]]>

Evano Oruvan - Madhavan de retour en force !

Publié dimanche 9 décembre 2007
Dernière modification dimanche 9 décembre 2007
News lue 242 fois

Par Gandhi Tata

Rubrique News
◀ Padmâvatî, au Châtelet, mise en scène S.L. Bhansali
▶ Cycle “Inde et Cinéma” au Ciné 220 de Brétigny

Alors que Billa est attendu avec impatience par tout les cinéphiles tamouls de la planète, un film inattendu a créé la surprise cette semaine : Evano Oruvan.

Dombivili fast est un film marathi unanimement acclamé par les critiques et le public, lauréat de 30 prix nationaux et internationaux. Succès gigantesque avec 28 semaines d’affilée en tête du box office au Maharashtra, sa réputation n’était plus à refaire auprès des festivaliers. Lorsque Madhavan découvre ce chef d’œuvre, le coup de foudre est immédiat et le projet du remake tamil est lancé.


Avec le même réalisateur ( Nishikant Kamat ) à la baguette, coproduit par Abbas-Mustan (Baazigar, Aitraaz), K Sera Sera (Sarkar, Ek Hasina Thi) et Madhavan lui-même par le biais de sa société de production Leukos Films, qu’il a inaugurée pour l’occasion ; Evano Oruvan compte à son casting un trio talentueux : Madhavan qui y tient bien sûr le rôle principal, secondé par Sangeetha (Pithamagan) et le réalisateur Seeman (Thambi) pour la seconde fois à l’écran (il a fait ses premières armes dans Palikoodham). Le synopsis est pour le moins alléchant et narre l’histoire de Sridhar Vasudevan ( Madhavan ), un honnête employé de banque qui subit le quotidien en silence, il est excédé par les failles du système et les injustices qu’elle génère ; malgré tout, il essaye de faire avec, en étant le plus intègre possible. Sa femme ( Sangeetha ) lui reproche sa ligne de conduite et peu à peu, l’homme se laisse gagner par une colère qui finit par éclater au grand jour…. Sridhar perd pied et bascule dans la violence la plus expéditive…. que va t’il advenir de sa femme et de son enfant ? Il est donc question de la chute libre de Sridhar Vasudevan.


Sorti en début de semaine, on ne connaît pas encore ses chiffres, mais les critiques sont EXCELLENTES et Madhavan y livre, parait-il, la meilleure performance de sa carrière…. Autant dire qu’il s’agit de grand cinéma ! Retenez bien ce titre : Evano oruvan.

Commentaires
1 commentaire