Décidément cette petite équipe de 6 personnes n’a pas peur de voir les choses en grand !

Aissate Wane et Azim Mohd

On pourra bien sur regretter que seuls les CD et films en langue hindi soient concernés, surtout quand on connaît la base de fans tamouls présents en France, qui devra donc pour l’heure continuer à acheter des DVD illégaux. Mais rien ne nous empêche de rêver à un futur « Kollywood Zone », alors si vous vous sentez l’esprit entrepreneur, retroussez vos manches !

Au final saluons l’initiative de Bollywood Zone et souhaitons lui bon vent. Quant à nous bollyfans, si nous voulons que l’industrie cinématographique indienne touche enfin les fruits de son labeur, alors favorisons les DVD légaux lorsque le choix s’offre à nous. C’est à cette condition que l’on pourra voir se pérenniser le cinéma indien en France. Comme le dit lui même le Directeur Azim Mohd, il s’agit là d’un travail de chaque instant où tout reste à faire…

Un merci tout particulier à Aïssata Wane pour sa disponibilité et son professionnalisme.

Le site de Bollywood Zone : http://www.bollywood-zone.com/

Le site de vente en ligne : http://www.bollywoodgigastore.com

Commentaires
6 commentaires