]]>

Festival Reflets du Cinéma Indien – En Mayenne

Publié lundi 12 mars 2018
Dernière modification lundi 12 mars 2018
News lue 179 fois

Par Musidora

Rubrique News
◀ Exposition Indian Dream
▶ Sortie de Raid en France

Ami·e·s de la Mayenne, votre département honore l’Inde dans le cadre de la 22e édition de son festival : Reflets du Cinéma.

Tout au long du mois de mars, vous aurez la chance d’avoir accès à divers événements, mettant en lumière la richesse et la complexité de la culture indienne.

Au programme : des projections de films, des rétrospectives, des conférences, un récital ; bref ! une multitude d’activités vous permettant de découvrir les magnifiques arts de ce pays, que vous soyez seul·e ou accompagné·e.

Ces différentes manifestations se déploieront sur plusieurs sites, notamment à Laval, Gorron, Ernée ou encore Evron. Soyez donc bien vigilant·e·s aux adresses des événements qui vous intéressent.

À vos agendas ! Le festival Reflets du Cinéma Indien et d’ailleurs, se tiendra donc du 16 mars 2018 au 27 mars 2018 !
Un petit aperçu du programme vous est proposé ci-dessous.

Calendrier non exhaustif des événements

CINÉMA

CONFÉRENCES

Le Dimanche 18 mars, à 10h30, à L’Avant-Scène Laval (gratuit) :

LE SPORT À BOLLYWOOD, UNE NOUVELLE REPRÉSENTATION DES CORPS ET DES PLAISIRS ?
« Sport et cinéma sont très liés dans nos sociétés occidentales. Le sport, miroir de l’homme et de la société contemporaine dans laquelle il se développe est vecteur de modes, d’images, de représentations, mais aussi de nouvelles cultures : celle du loisir et celle de la performance. Le sport arrive très tôt dans l’histoire du cinéma occidental, et contribue à déifier la figure du sportif. En Inde, la situation est différente. Et si le sport reste un axe mineur du cinéma, la pratique sportive au cinéma contribue à créer des corps différents, et à re-définir masculinité et féminité indiennes. Ce qui nous intéresse alors est de voir comment la représentation du sport à l’écran a entraîné une nouvelle représentation des corps et une nouvelle définition des identités genrées à Bollywood. »

Par Hélène Kessous et Némésis Srour, doctorantes en cinéma indien et directrices de la plateforme Contre-Courants.

Le Mercredi 21 mars, à 18h30, à L’Avant-Scène Laval (gratuit) :

L’INDE DANS L’OPÉRA FRANÇAIS
« L’Inde est un continent qui a inspiré de nombreux artistes occidentaux au XIXe siècle. Écrivains, peintres, sculpteurs et musiciens ont créé des œuvres autour de l’idée qu’ils se faisaient de ce pays « exotique et lointain » ! Parmi les musiciens français, deux compositeurs ont écrit des opéras qui ont connu le succès ou la gloire dès leur création : Georges Bizet et Les pêcheurs de perles en 1863, Léo Delibes avec Lakmé en 1883. À partir de ces deux ouvrages célèbres et populaires, nous verrons comment les occidentaux, particulièrement les Français, imaginaient la civilisation indienne et les coutumes de ce pays, en tentant même de composer de la musique "indienne" ! »

Par Didier Pillon, spécialiste de musique


Pour plus d’informations, je vous invite à consulter les pages Internet suivantes :

Commentaires
Pas encore de commentaires