]]>

De Bollywood à Kollywood-Tollywood :

Publié mardi 13 septembre 2005
Dernière modification samedi 24 septembre 2005
News lue 2118 fois

Par Ganesh

Rubrique News
◀ Début de l’Été Indien au musée Guimet
▶ Rentrée Bollywood Bodega/Carlotta Films
JPEG - 9.2 ko
Rajini et Rani ensemble dans Sivaji ?

Depuis que le cinéma existe en Inde, le rêve de tous les acteurs, et en particulier les acteurs régionaux, est de jouer à Bollywood. Beaucoup ont débuté leur carrière en tournant dans les films Tamoul, Telugu et Kannada dans le but de se faire connaître. Dès qu’une opportunité se présente dans le cinéma hindi, les acteurs sautent sur l’occasion pour réaliser leur but ultime. Une offre de Bollywood ne se refuse pas ! Ils furent donc nombreux à tenter leur chance, avec plus ou moins de succès. Peu d’entre eux ont réussi à se faire une belle place à la Mecque du cinéma en Inde : ainsi Aishwarya Rai, Prety Zinta, Sridevi, Kamal Hassan, etc., furent des stars dans leur région avant de réussir à Bollywood. Mais la grande majorité (Mahadevan, Nagarjuna, Simran, Jyothika pour ne citer qu’eux) ont dû se résoudre, après leur échec, à revenir tourner au sud. Une fois leur place acquise, rare sont les acteurs à rejouer dans les films régionaux. En effet, le cinéma du sud a été longtemps victime d’une certaine condescendance de la part des acteurs bollywoodiens qui le considèrent comme un cinéma certes de qualité, mais pas assez reconnu, à petit budget, et surtout au salaire peu motivant.

JPEG - 9.6 ko
Amitabh ouvre t-il la voie à une nouvelle ère ?

Mais voilà, comme le dit si bien notre ami Mc Solaar, les temps changent… Depuis quelques années, on assiste à la montée fulgurante du cinéma tamoul et telugu (et à un degré moindre du cinéma kannada) : hausse des recettes, des salaires, des budgets qui n’ont parfois rien à envier aux blockbusters bollywoodiens et un début de renommée internationale avec le succès de films tels que Simhadri, Indra, Anniyan et Chandramukhi (ces deux derniers sont en tête du box-office indien 2005). Conséquence : les superstars du nord ne voient plus d’un mauvais œil le fait de tourner au sud. Et c’est la star du millénaire, Amitabh Bachchan qui lance ce qui sera peut être une nouvelle ère pour le cinéma indien. L’acteur, qui tourne actuellement pour le film kannada Amruthadare, a donné son accord pour tourner dans le « remake » tamoul de Khakee, Police, avec pour partenaire Lara Dutta et Prasanth (Jeans), et est actuellement en discussion avec le réalisateur Shankar (Anniyan) pour tourner dans son prochain blockbuster, Sivaji. Shankar est décidément très actif sur le marché, puisqu’il convoite aussi Rani Mukherjee, estimant qu’elle serait la partenaire idéale de Rajinikanth. Pour cela, il lui a proposé un salaire mirobolant, bien supérieur à ce qu’elle gagne à Bollywood. L’actrice réfléchit actuellement à cette offre.
Tel père, tel fils, Abhishek Bachchan, quant à lui, étudie sérieusement l’offre faite par les producteurs telugu pour jouer dans le prochain film de Nagarjuna, ’Shri Ramadasa’. ‘‘ Je suis resté deux mois à Chennai pour le tournage de Run, j’en ai profité pour regarder un bon nombre de films : Dhool, Saamy, Pithamagan, Gemini, Kasi et j’ai beaucoup aimé. ’’ Des films avec pour acteur, Vikram. ‘‘ Oui, je suis un fan de Vikram, j’adore regarder ses films ’’ ajoute Little B.

Les autres stars bollywoodiennes (Shahrukh Khan, Preity Zinta, Aishwarya Rai, entre autres) sont aussi dans la ligne de mire des producteurs tamouls et telugu dont l’appétit est devenu insatiable. Si cette tendance se confirme, on assisterait donc à une « indianisation » (et donc plus de régionalisme) du cinéma indien. On verra peut-être les Tamouls, les Telugu, les Punjabis, les Gujrâti, etc., tous réunis dans la même salle pour voir leurs acteurs préférés. J’espère que mon rêve deviendra réalité !

source : Indianglitz, bollywhat

Commentaires
Pas encore de commentaires