]]>

Fantastikindia à Cannes, Dimanche 15 Mai - J. 2

Publié lundi 16 mai 2011
Dernière modification lundi 16 mai 2011
Article lu 565 fois

Par Swiss-Bolly

Dossier Fantastikindia à Cannes, le journal de bord
◀ Fantastikindia à Cannes, Samedi 14 Mai - J. 1
▶ Fantastikindia à Cannes, Lundi 16 Mai - J. 3

Dimanche 15 mai

Malgré 3 petites heures de sommeil, je suis de retour au palais des festivals dès 8 h 30 pour la projection presse de The Artist, film muet, en noir et blanc, avec Jean Dujardin… film très attendu car annoncé d’abord hors compétition puis en compétition quelques jours avant le début du festival. Très très bonne surprise, ce film surprenant est très réussi, original avec un Jean Dujardin bluffant.

JPEG - 123 ko
La Croisette

Petite anecdote, à 8 h, alors que je me dirigeais vers le palais des festivals, j’ai croisé un festivalier, en smoking, qui dormait en position fœtale dans un massif de fleurs… c’est aussi ça le festival de Cannes…

JPEG - 156.7 ko
Festival & alcool
JPEG - 85.5 ko
Le drapeau indien qui flotte fièrement sur la Croisette

Mais ce dimanche restera peut-être le jour le plus important de mon séjour ici, car ma tentative d’obtenir une interview de Rakeysh Omprakash Mehra, le réalisateur de Bollywood, la plus belle histoire d’amour jamais contée, a finalement abouti. J’ai rendez-vous à 14 h 30 dans un salon privé du festival pour discuter (en anglais) avec l’homme à qui l’on doit Rang De Basanti et Delhi-6.

JPEG - 170.8 ko
Rakeysh Omprakash Mehra

J’arrive à 14 h 30 heure Suisse… et après 1 h 30 de retard (j’ai dû céder ma place à la télévision italienne pour des raisons de planning), Rakeysh Omprakash Mehra s’assoit enfin en face de moi. Vous pourrez découvrir plus tard sur Fantastikindia l’interview, mais c’est un homme très sympathique et surtout passionné et passionnant que j’ai eu la chance de rencontrer durant une vingtaine de minutes (eh oui, j’ai dépassé de 5 minutes le temps accordé…). Seule la présence de Emir Kusturica, venu s’assoir quelques minutes à côté de nous, m’a légèrement perturbée… A Cannes, tout est possible…

Rendez-vous très bientôt pour la suite de mon séjour au Festival de Cannes !


Retrouvez l’intégralité de notre dossier Cannes 2011 : ici

Commentaires
4 commentaires
Galerie