]]>

Culture indienne au Louvre et en Avignon

Publié vendredi 2 mai 2014
Dernière modification jeudi 1er mai 2014
News lue 262 fois

Par Alineji

Rubrique News
◀ Photos des IIFA Awards 2014
▶ La semaine Bollywood #13

Naissance d’un musée, Louvre Abu Dhabi

La grande épopée fondatrice, une des plus anciennes œuvres de la spiritualité universelle, à l’origine de la religion, de l’histoire et de la pensée indiennes, le Mahâbhârata avait été revisité en 1985 par Peter Brook et Jean-Claude Carrière pour le festival d’Avignon. De ce spectacle devenu culte et qui durait neuf heures (les spectateurs devaient venir avec leurs casse-croute et boissons), ils ont tiré en 1989 un film de six heures qui sera projeté au Louvre le 4 mai prochain.

Ce grand poème de la mythologie hindoue qui met en scène la lutte des Kaurava et des Pandava est proposé à l’auditorium du musée le 4 mai, en trois parties, suivies d’un documentaire sur la genèse de l’entreprise.

Auditorium du Louvre, le 4 mai, à 14h ; 16h30 ; 18h30 et 20h30

Cette projection s’inscrit dans le cadre d’un cycle de manifestations autour de l’exposition « Naissance d’un musée », saluant la collection du futur musée du Louvre Abu Dhabi, mais elle n’est pas la seule consacrée à la culture indienne.

Toujours dans l’auditorium, le 28 avril, une conférence de Vincent Lefèvre, intitulée : L’Œuvre en scène : Autour de la dévotion bouddhique - Plaque de revêtement de stûpa, présentera une œuvre du IIe-IIIe siècle, provenant de l’Andhra Pradesh, près d’Amarâvatî.

JPEG - 82.2 ko
Les ruines du Stupa d’Amarâvatî

Auditorium du Louvre, le 28 avril, à 12h30 (environ 1h)

Renseignements, inscriptions et tarifs sur le site du musée du Louvre.

68e édition du festival d’Avignon

Le Festival d’Avignon reprendra pour sa part, du 7 au 19 juillet, le Mahâbhârata. 29 ans après Peter Brook, ce sera le Japonais Satoshi Miyagi qui assurera la mise en scène du spectacle, joué à la Carrière de Boulbon, comme son illustre prédécesseur.

Le Mahâbhârata - Nalacharitam, recréation de Miyagi, avec un conteur et 25 acteurs utilisera, les codes du Kabuki et durera 1h 45. Nous vous en dirons davantage à la fin mai.

Avignon, Carrière de Boulbon, du 7 au 19 juillet

Autres renseignements sur le site du Festival d’Avignon

Commentaires
Pas encore de commentaires