]]>

Dil Aashna Hai

Traduction : Le cœur connaît la vérité

Année1992
LangueHindi
GenreDrame
RéalisateurHema Malini
Dir. PhotoPeter Pereira
ScénaristeImtiaz Husain
ActeursShah Rukh Khan, Jeetendra, Dimple Kapadia, Mithun Chakraborty, Kabir Bedi, Farida Jalal, Divya Bharti, Amrita Singh
Dir. MusicalAnand-Milind
ParolierMajrooh Sultanpuri
ChanteursSadhana Sargam, Suresh Wadkar, Sudesh Bhonsle, Kavita Krishnamurthy, Bhupinder Singh, Abhijeet Bhattacharya, Pankaj Udhas, Padmini Kolhapure
ChorégraphesBhushan Lakandri, B. H. Tharun Kumar, Brian Jacobs, Tara Prasad, Vijay-Oscar
ProducteurHema Malini
Durée155 mn

Bande originale

Dil Aashna Hai
Kisi Ne Bhi To Na Dekha
Bhool Ke Din
Rangeen Haseen Raat Ho
Ho Abhi To Hui Jawan
Yeh Dil Aashna Hai

En savoir plus

Fiche IMDB
Page Wikipedia
La critique de Fantastikindia

Par Laurent - le 29 janvier 2009

Note :
(4/10)

Article lu 3851 fois

Galerie

Laila (Divya Bharati) a grandi dans un bordel et gagne sa vie en dansant dans l’hôtel de luxe de Digvijay Singh (Kabir Bedi). Un jour, sa mère, mourante, l’appelle et lui révèle qu’elle n’est pas sa fille biologique. Avec l’aide du fils de Digvijay Singh, Karan (Shah Rukh Khan), qui est tombé amoureux d’elle, elle va partir à la recherche de sa mère. Elle découvre alors qu’elle a été abandonnée par trois femmes (Dimple Kapadia, Amrita Singh et Sonu Walia), qui ont depuis connu de brillantes carrières… Il semble que Dil Aashna Hai soit le premier film de cinéma tourné par Shah Rukh Khan, en 1990, alors qu’il ne s’était illustré que dans des séries télévisées. Mais il n’est finalement sorti que fin 1992 et, entre-temps, plusieurs longs métrages avec la vedette naissante étaient sortis dans les salles indiennes… On se demande en tout cas quelle mouche a piqué Hema Malini : la fameuse star de Sholay, qu’on a vue plus récemment à l’écran en couple avec Amitabh Bachchan (Baghban, Veer Zaara), nous propose en effet, pour son unique réalisation pour le cinéma, un film médiocre au scénario abracadabrant. L’histoire des trois jeunes femmes qui couchent la même nuit avec des vieux beaux et dont l’une tombe enceinte est particulièrement capillo-tractée et, plus tard, sans se soucier que « leur » fille a grandi dans un bordel (elle a bien entendu été enlevée à l’orphelinat !), leurs success stories respectives (l’une dirige notamment un haras, l’autre un établissement scolaire) n’ont aucun intérêt, pas plus que leur réunion par nos deux protagonistes pour leur tirer les vers du nez… Côté interprétation, si l’héroïne est plutôt terne, Shah Rukh Khan est déjà très sympathique en fils à papa au grand cœur. Mais l’atout principal du film est ledit papa, interprété par l’excellent Kabir Bedi, malheureusement cantonné dans ce second rôle limité du mec plein aux as qui refuse que son fils épouse une simple danseuse. Parmi le trio de femmes mûres, seule l’honnête Dimple Kapadia, qui incarne rien moins que la ministre de la santé, est vraiment convaincante, tandis que l’aimable Farida Jalal, le fade Mithun Chakraborty et le vétéran Jeetendra se partagent les troisièmes couteaux. Masala vieillot, lent et plutôt fatigant, Dil Aashna Hai est donc un film à éviter, à moins que l’on soit fan du très bon Kabir Bedi, qui sauve ses scènes, ou bien entendu du jeune Shah Rukh Khan, qui fait déjà preuve, quand il est à l’écran, d’un point positif (qu’il développera considérablement au fil du temps) : on s’ennuie rarement avec lui !

Commentaires
4 commentaires