]]>

DEVDAS sur une chaîne nationale chinoise

Publié vendredi 8 octobre 2004
Dernière modification samedi 9 octobre 2004
News lue 415 fois

Par Angel-Mumtaz

Rubrique News
◀ Nouveau magazine « Indes » : la fenêtre sur l’Inde pour le monde (...)
▶ Le grand jour pour Bride and Prejudice

Il y a longtemps, Bollywood connaissait son âge d’or en Chine. La couleur des costumes, la beauté des femmes touchaient le peuple contraint alors de s’habiller en uniforme austère. Les films indiens étaient la seule alternative aux films communistes. Le temps où Raj Kapoor charmait les Chinois dans AWARA est révolu. Désormais, c’est le cinéma américain qui règne seul en maître sur les spectateurs chinois.

Jusque là, il n’y avait guère que les Ouighours pour rester des fans inconditionnels et se procurer illégalement les derniers clips et films indiens via le Pakistan voisin, qu’ils doublaient ensuite dans leur langue.

C’est pourquoi j’ai été si surprise de tomber mercredi soir sur Madhuri, Shahrukh et Aishwarya dans DEVDAS de Bhansali sur CCT3, 3ème chaîne nationale chinoise, à une heure de grande écoute. Le doublage en chinois était excellent, d’une grande synchronisation. Les rythmes des phrasés ont été respectés pour chaque personnage, ce qui était surtout notable pour la mère de Paro.

Pour ne pas être en reste, la chaîne régionale Xinjiang TV programmait au même instant SHOLAY avec Amithab Bachchan, en version ouighour. Sans doute cette chaîne n’a pas les moyens d’acquérir les dernières nouveautés, mais pourrait récupérer Devdas dans quelques mois en passant par CCTV.

La simultanéité des versions chinoise et ouighour de films indiens avait quelque chose de cocasse. Leur diffusion pendant la période nationale de congés m’a semblé un heureux présage pour le retour du cinéma indien en Chine.

Commentaires
Pas encore de commentaires