]]>

Fantastikindia à Cannes, Samedi 14 Mai - J. 1

Publié dimanche 15 mai 2011
Dernière modification dimanche 15 mai 2011
Article lu 553 fois

Par Swiss-Bolly

Dossier Fantastikindia à Cannes, le journal de bord
▶ Fantastikindia à Cannes, Dimanche 15 Mai - J. 2

Samedi 14 mai

Après 5 heures de voyage (c’est long 5 h dans un train lorsque son étrange voisin a un tic et claque des dents…), me voici enfin arrivé à Cannes. Et dès la gare le festival vous saisit à la gorge, affiches, limousines, passants en smoking, ça grouille, ça se bouscule, le nombre d’habitants est multiplié par 10 le temps du festival…

JPEG - 176.5 ko
La vue depuis la terrasse de l’espace presse

Direction le palais, première mission : récupérer mon accréditation presse, mission difficile, car ce samedi c’est le jour des pirates avec la venue de Johnny Depp, et ils sont nombreux, très très nombreux à vouloir apercevoir Jack Sparrow !

JPEG - 127.5 ko
Le palais du Festival de Cannes

Pour moi, l’objectif de la journée est d’assister à la projection hors compétition du documentaire Bollywood, la plus belle histoire d’amour jamais contée à 23 h 45. Un peu juste pour trouver le précieux sésame car la séance est déjà complète, mais heureusement j’ai un contact sur place qui a pu me récupérer une invitation (Merci Cédric).

JPEG - 149.8 ko
Une accréditation et un ticket, sésame pour une soirée Bollywood

Je profite de cette fin d’après-midi entre soleil et averses pour partir découvrir le marché du film… Comme l’an dernier les distributeurs ne sont pas très chauds à l’idée de laisser des journalistes assister à leurs projections… Mais le festival n’est pas terminé et je suis coriace ! Comme je ne suis pas rancunier, j’ai quand même photographié le stand de "Eros".

JPEG - 122.4 ko
Le stand Eros
JPEG - 129.6 ko
Poster du film Ra.One
JPEG - 114 ko

C’est donc avec enthousiasme et en smoking que je pars quelques heures plus tard découvrir le fameux documentaire produit par Shekhar Kapur (producteur de Dil Se..) et réalisé par Rakeysh Omprakash Mehra (réalisateur de Rang De Basanti). Si le documentaire est sympathique et plaira pour son énergie communicative, il s’adresse principalement à des connaisseurs, et laisse un peu sur leur faim les non-initiés. C’est un montage virevoltant de passages dansés de très nombreux films Bollywood, montage enthousiasmant mais auquel il manque les clés permettant de comprendre "Bollywood", ceci dit, vous qui me lisez ne pourrez qu’aimer ce formidable best-of…

JPEG - 118 ko
Le Tapis Rouge

Cette soirée fut également celle de ma première montée des marches (c’est très rapide)… et de la découverte de la très belle salle du "Grand Théâtre Lumière".


Retrouvez l’intégralité de notre dossier Cannes 2011 : ici

Commentaires
3 commentaires
Galerie