]]>

Bonda et chutney coco

Publié mercredi 15 octobre 2008
Dernière modification samedi 8 mars 2014
Article lu 1954 fois

Par Guiridja

Dossier Doubles recettes
▶ Porchi mine, rassen shore

les Bondas sont des snacks salés du même type que les samossas. Ils peuvent se manger pour le quatre heures avec un thé massala. Le chutnay coco est l’un des chutny les plus répandus en Inde et peut se manger aussi avec des Idlis et des Dossais (recette à venir).

Pour 8 personnes, il faut :

Pour la farce à bondas :

  • 10 petites pommes de terre cuites à l’eau (des binje de préférence)
  • 2 oignons coupés en petits
  • 6 à 8 piments vert coupés en petits
  • 1 cuillère à café de gingembre frais râpé
  • 2 cuillères à café de sel

Pour "l’enrobage" des bondas :

  • 250 g de farine de pois chiches
  • 1 cuillère à café de piment fort en poudre
  • 1 cuillère à café de sel
  • 1 pincée de levure chimique
  • ¼ l d’eau

Pour le chutney coco :

  • ½ noix de coco fraiche
  • 1 cuillère à café de graine de moutarde
  • 1 cuillère à soupe de feuille de karpulu
  • 4 piments rouges séchés et coupés en 3 morceaux
  • 1 cuillère à café de sel
  • 4 cuillères à soupe d’huile de tournesol

Ustensiles :

  • 1 mixer
  • 1 casserole de taille moyenne
  • 1 couteau
  • 1 fourchette
  • 1 saladier
  • 1 passoire
  • 1 écumoire
  • 1 rouleau papier essuie-tout
  • ¾ l d’huile de tournesol

Préparation de la farce à bondas :

Dans la casserole, écraser grossièrement les pommes de terre à l’aide d’une fourchette puis ajouter les piments, les oignons, le gingembre et le sel.

Mélanger le tout en veillant à ne pas faire une "purée", il faut garder des morceaux de pommes de terre pour confectionner les boules (la farce deviendra collante si vous écrasez trop les pommes de terre et les boules seront difficiles à confectionner).

Faire des boules de tailles moyennes et réserver pour la suite de la recette.

Préparation de l’enrobage :

Dans le saladier, verser la farine de pois chiches, le sel, la levure et la poudre de piment.

Bien mélanger le tout afin qu’il n’y ait plus de grumeaux (la farine de pois chiches a tendance à avoir beaucoup de grumeaux, je vous conseille de la tamiser avant si vous pouvez).

Verser le verre d’eau et mélanger jusqu’à obtention d’une pâte pas trop liquide ni trop épaisse (vous pouvez utiliser un fouet électrique pour mélanger la pâte et casser les éventuels grumeaux).

Confection et cuisson des bondas :

Faire chauffer dans un wok l’équivalent de ¾ d’huile de tournesol à plein feu (il faut que les bondas soient immergés dans l’huile lors de la cuisson, il faut donc prendre de l’huile en conséquence). Pour savoir si l’huile est assez chaude, verser une goutte de pâte dans l’huile, si elle remonte rapidement à la surface c’est que l’huile est prête pour la cuisson.

Mettre délicatement dans le saladier une boule de farce et bien l’enrober de pâte.

La prendre avec la fourchette pour que le surplus de pâte coule dans le saladier puis la mettre dans l’huile. (Attention ! l’huile est très chaude et si vous faites "tomber" le bonda dans l’huile, vous allez le casser et vous éclabousser d’huile bouillante, je vous conseille de ne pas hésiter à plonger la fourchette dans l’huile pour déposer le bonda).

Les bondas sont lourds et risquent de se "coller" au fond du wok. Quand ils commencent à colorer, décollez-les délicatement avec l’écumoire (si vous le faites de façon brusque, vous risquez de casser l’enrobage et la farce à bonda s’imbibera d’huile, cela le rendra très indigeste).

Les bondas sont cuits lorsqu’ils prennent une belle couleur dorée. Retirez-les et déposez-les dans une passoire recouverte d’essuie-tout afin de retirer le surplus d’huile.

Préparation du chutney coco :

Décoller de la coque marron la chair de la noix de coco, la couper en morceaux grossiers (garder la fine peau marron) et mettre le tout dans le mixer.

Mixer jusqu’à obtention d’une pâte épaisse (certains mixers ne mixent pas bien la noix de coco. Vous pouvez dans ce cas-là procéder d’une autre façon : râper la noix de coco, puis passer le tout au mixer. C’est un peu plus long mais ça donne le même résultat).
Mettre de côté la noix de coco mixée.

Verser dans une petite casserole 4 cuillères d’huile et faire chauffer à feu plein.
Quand l’huile est chaude, verser les graines de moutarde et attendre qu’elles "éclatent" (le fait de faire éclater les graines de moutarde permet de rendre le chutney parfumé).

Ajouter les feuilles de karipulu et les piments puis mélanger jusqu’à ce que les feuilles changent de couleur.

Eteindre le feu puis verser la noix de coco et le sel dans la casserole et bien mélanger le tout.

Laisser refroidir le tout à température ambiante.

Une fois que c’est prêt il ne vous reste plus qu’à déguster le tout en trempant votre Bonda dans le chutny coco !

Variante :

Pour ceux qui n’aiment pas le piment vous pouvez remplacer les piments dans la farce à bonda par des piments d’Espagne qui, eux, sont parfumés et non piquants.

Les feuilles de karpulu ne se trouvent que dans les épiceries indiennes et vous ne pouvez pas les remplacer par autre chose, ça n’aura pas du tout le goût du chutny sinon.

Le chutny est meilleur si on le mange frais, cela atténuera le côté piquant des bondas.

Bon app’ !!


Les photos ont été prises et le produit final a été goûté, et certifié conforme au goût escompté, par ma petite reporter photo : Tohru ^^

Commentaires
4 commentaires