]]>

Fanta Live from Cannes, fin

Publié mardi 18 mai 2010
Dernière modification dimanche 6 juin 2010
Article lu 766 fois

Par Tomchop

Dossier Fanta Live From Cannes, le journal de bord
◀ Fanta Live from Cannes, journée 4

Me voici de retour à Paris, un lundi gris. Comme tous les lundis matins, je peste - mais pas juste parce que c’est lundi. Le fait de revenir à la réalité, retrouver le métro, la routine, les files d’attente… les Parisiens.

J’aurais laissé derrière moi un monde de rencontres, d’art, de rush, et de rêve. Et le retour à la "vie normale" est assez dur, mais pas plus que prévu.

Bref, passons ! Les quatre jours que j’ai vécus à Cannes pendant le festival ont été juste SUPER intenses - vous pouvez d’ailleurs les revivre avec moi à travers ces petites chroniques que j’ai écrites (ici) et qui, j’espère, retranscrivent plutôt bien l’ambiance du festival, du point de vue d’un "journaliste" (quel grand mot celui-là !).

Mais les chroniques ne sont pas tout : j’ai rencontré plein de gens exceptionnels au festival. Je pense notamment à Govind Nihalani, légendaire réalisateur indien, avec qui j’ai eu la chance de discuter pendant un petit quart d’heure sur son cinéma et ses perspectives de l’évolution du cinéma indien dans le monde.

Le festival de Cannes est un événement très mouvementé - et il est difficile (voire impossible !) de le couvrir seul. Avec les interviews, les déplacements, les rédactions, je n’ai pas eu le temps de voir beaucoup de films. Tout de même, j’ai réussi à assister à une projection de Love, Sex Aur Dhokha, que j’ai beaucoup apprécié. En ce qui concerne les rencontres, j’ai même eu l’opportunité de déjeuner avec la productrice ! Encore une vision professionnelle d’un terrain qui m’est totalement inconnu, mais avec lequel je commence à me familiariser chaque fois un peu plus.

En parlant de producteurs, j’ai aussi été faire un tour au Marché du Film, où j’ai rencontré trois grands producteurs et distributeurs indiens [1]. Eux m’ont apporté leurs opinions économiques sur le développement des films indiens, autant en France qu’à l’international, ainsi que leurs prévisions pour cette année 2010 - optimistes dans l’ensemble.

Je regrette vraiment de ne pas avoir pu rester plus longtemps - autant pour moi que pour vous, avides lecteurs, mais ne vous inquiétez pas : Fanta continue de couvrir chaque événement cannois lié à l’Inde, comme le photocall de Raavan qui a eu lieu aujourd’hui.

N’oubliez pas : si vous voulez tout savoir - restez connectés !


[1L’article sera bientôt mis en ligne !


Fanta Live From Cannes : http://www.fantastikindia.fr/site/-Fanta-Live-From-Cannes-le-journal

Stars indiennes au festival de Cannes 2010 : http://www.fantastikindia.fr/site/-Stars-indienne-au-festival-de

Dossier complet sur le festival de Cannes : http://www.fantastikindia.fr/site/-Festival-de-Cannes-2010

Commentaires
Pas encore de commentaires