]]>

Dil Ka Rishta

Traduction : Les liens du cœur

Année2003
LangueHindi
GenreMélodrame / Romance
RéalisateurNaresh Malhotra
Dir. PhotoAshok Mehta
ScénaristeShabbir Boxwala
ActeursAishwarya Rai Bachchan, Arjun Rampal, Paresh Rawal, Rakhee Gulzar, Isha Koppikar, Tiku Talsania
Dir. MusicalNadeem-Shravan
ParolierSameer
ChanteursKumar Sanu, Udit Narayan, Alka Yagnik, Jaspinder Narula, Sapna Awasthi, Babul Supriyo, Sarika Kapoor
ChorégraphesRajeev Goswami, Reshma Khan, Vinay Shikari, Pramod Karade
ProducteurAditya Rai
Durée143 mn

Bande originale

Saajan Saajan
Dil Ka Rishta
Dayya Dayya Dayya Re
Haste Suraj Ki
Dil Chura Le
Haye Dil Mera Dil
Kitna Majboor Ho Gaya Hu Main
Saajan Saajan II
Dil Ka Rishta (Sad)

En savoir plus

Fiche IMDB
Page Wikipedia
La critique de Fantastikindia

Par David Roussé (Meldon)
Publié le 12 août 2004

Note :
(6/10)

Article lu 3769 fois

Galerie

Jai (Arjun Rampal) est un milliardaire qui a tout pour lui, un cœur d’or, un physique très agréable, un père qui l’aime. Il ne lui manque qu’une épouse. Par chance, le chemin de Jai croise celui de Tia (Aishwarya Rai). Il tombe éperdument amoureux de la superbe jeune femme. Malheureusement, Tia ne lui rend pas son amour. Jai la poursuivra de ses assiduités, mais quand enfin Tia le place sur le piédestal de l’amour, Jai ne pourra pas s’abandonner à ce dernier.

JPEG - 19.3 ko
Les temps heureux

Dil Ka Rishta est un film exceptionnel à bien des égards. Premièrement, c’est le premier projet sortant quasi intégralement de la maison Rai. Produit par le frère d’Aishwarya, ce film a été écrit par la mère de l’actrice. Deuxièmement, l’histoire se base, s’articule même, sur un personnage féminin. Une vraie petite révolution dans le monde de Bollywood où la femme a rarement le premier rôle (la société indienne est fortement patriarcale).

Autant vous prévenir tout de suite, si vous n’aimez pas l’ancienne Miss Monde, retirez 3 points à la note. Dans le cas inverse, rajoutez-en 3 quoique vous entendiez de ce film. Ash a ses détracteurs tout aussi zélés que ses admirateurs.

JPEG - 22.7 ko
Enseignement de gestes.

L’expérience Dil Ka Rishta sur grand écran n’est pas monumentale, la faute en est à un scénario léger et par trop incroyable… mais aussi à Aishwarya elle-même. Toujours éblouissante (le terme est peut-être un peu faible ici), “ la femme la plus belle du monde ” semble peu à son aise dans certaines scènes avec Arjun Rampal (premier quart du film). La faute en est aussi à un maquillage parfois proche de la voiture volée.

À la liste des défauts, nous rajouterons une musique d’ambiance qui irait très bien dans Les dents de la mer, mais qui peut sembler déplacée ici. Un dernier point négatif se trouve dans la présence de quelques figurants d’une qualité hors du commun (mais il ne s’agit pas vraiment d’un compliment ici).

JPEG - 15.9 ko
Toujours le geste…

Après de tels commentaires, on peut légitimement se poser la question de savoir si Dil Ka Rishta vaut la peine d’être vu. La réponse est OUI ! Aishwarya porte le film sur ses épaules et le porte bien (avec un temps de présence remarquablement long), OUI ! Les acteurs sont de qualité, Paresh Rawal, Rakhee et Priyanshu Chatterjee nous en donnent pour notre argent à chaque apparition. Les jeux sonnent justes, les expressions y sont. Même Arjun Rampal ne se contente plus d’être beau et nous délivre quelques passages remarquables. OUI ! La photographie est superbe, les décors sont magnifiquement mis en valeur (on ne s’étonnera pas que le ministère du Tourisme sud-africain ait félicité chaudement l’équipe du film). OUI ! Les chansons se révèlent de qualité (sans être exceptionnelles - mention spéciale toutefois à saajan Saajan, un qawali qui nous donne envie de bouger sur notre siège). Elles apparaissent de plus remarquablement rehaussées par Aishwarya et Ashok Mehta à la photographie. OUI ! Les traits d’humour sont là, et plusieurs scènes vous arrachent des rires incontrôlés. OUI ! Ce film vaut d’être vu. Il a fait de bons scores sur les marchés extérieurs. Le regarder sur un grand écran fait ressortir la richesse et la beauté des images, et moins les manques du scénario. Un moyen bien sympathique de passer trois heures au frais cet été. ;-)

Commentaires
1 commentaire