]]>

FFAST : J-1 ! [Mise à jour du 15-01-2013]

Publié mardi 15 janvier 2013
Dernière modification mardi 3 mars 2015
News lue 3028 fois

Par Gandhi Tata

Rubrique News
◀ FFAST : Programme du 16-01-13 - Jour 1
▶ FFAST : Programme du 18-01-13 - Jour 3

Mise à jour du 15-01-2013 : Le FFAST débute demain et la liste des invités s’est rallongée avec les présences, des réalisateurs des deux films tamouls en compétition : Vazhakku Enn 18/9 et Pizza.

Après avoir rencontré un franc succès à Chennai, Karthik Subbaraj, originaire de Madurai, vous présentera son premier film, Pizza, le samedi 19 janvier à 16h. Il sera accompagné du talentueux compositeur de musique Santosh Narayanan.


Pizza - Bande annonce - VOST FR par FestivalduFilmdAsieduSud

Balaji Shaktivel, le réalisateur de Vazhakku Enn 18/9, sera lui aussi heureux de vous rencontrer et présenter son film le 19 janvier à 10h30 et le 20 janvier à 13h30, accompagné du producteur Lingusamy.


Vazhakku Enn 18/9 - Bande annonce - VOST FR par FestivalduFilmdAsieduSud

Chacune de ces séances seront suivies, d’une session de questions-réponses.

Bon festival !


Mise à jour du 12-01-2013 : Nous sommes à 5 jours du début du FFAST et Fanstastikindia sera présent, dans le jury et les salles obscures, pour vous faire vivre l’évènement ! Avec des critiques, photos et reportages !

En attendant, sachez que les cérémonies de clôture et d’ouverture, se dérouleront aux Gaumont Marignan, et le reste de la programmation se tiendra au Gaumont Ambassade.


Les cérémonies d’ouverture et de clôture sont accessibles, sur réservation. Il faut, soit aller au cinéma ou passer par le site internet.

Par ailleurs, vous pouvez déjà préparer votre planning FFAST sans bouger de chez vous ! Les réservations sont ouvertes sur le site du Gaumont Champs-Elysées ! http://www.cinemasgaumontpathe.com/cinemas/cinema-gaumont-champs-elysees-ambassade/#2013-01-10

Voici les prix des places :
6 euros plein tarif
5 euros tarif étudiant
4 euros pour les étudiants Inalco


Mise à jour du 17-12-2012 : L’organisation du FFAST, nous en dit plus, via son site web, sur les prix qui seront décernés et les différents jurys en charge de cette lourde tache.


Pour cette première édition, le FFAST pourra compter sur deux jurys pour récompenser les films en compétition.

Tout d’abord, un jury de professionnels, issus de différents univers, décernera le Prix spécial du jury. Il remettra au réalisateur primé le trophée imaginé par le designer Antoine Lesur. Sachez aussi que notre rédactrice Señorita, représentera Fantastikindia au sein de ce jury. Cette invitation est à la fois un honneur et une reconnaissance de notre travail, en faveur de la promotion du cinéma indien en France. Nous profitons de cette news, pour remercier chaleureusement l’organisation du FFAST.

Enfin, pour récompenser le meilleur premier film, le FFAST a décidé de faire participer un jury d’étudiants. Trois écoles seront représentées par cinq élèves : la Fémis, l’Inalco et l’ESCP Europe.

Votre avis nous intéresse ! L’équipe du FFAST a donc décidé de vous donner la parole avec la possibilité de récompenser votre film préféré. Des fiches seront distribuées aux spectateurs pour indiquer leur choix. Il suffira de les glisser ensuite dans une urne prévue à cet effet.

La remise des prix se fera le dimanche 20 janvier lors de la cérémonie de clôture du festival.

Pour terminer, nous vous avions parlé depuis le début de la collecte organisée sur la plateforme web de mécénat nommée Kiss Kiss Bank Bank.

Cette opération qui s’est achevée le 14 décembre dernier, a été un franc succès puisque le FFAST a pu dépasser son objectif de 6000€ avec 73 donateurs et 6 295 € en cagnotte ! Un grand merci à vous tous, qui avez soutenu cette action !


Un grand bravo à l’équipe du FFAST qui franchit, haut la main, chaque étape dans l’organisation de ce Festival Transgressif.


Mise à jour du 08-12-2012 : A presque un mois de l’évènement, l’équipe du FFAST nous annonce la sélection des 6 films qui seront en compétition.

Udhao, Amit Ashraf (2012) – Inédit



Loot, Nischal Basnet (2012) – Première française



Alms for a blind horse, Gurvinder Singh (2011) – Première française



BA Pass, Ajay Bahl, (2012) – Première européenne



Vazhakku Enn 18/9, Balaji Shaktivel (2012) – Première française



Pizza, Karthik Subbaraj (2012) – Première européenne



A la vue de ces bandes-annonces, on peut dire que cette sélection est bien sûr éclectique, mais dont les films sont poétiques, nerveux, hilarants, sociaux, dérangeants et furieusement créatifs ! (Des promos en VOSTFR sont en préparation)

A noter également que trois séances spéciales seront organisées avec les projections de My Brother… Nikhil, 7am Arivu – Le 7eme sens et Delhi Belly.

Pour plus d’infos sur la programmation, rendez vous sur http://ffast.fr/FR/accueil/cms/programmation#langueFR


Mise à jour du 28-11-2012 : Dans le cadre de la première édition du Festival du Film d’Asie du Sud Transgressif (FFAST), l’équipe du Festival propose le mercredi 16 janvier 2013 à l’Inalco, une journée de conférences-rencontres en compagnie d’universitaires et de professionnels européens et sud-asiatiques.

Pour plus d’informations, rendez vous sur la page du FFAST : http://ffast.fr/FR/accueil/cms/leColloque#langueFR


Petit rappel :

44 donateurs et 2865€ en cagnotte… Mais on est encore loin des 6000€, alors le FFAST compte sur vous ! Il ne reste plus que 17 jours.

http://www.kisskissbankbank.com/festival-du-film-d-asie-du-sud-transgressif


Mise à jour du 19-11-2012 : La bande-annonce du festival est en ligne !


La bande-annonce du Festival du Film d’Asie du… par FestivalduFilmdAsieduSud

Enfin, 39 donateurs et 2635€ en cagnotte… Il ne reste plus que 25 jours et on est encore loin des 6000€ ! Merci de votre participation !


Mise à jour du 14-11-2012 : Annonce des lieux et des dates du festival :

Le festival se déroulera du 16 au 20 janvier 2013 aux cinémas Gaumont Champs-Elysées Marignan et Gaumont Champs-Elysées Ambassade.


Aller sur le site du FFAST pour plus d’infos : http://ffast.fr/FR/accueil/cms/infosPratiques#langueFR

Enfin, 35 donateurs et 2340€ en cagnotte… Mais on est encore loin des 6000€, alors le FFAST compte sur vous ! Il ne reste plus que 30 jours.


Mise à jour du 09-11-2012 : 31 donateurs et 2055€ en cagnotte… Mais on est encore loin du compte, alors on ne se relâche pas ! Parlez en, partager, et n’oubliez pas que 10 euros pour FFAST, ça fait toute la différence !


http://www.kisskissbankbank.com/festival-du-film-d-asie-du-sud-transgressif


Mise à jour du 25-10-2012 : L’équipe du FFAST est heureuse de compter parmi ses partenaires média, Dailymotion Motion, qui accompagnera la première édition du festival !


SAPNA remercie chaleureusement ses premiers donateurs et compte sur vous, cinéphiles actifs et espérons-le, réactifs ! Pour que ce rêve devienne réalité et que la France, puisse avoir son Festival de cinéma consacré au cinéma d’Asie du sud, votre soutien est indispensable, car l’objectif est loin d’être atteint !

Si vous vous sentez l’âme d’un mécène, c’est par ici que ça se passe :
http://www.kisskissbankbank.com/festival-du-film-d-asie-du-sud-transgressif

Enfin, Le FFAST est aussi sur Twitter ! C’est par ici pour suivre leurs gazouillis : https://twitter.com/FestivalFFAST


Mise à jour du 18-10-2012 : Le site web du FFAST (Festival du Film d’Asie du Sud Transgressif) est en ligne !

Cliquez ci-dessous pour le visiter.

L’association SAPNA (South Asia Paris New Art), organisatrice de l’évènement, y revient sur ses motivations et présente sa formidable équipe !


IFFI (International Film Festival of India), IFFLA (Indian Film Festival of Los Angeles), LIFF (London Indian Film Festival), NYIFF (News York Indian Film Festival), IFFM (Indian Film Festival of Melbourne) et le reste de la liste des festivals internationaux célébrant le cinéma indien est vaste, à juste titre ! La plus grande industrie cinématographique du monde se démocratise de plus en plus, après une globalisation entamée dans les années 2000 avec des films comme Lagaan ou Devdas. Cependant sa richesse reste encore inconnue du grand public et la patrie des Frères Lumière (et du (bon) cinéma, soit dit en passant) n’accueille aucun évènement lui rendant honneur.


Amitabh Bachchan, Shah Rukh Khan, Aishwarya Raï ou encore Salman Khan, restent les représentants iconiques du Bollywood pailleté dans l’esprit des fans. Mais qu’en est-il de la forêt de talents cachés par l’arbre clinquant de l’industrie de Mumbaï ? L’association SAPNA (South Asia Paris New Art) a décidé d’agir devant ce double constat assez triste et initier un projet d’envergure !


Ça s’appelle FFAST ! Pas seulement pour aller très vite (désolé pour l’humour tamoul :p ), mais pour faire bouger les mentalités et porter à notre attention, un autre cinéma sud-asiatique, ancré dans la réalité, tout en étant divertissant, coloré et parfois brut de décoffrage. FFAST, c’est le Festival du Film d’Asie du Sud Transgressif. Et là, je vois d’ici, vos yeux hagards et le regard dubitatif : « Mais pourquoi transgressif ? ». Et bien c’est simple, aux grands maux, les grands moyens ou plutôt les grands « mots » ! Combien de fois, votre entourage, vos amis ou vos collègues de bureau non-initiés, vous ont pathétiquement raillé, en mimant une vague danse du ventre, accompagnée d’un mouvement de bras et de mains empruntant davantage au langage des signes, pour parler du cinéma indien ?


SAPNA, animée de sa passion pour le sous-continent indien et son cinéma, ambitionne de monter un festival « transgressif » qui brisera les idées reçues et renversera les mentalités pour vous montrer une autre facette du cinéma d’Asie du Sud. L’évènement est prévu pour janvier 2013 et de nombreuses surprises y sont attendues ! Cliquez sur l’affiche ci-dessous pour rejoindre l’équipe sur Facebook :


L’équipe organisatrice s’associe à Aanna Films pour vous proposer une sélection éclectique de films « transgressif[s] » et nous comptera parmi ses partenaires presse ! L’équipe de Fantastikindia est heureuse d’œuvrer pour la promotion de ce bel évènement qui s’annonce prometteur et apportera sans aucun doute, la juste reconnaissance que le cinéma d’Asie du sud mérite !


Nous vous reparlerons plus en détails, dans les publications à venir, du FFAST alias Festival du Film d’Asie du Sud Transgressif, mais pour l’heure, les organisateurs ont besoin de vous pour consolider ce projet.

En effet, l’équipe de SAPNA recherche actuellement 6000 euros pour payer une partie des frais techniques incompressibles du festival.

Cette collecte servira à financer :

  • le transport des copies depuis l’Asie du sud (Inde, Pakistan, Sri Lanka…) jusqu’en France
  • les conversions des copies au format demandé par la salle de projection
  • la création de sous-titres français
  • l’incrustation des sous-titres

Les fonds sont réunis grâce à la plateforme web de mécénat nommée Kiss Kiss Bank Bank. Ce site organise la rencontre entre les créateurs de projets et les internautes cherchant à soutenir la création et l’innovation.


Le principe : vous choisissez le projet que vous souhaitez défendre, et le financez avec une contribution de votre choix. En fonction de votre don, vous, les « mécènes », recevez une contrepartie, sous forme d’affiche ou de stickers du festival, la mention de votre nom dans les remerciements parmi les bienfaiteurs du festival, des places pour la soirée d’inauguration et les projections de films et pleins d’autres choses à découvrir sur la page FFAST de Kiss Kiss Bank Bank :


Et le plus important, vos contributions vous seront automatiquement remboursées si le projet n’atteint pas son objectif !

A présent, c’est à vous de jouer pour ne pas rester simple spectateur ! Soyez actif et réactif pour le FFASTrangressif  !

Si vous souhaitez soutenir ce projet, cliquez ci-dessous :


Et pour en savoir plus, c’est par ici => https://www.facebook.com/festivaldufilmdasiedusud

Commentaires
16 commentaires
En réponse à Yudii - le 10/12/2012 à 12:29

Et bien sûr, je salue l’effort aussi, c’est juste que la programmation me déçoit…

Laissez un commentaire :

le 21/12/2012 à 19:08

La grille des séances est en ligne !

le 27/12/2012 à 12:07

Merci (je l’ai vu après avoir posté mon message…)

le 13/12/2012 à 14:10

Savez-vous quand nous aurons plus d’info. sur la programmation (jours, heures des films…) ? Merci

Yudii le 10/12/2012 à 12:29

Et bien sûr, je salue l’effort aussi, c’est juste que la programmation me déçoit…

Gandhi Tata le 10/12/2012 à 13:55

Et bien écoutez, on espère qu’un jour, un richissime mécène entendra votre souhait et mettra son portefeuille au service de la promotion du cinéma Bollywoodien pour payer grassement nos stars préférés pour qu’ils viennent nous adresser quelques baisers volants (bien chers) :D pour le seul plaisir de croiser leurs fans préférés :D

GT

Yudii le 10/12/2012 à 12:19

Et encore une fois, les films diffusés ne sont pas "bankable".

Prenez exemple sur le Marrakech Film Festival, la oui c’est "bankable".

Gandhi Tata le 10/12/2012 à 13:50

Toutes les initiatives visant à promouvoir le cinéma indien sont à saluer. Si le cinéma n’était fait que de films "bankable", on s’ennuierait très vite et ils deviendraient assez rapidement des "bankrupt".

C’est dommage que ça ne corresponde pas à votre sensibilité "bankable", mais sachez que les grands films ne sont pas forcément les plus rentables. Pour revenir au FFAST, leur but étant de transgresser un peu cette fausse image qu’on se fait du cinéma indien et on peut leur tirer notre chapeau !

Enfin, le chéquier du festival de Marrakech est autrement plus épais que celui du FFAST, qui est un évènement bien plus humain, avec des gens passionnés derrière. Je ne pense pas que la comparaison soit possible entre les deux.

gt

Yudii le 09/12/2012 à 23:58

Oui mais quel intérêt ? Ce genre de film n’inciteront pas les cinémas français à en mettre davantage…

Je ne parle pas spécialement de films touchant la classe élitaire, mais si vous voulez des films qui toussent aussi les masses, j’ai aussi des exemples :

Taare Zameen Par, Three Idiots, Rang De Basanti, Don voire Don 2, Ek Tha Tiger…

Guiridja le 10/12/2012 à 09:47

Bref, pour vous, il ne faudrait que des films Hindis (qui ne sont pas tous à jeter dans la liste que vous proposez).

7èmes sens n’est peut être pas le film le plus représentatif et vendeur du cinéma Kolly (J’aurai préféré un des 2 derniers films de Vikram ou "Three" de Danush). Mais ça a au moins le mérite de montrer autre chose que du Bolly.

Après le problème c’est qu’il est difficile de contenter tout le monde dans ce genre d’événement. Il faut saluer l’initiative et le courage de monter ce genre de festival en France.

Après le gouffre financier qu’a été la Bollyweek en 2006 (même si c’était quelque chose d’inoubliable et de magique) ça a refroidi pas mal d’organisateurs et de distributeurs. Donc on a quand même de la chance en France d’avoir quelques téméraires qui tentent encore l’aventure avec plus ou moins de réussite certe, mais moi je leur tire mon chapeau.

PS : et contrairement à ce que vous semblez penser, beaucoup de distributeur ne sont pas spécialement à la recherche d’un cinéma de "qualité" (et encore, ce terme est très relatif) mais plutôt d’un cinéma "bankable" qui rapportera des sous et qui sera rentable pour eux.

savoy1 le 09/12/2012 à 20:19

Le dépit me gagne alors que le compte à rebours touche à sa fin. La salle est réservée, les films sont annoncés, est-ce que la manifestation va vraiment capoter si l’on n’atteint pas les 6000 euros escomptés ?

D’autre part, réponse à Yudii : Toujours ce mépris rampant pour les films populaires. Comme si ces oeuvres ne reflétaient pas elles aussi l’air du temps, et ne pouvait prétendre à aucun intérêt social, derrière leur façade de divertissement. Comme si elles ne pouvaient être synonymes de recherches formelles ou narratives. Pourquoi un festival devrait-il n’être que l’apanage de je ne sais quelle classe élitaire ? Le film dit "de festival" est, à mon avis, plus souvent politiquement correct que franchement pertinent, conçu dans une optique de correspondre à ce qu’attendent les tenants du bon goût.

Donc merci aux organisateurs de ce FFAST. Avant de se poser la question de ce qu’est un "vrai" film, ils auront eu à coeur de faire entrer le cinoche de l’Inde du Sud dans une salle de cinéma française …

le 09/12/2012 à 13:30

A part "7 am arivu", ce programme parait alléchant… J’aurais bien aimé qu’il y ait aussi "Vedam" et "Moonu-3"….

Merci pour ce festival !

Yudii le 09/12/2012 à 01:32

Quelle programmation décevante !

7 am arivu : pensez vous vraiment que ça incitera les cinémas français à mettre plus de film français ?? Ce film était une grosse daube commerciale !

Je m’attendais à des vrais films qui montrent que l’Inde peut faire des films pour les classes et non pour les masses…

Genre Barfi, Guzaarish, 7 Khoon Maaf, Zindagi Na Milegi Dobara voire même Khuda Ke liye ou Bol !

Mais alors la, la programmation est limite hilarante.

le 09/12/2012 à 15:38

je suis déçu ! J’espère que quelqu’un d’autre fera un bon festival sur l’inde en 2013. La programmation ne me donne pas du tout envie

Yudii le 09/12/2012 à 17:03

Aucun des films ne donne envie et aucun des films montre réellement que l’Inde peut faire des bons films…

Je ne vois pas l’intérêt du festival… Je comptais faire de la pub mais alors la, même aux peu de gens à qui j’en avais parlé, je leur déconseille et d’ailleurs, quand je leur ai parlé de la programmation, ils ont tous annulé leur sortie au festival

J-F le 13/10/2012 à 17:25

Les datent arrivent bientôt !

En attendant, n’hésitez pas à soutenir le projet et nous aider sur kiss kiss bank bank.

Merci par avance.

alma le 12/10/2012 à 09:57

Et flûte !….je ne suis pas là la moitié du mois de janvier ! :-(( Avez-vous une idée des dates ?

Galerie