]]>

Ghajini


Année2008
LangueHindi
GenresFilm d’action, Masala
RéalisateurA. R. Murugadoss
Dir. PhotoRavi K. Chandran
ScénaristeA. R. Murugadoss
ActeursAamir Khan, Asin, Jiah Khan, Pradeep Rawat, Tinnu Anand
Dir. MusicalA. R. Rahman
ParolierPrasoon Joshi
ChanteursShreya Ghoshal, Sonu Nigam, Benny Dayal, Suzanne D’Mello, Pravin Mani, Kartik, Javed Khan, Kavita Baliga
ChorégraphesGeeta Kapoor, Ahmed Khan
ProducteursMadhu Mantena Varma, Tagore Madhu
Durée180 mn

Bande originale

Guzarish
Aye Bachchoo
Kaise Mujhe
Behka
Latoo
Kaise Mujhe (instrumental)

En savoir plus

Fiche IMDB
Page Wikipedia
La critique de Fantastikindia

Par Kendra - le 20 janvier 2009

Note :
(8/10)

Article lu 4977 fois

Galerie

Avertissement préalable aux allergiques absolus à la moindre image violente… ne prenez même pas le peine de poser un oeil sur Ghajini.
Pour les autres, n’écoutez pas toujours toutes les critiques que vous pourrez lire (pas même la mienne !) et n’hésitez pas à vous faire votre propre opinion.

Peut-être ne savez-vous pas encore que ce Ghajini est un remake d’un film tamoul de 2005, également intitulé Ghajini, qui a fait un joli carton au box-office dans les états du sud de l’Inde. Déjà à l’époque, tout le monde criait au scandale en affirmant que c’était un remake du film américain Memento. La plupart des gens qui soutiennent cela mordicus n’ont jamais vu le film, je ne vois pas d’autre explication. S’il est absolument indéniable que Murugadoss s’est largement inspiré de Memento au moment d’écrire son scénario, il n’a repris que le problème de mémoire à court terme du héros, le fait qu’il veuille venger la mort de sa femme et qu’il utilise le tatouage et les photos instantanées comme supports de sa mémoire défaillante.
Cela fait peut-être beaucoup, mais l’originalité de la narration de Memento ainsi que son histoire ne se retrouvent pas dans Ghajini. Ce n’est que pure supposition, mais j’ai vraiment l’impression que Murugadoss s’est inspiré d’un film-culte mais compliqué, pour offrir au public, régional puis national, un bon film de divertissement qu’il serait susceptible d’apprécier.

Ces dernières années, depuis Lagaan en fait, Aamir Khan a habitué le public à ne travailler que sur des productions sérieuses, à tendance intellectuelle même. Mais depuis quelques mois, l’acteur n’a eu de cesse de prévenir dans chacune de ses interviews que ce Ghajini sera bien différent, qu’il n’a d’autre prétention que de faire un pur film de divertissement. J’ajouterais que c’est un film comme l’industrie du nord n’en a pas produit depuis des années, un masala dans la plus pure tradition, qui fait encore les beaux jours du cinéma tamoul et surtout telugu. L’une des forces de l’acteur est de sans cesse se remettre en question et d’oser aborder plusieurs styles, sans se demander si son public va le suivre ou pas. Un véritable acteur en somme.

Ghajini se décompose en deux parties distinctes. La vengeance implacable d’un homme qui chasse celui qui a sauvagement assassiné sa bien-aimée et l’histoire romantique entre Kalpana, jeune actrice de seconde zone qui a du mal à se faire un nom, et Sanjay Singhania, PDG d’une énorme compagnie de téléphonie. La seconde est empreinte de beaucoup de tendresse, de finesse et d’une dose d’humour fort appréciable dans le contexte lourd du film. Il ne faut surtout pas rater cette scène directement inspirée du Fabuleux Destin d’Amélie Poulain dans laquelle Kalpana aide un aveugle à atteindre l’arrêt de bus en lui décrivant tout ce qui se passe dans la rue.

Afin d’avoir une chance de marcher un minimum en Inde, les films doivent absolument être estampillés "U" (pour Universal), or, avec la débauche de violence qui caractérise le film, il aurait mérité un "A" (Adult). Murugadoss a concédé la censure de quelques scènes pour obtenir un "U/A", soit "pour tout public, enfants accompagnés d’un adulte"… Cependant ce n’est clairement pas un film à regarder en famille, les enfants ne sont pas prêts à comprendre et ne verraient en Sanjay qu’une machine de guerre qui tue tout le monde sur son passage. C’est tout de même un peu plus subtil que ça, et la tendresse de l’histoire d’amour nous permet de ressentir une réelle empathie pour Sanjay. De fait, on ne condamne plus du tout ses actes, on l’accompagne même dans sa quête désespérée.

Dans la version tamoule, c’est l’acteur Surya qui tenait le rôle principal, et c’est lui qui a encouragé Aamir à accepter de tourner le remake. Asin est présente dans les deux versions et Jiah Khan reprend le rôle de l’étudiante en médecine insupportable. Elle n’a que très peu de présence à l’écran, et son rôle est important mais très limité.
Le couple Asin/Aamir, malgré la différence d’âge certaine, rend très bien à l’écran. Si le début du film est une copie plan par plan et au mot près de la version tamoule, Aamir et Murugadoss ont retravaillé ensemble la fin pour la rendre plus convaincante et ont su remanier quelques détails gênants de la première version. Ainsi, le film est un masala bien dosé au rythme soutenu, totalement jouissif, avec des scènes de combat impressionnantes. Adieu les effets à la Matrix, les corps-à-corps sont plutôt brefs, secs et nerveux. Pas de grands dialogues du gentil avant d’abattre les méchants, pas d’effets spéciaux incroyables, ce qui rend la violence plus "réaliste" ici et pourrait gêner plus d’un spectateur…

Aamir Khan étonne encore une fois en endossant un rôle plutôt à contre-sens. Le 8-pack moulé dans des t-shirts saillants, l’acteur confirme que c’est un bourreau de travail pouvant jouer tout ce qu’il veut. Il ajoute une dimension désespérée à son personnage, et le spectateur est pris dans le cycle de la vengeance avec lui. Pradeep Rawat reprend son rôle de méchant, ici prénommé Ghajini (dans la version tamoule, "Ghajini" n’est que le titre du film, faisant référence à un roi moghol qui a tenté plusieurs fois d’envahir l’Inde, et qui n’a jamais renoncé). Il a une "vraie gueule" comme on dit, et rend justice à ce rôle ingrat. Asin, grâce à son personnage un peu déluré, a conquis la planète Bollywood, qui apprécie sa beauté et sa fraîcheur… si vous ne la connaissez pas encore, vous risquez fort de tomber sous le charme !

La musique d’A.R. Rahman n’a pas plu à tout le monde à sa sortie, sûrement parce qu’elle accompagne merveilleusement les images, il faut la réécouter après avoir vu le film. Si le clip d’Aye Bachchu est vraiment réussi et beau, il n’en est pas moins mal amené dans la narration, et tombe comme un cheveu sur la soupe. Vous aurez tout de même le plaisir d’entendre Aamir parler une phrase de français au milieu de la chanson Bekha ! Mais l’une des scènes les plus émouvantes est filmée sur fond de Kaise Mujhe et vous fera définitivement tomber sous le charme de cette chanson, et de l’histoire d’amour de ce film. Car c’est bien là le thème principal, en filigrane, l’amour de Sanjay pour Kalpana, qui rend les dernières scènes fabuleuses, n’ayons pas peur des mots.

Ghajini bat tous les records en ce moment. C’est le film qui a fait le plus gros démarrage de l’histoire du cinéma indien, passant ainsi devant Singh is Kinng. Il a également réussi à engranger autant de bénéfices en quelques semaines que Sholay en trente ans… Et l’histoire n’est pas encore tout à fait écrite…

Commentaires
38 commentaires
En réponse à suhani76 - le 22/08/2010 à 12:29

J’oubliais je lui mets un 10/10 facile à ce film !

Laissez un commentaire :

Sameeya le 18/03/2012 à 18:20

Je viens de finir de voir ce film et j’ai plutôt apprécié, bien que je ne mettrais pas un 8 comme note (plutôt 6.5). J’ai bien aimé l’histoire, le jeu d’acteur d’Aamir sur le plan de la vengeance (même si quand il se "re"-souvient, il en fait un peu trop au niveau des mimiques). En revanche il ne m’a pas convaincu sur la romance, je ne le trouvais pas expressif (contrairement à d’autres films, par exemple Dil Chahta Hai). Asin, je l’ai trouvé charmante et bonne actrice. Jiah, bof bof. En tous cas, c’était un bon divertissement, et ça m’a donné envie de voir la version tamoule.

vijay ouest le 16/01/2011 à 10:25

je n’avais pas vu la version tamoule ni memento mais j’ai bien aimé la version hindi de Ghajini. Bien sûr, les critiques contre ce film ont un certain fondement mais je pense que c’est un bon film, un film à voir. La partie comédie romantique est très réussie (drôle et émouvante), même les exagérations passent bien. La partie film d’action est relativement réussie. Les scènes de violence ne sont pas trop choquantes à part la scène du meurtre de Kalpana. Le suspense est réussi dans la mesure où on attend de connaître la suite du flashback avec l’interruption de la lecture du journal de bord. Aamir Khan en marginal universel est assez réussi. La musique et les clips sont chouettes. Globalement, un bon bollywood à recommander sauf pour ceux qui sont allergiques aux scènes de violence.

suhani76 le 22/08/2010 à 12:29

J’oubliais je lui mets un 10/10 facile à ce film !

suhani76 le 22/08/2010 à 04:04

UN film géniale, fantastique, bouleversant j’en suis toute retournée je vien de le finir et j’ai adoré. Et dire que ça fait plus d’un an que je l’ai ms étant pas du tout film d’action je le gardais de coté. Heureusmt que je m’y suis mise. Du grand Aamir, une superbe Asin. Leur histoire d’amour est telment touchante, drole et attachante. Les flash back espacés vous tienne en haleine, les scènes d’action st bien faites. Vraimt ça fait lgtps que je n’avait plus autant été captivé par un film. A VOIR ABSOLUMT. Pour moi c’est un film déjà culte.

BoLlY cRaZy le 12/12/2009 à 19:15

Super film, l’un des meilleurs de 2008 !!! Aamir, Asin et Jiah sont excellents, l’histoire captivante (je n’ai pas vu la version tamoule), la musique superbe, la mise en scène soignée, … UN MASALA A NE SURTOUT PAS RATER !!!

Deolia le 24/10/2009 à 10:35

Moi aussi, j’ai adoré Ghajini et la violence ne m’a pas choquée non plus. Ce film compte parmi mes préférés de 2008 et même parmi mes préférés d’Aamir. Je vais être généreuse car je lui mets vraiment 10/10. Je n’ai pas vu la version tamoule avec Surya mais j’ai par contre vu l’original Memento que j’ai détesté au point de ne pas savoir le finir…

Maya le 24/10/2009 à 09:55

"Avertissement préalable aux allergiques absolus à la moindre image violente… ne prenez même pas le peine de poser un oeil sur Ghajini. "

Ah ben voilà, cette phrase m’a tenue éloignée de Ghajini depuis des mois. Mais dans l’avion, y’avait pas trop le choix, alors je me suis dis tant pis, je fermerai les yeux. Même pas ! Il n’est pas si violent que ça, ce film. Il y a moins de bastons que dans un bolly moyen des annes 80-90, et bien moins de violence visuelle et mentale que dans Parinda, Maqbool ou même Omkara.

Et j’ai beaucoup aimé, moi aussi j’aurais mis un 8/10. j’ai l’avantage de ne pas avoir vu la version tamoule, ni Memento, donc j’ai découvert et bien apprécié cette histoire de mémoire, de tatouages et de photos, aux antipodes du truc gnan gnan de Um Main aur Tum. Aamir est assez grandiose dans ses 2 dimensions, en fait la violence est essentiellement distillée par son personnage qui vit dans un monde sans repère et se bat avec son handicap tout autant qu’avec cette histoire de vengeance.

t__u le 21/05/2009 à 23:24

Bon, j’ai une expérience assez limitée du cinéma indien (j’ai dû voir maxi 10-15 titres). Je ne vais pas vous soumettre de critique argumentée, j’en suis bien incapable. Mais c’est peut-être le film que j’ai préféré.

Le dosage humour/comédie romantique/action est parfait, les jeux d’acteurs d’aamir et d’asin sont fantastiques, vraiment crédibles, rafraîchissants. La musique est géniale (la musique d’accompagnement, les chansons étant moyennes :)

Franchement, j’ai débranché mon cerveau et j’ai adoré ;)

k le 11/03/2009 à 09:29

Ben Kendra je refuse tout ce que tu dis pour moi c’est pejoratif..Je doute trés fort qu’un tamoule appeler des films comme masala.Je prefere parler de cinema populaire.Ceci dit on connait bien la valeur des dernier films dit ’masala’ de Simbu ,Vijay ou Rajnikant.Englober tout le cinema tamoule sous cette appellation est réducteur comme je l’ai dit.Sur le terme de drames ou néo réalistes ,c’est lapremière fois que je le trouve employé par toi..Alai Payuthey ou MounaRagam Sont des HISTOIRES D’amour BASTA..Le drame n’est pas un genre en soit !

Sur Ghajini c’est plus vu comme un film d’action bourin que comme une histoire d’amour que je trouve qu’il est aussi.Mais ça a été vendu comme un film d’action. Donc ,je résume tu convient qu’il ya des films de genres en tamoule et qu’on peut pas mettre tout sous" masalas" !! Non sur Aaru,Saamy pour moi c’est de l’action il n’ya qu’à voir ces films !!sans doute populaire mais pas du masala j’exclue les films de Vijay que j’aime pas trop !! Sur Bharat tu te trompes aussi je pense qu’il fait des film d’amours ..comme Kadhal Meme des films d’action comme Seval, Nepali qui sont récent !! Tu as trés bien compris mes points de vues mais tu t’accroches à ce terme de "masalas" qui si on en consomme trop fait des dégats donc attention :)

Kendra le 11/03/2009 à 14:11
en réponse à k le 11/03/2009 à 09:29

Quelle ouverture d’esprit ! Je t’ai donné toutes les explications, tu ne veux pas les lire et les comprendre, tu les interprètes à ta façon, c’est vraiment dommage, mais c’est ton droit.

k le 10/03/2009 à 08:14

oui pour moi c’est assez pejoratif meme cliché.là ou j’ai l’impression que tu ne veux pas comprendre c’est je vois pas alors pas du tout en quoi le terme de genre soit spécifique à Bollywood et pas pour le cinema du sud de l’inde. puisqu"il ya mélange partout…kadhal ,Kalloori sont des films d’amour ainsi que Rab ne….OU Ghajini est un film d’action.Il ya des mélanges d’actions d’humour dans tous les films en INde MEME le parallel cinema !!!oui sur johnny lever ou meme les ANti héros dans les films commerciaux indiens se font rares c’est juste mais on a vu avec Ghajini ou Krish que ils sont toujours Là ;Toutefois ,je voudrais dire qu’avec l’arrivé du multiplex le public visé c’est la famille et une certaine sophistication dans les films la presence de Johnny lever est plus pour la masse.Maintenant c’est le héros qui joue le comedien(srk dan OSO ou le héros qui joue le Antiheros Dhoom 2).Vadivelu est present dans beaucoup de films populaires ou une visée populaire mais ce que je voudrais signaler c’est que le cinema tamoule est encore plus réel que celui du nord.Avec une réalité et une violence graphique surprenant …par ex Sethu ,Pithamagan,Subramaniapuram,Mirugam, et tant d’autres meme le recent " Naan Kadavul".Englober tous ces films sous une seule appellation de Massalas comme quelque chose d’exotique me semble réduire le cinema tamoule à son aspect populaire qu"il ne renie pas mais qui est trés réducteur.Sinon on pourrait appelle le cinema Bengalis comme RAsgullas,le cinema TElegu comme gajjar ka halwa ,Bollywood comme Pau bhaji :)

Tu as compris ce que je voulais dire sur Kalpana !!! Sur les héros simbhu et Vijay ,ajith sont calqués sur les modeles du superhéros populaires qu’est Rajini vikram je pense ne fait pas beaucoup de films populaires il plus du coté des drames comme Pithamagan , Sethu ou de l’action comme Saamy,Samurai,Bheema Sur surya je pense qui fait aussi dans les genres par ex action Aaru,Maayavi,Naandha ou les films d’amours comme Silinu Oru Kadhal,Vaaranam Aayiraam.. Eux sont plus sur le modele de Kamal Hassan meme lui aussi a fait des films commerciaux et populaires ! sur Akshay tu te trompes puisque tous ses films sont englober sous le genre comedie comme Govinda.Il ya un aspect populaire de masse chez eux qu’on appelle masala.

Kendra le 10/03/2009 à 15:25
en réponse à k le 10/03/2009 à 08:14

Si tu lis bien mon commentaire précédent, j’ai dit que les films du sud étaient AUSSI définis par genres, mais que dans le sud, on produit encore du masala, contrairement au nord.
Les exemples de films que tu donnes, Kadhal, Sethu, Nandha, Pithamagan, les films dans ce genre sont ce qu’on appelle ici des drames néo-réalistes tamouls, mais on peut très bien appeler ça des drames réalistes tout court, et sûrement pas histoire d’amour (terme à employer plutôt pour Alaipayuthey, Mouna Ragam… et encore ils sont bien plus que ça).
Jamais je n’ai dit que tous les films du sud étaient des masala mais bien que cela restait une des spécificités du sud (et c’est TRES BIEN comme ça !!). Aaru, Saamy, Dhool, Thirupachi, Sivakasi, Pokiri, etc etc parceque la liste est longue, sont des masala (humour, amour, action, message social, dappa, à doses différentes).
Ghajini n’est pas qu’un film d’action, il en est bourré bien entendu, mais le fond de Ghajini est une histoire d’amour, sur lequel se place une histoire de vengeance, donc, plusieurs ingrédients, d’où l’appelation "masala".
Ce n’est pas non plus pour faire exotique, comme tu sembles le penser, mais bien pour parler d’UN genre spécifique du cinéma du sud (pas de TOUS les cinémas du sud) et appeler un chat, un chat. J’entends même les tamouls utiliser ce terme de masala pour définir ces films, ni péjoratif, ni cliché. Il y a vraiment bien d’autres choses, péjoratives et clichés celles-ci, contre lesquelles il faut réagir pour défendre les cinémas du sud.

k le 09/03/2009 à 10:35

Sur Amélie c’est probable…Je l’ai pas vu depuis longtemps en plus c’est pas film que j’aime trop. Sur les films Tamoules en tant que masalas c’est pas convaincant meme si tu as lu partout on se demande Ou et si c’est la presse anglaise qui est juste meilleur pour traiter le cinema en inde vu que avec le Hindi c’est la lkangue dominante.Romance ,humour,action ou je sais pas quoi sont melés dans des films de Bollywood aussi.Donc ,je vois pourquoi on appellerai le cinema tamoule masala et non le cinema de Bollywood.Sur Kalpana ,tu te trompes je pense qu’elle est peint comme une fille aux grand coeurs voilà.Tu as vu des défauts chez Kalpana toi ???

Kendra le 09/03/2009 à 17:43
en réponse à k le 09/03/2009 à 10:35

Tu veux dire mis à part sa mythomanie patentée et un égo très développé ? (présentés comme mignons sous couvert de tous les bonnes choses qu’elle fait à côté.)
J’ai l’impression que tu prends le terme de masala comme péjoratif, alors qu’il ne l’est pas du tout, ni pour moi, ni pour les gens qui l’utilisent. Les films hindis sont vraiment démarqués en catégories. Il y a des films d’actions, des comédies, des comédies romantiques, des drames (de moins en moins), mais rarement, très rarement plusieurs genres mélangés dans un film. Contrairement au ciné du sud, qui même s’il produit des films aux genres définis aussi (ah les drames néo-réalistes !), fait encore beaucoup de films populaires (et ce n’est pas non plus péjoratif) en utilisant les recettes typiques : un peu d’amour, d’humour,une grosse dose d’action et des chansons prenantes. Toute la carrière post 2000 de Vijay est basée là dessus ; Vishal, Simbhu, Ajith, Vikram, Surya en font, Bharath (qui ne tourne plus que ça en ce moment) et bien entendu Superstar Rajnikant. Dans les films du sud, il y a encore les seconds couteaux comiques comme Vivek, Vadivelu ou Ali mêlés au casting principal, où sont passés les Johnny Lever et autres dans les films hindis ? Il y a bel et bien des acteurs comiques, mais qui joue dans des comédies.
Le héros du sud tombe amoureux, se bat comme un furieux mais sait aussi sortir quelques phrases marrantes pour le public. Le seul qui correspondrait à ça dans l’industrie hindi en ce moment, c’est Akshay Kumar.
Bref, tout ça pour dire que "masala" n’est pas une insulte, mais une jolie définition de la particularité cinématographique indienne en général à une époque, du sud maintenant.

Laurent le 09/03/2009 à 17:59

En effet, les masala hindis sont de plus en plus rares, les chansons peuvent être encore présentes dans chaque genre (quoique de moins en moins), mais peu de stars font encore du masala, Akshay, SRK (bien que ce dernier fasse assez rarement des scènes d’action), Hrithik.

Ana le 08/03/2009 à 21:07

MAgnifique film, Amir est excellent, Asin est une grande actrice en devenir, rien a dire…..voila, j’ai vraiment aimé….A voir absolument………

k le 06/03/2009 à 09:05

Au sujet de OSO c’est que Farah Khan est souvent lié à Manmohan du reste le film est un mélange de genres !La prémière partie est beaucoup plus riche c’est comme une pastiche de beaucoup de films ou des references à des stars et films connus une sorte d’hommage à Bollywood !Les films de David Dhawan surtout ave Govinda ont cette appellation de Masala mais bon c’est un terme qui fait reference au Western Spagetti de Leone.Comme c’est en Inde c’est le masala servi à toutes les sauces :)

k le 05/03/2009 à 19:53

Oui en fait si tu consultes les references à ce terme masala elles sont trés vagues.C’est dans les anées 70 que ce terme a été utilisé à Bollywood pour parler du cinema de Manmohan Desai surtout avec ses melanges improbables de genres dan ses films qui n’obéissaient pas à la logique.Toutefois on utilise souvent ce terme à droite à gauche aujourdh’ui comme pour Om Shaanti Om..Ou Ghajini qui n’en ait pas un film masala.Pour les films en Tamoules ce terme n’a jamais été utilisé autant que je sache..Masala est un terme qu’on utilise de moins en moins car les films sont plus sophistiqués et moins "populaires’.Mais le genre existe depuis longtemps en Inde meme le mélange des genres !!Voilà je sais tres bien c’est quoi le masala je suis tamoule !! :)

Guiridja le 05/03/2009 à 21:07
en réponse à k le 05/03/2009 à 19:53

ok lol

j’avais pas bien compris ta question alors. Je pensais que tu demandais une explication "littéraire" en quelque sorte du terme ! (effectivement si tu es Tamoule mon explication te sert un peu à rien ^^)

mais c’est marrant, j’ai pas mémoire qu’on ait qualifié OSO de massala enfin bon, j’ai pas lu toutes les critiques non plus !

au plaisir de te lire k !

k le 05/03/2009 à 18:30

la réference à : amélie poulain ..est un peu tiré par les cheveux !!Je me doute que Murugadoss l’ait vu.Bah dans les films d’action il ya souvent des héroines qui ont un interet ou une activité sociale !Ghajini ressemble à un film de Sunny Deol .. P.s pourquoi vous appelez les films du sud de l’Inde Masalas :)

Kendra le 05/03/2009 à 23:11
en réponse à k le 05/03/2009 à 18:30

La référence à Amélie Poulain est plus que claire, une scène est directement pompée du film français, et ce dans les deux versions, tamoule et hindi. Ce ne sont pas les activités sociales de Kalpana qui en sont inspirées, mais bien la scène où elle aide un aveugle à rejoindre un arrêt de bus tout en lui décrivant tout ce qui se passe dans la rue(dans la version Amélie Poulain, la jeune fille aide un aveugle à rejoindre le métro). Le film français a eu une jolie carrière internationale, sous le titre Amelie from Montmartre, notamment aux USA. Il est donc tout à fait probable que Murugadoss l’ait vu.
Rien à voir avec le fait que comme la majorité des héroïnes de ce type de film, elle soit présentée comme une fille au grand coeur, dévouée et pleine de qualités qui rattrappent ses défauts.

J’appelle les films du sud "masalas" parceque depuis que j’ai commencé à m’y intéresser il y a quelques années, j’ai lu plusieurs fois (pour ne pas dire presque tout le temps), le terme de "masala" pour qualifier les films d’actions typiques du sud, qui ne sont presque jamais seulement des films d’actions. Là où romance, humour et action sont mêlées, c’est un masala pour moi.

Guiridja le 05/03/2009 à 19:24
en réponse à k le 05/03/2009 à 18:30

Massala c’est en référence au mélange d’épice fréquemment utilisé pour la cuisine indienne.

Film du sud de l’Inde : Mélange de plusieurs genres.

Je ne sais pas si tu es un adepte des films du Sud de l’Inde mais en gros le trait commun de la majorité de ces films c’est qu’on y retrouve de l’humour, de la romance, de la violence, des chansons …etc.

Avant au Nord aussi on avait ce genre de films mais depuis quelques années beaucoup moins. On peut classifier les films du nord part genre (ex : rab ne bana di jodi : romance ; dostana : comédie ; tashan : action … etc)

Voilà, j’espère avoir répondu à ta question.

Sofy_pff le 22/02/2009 à 12:24

J’ai également beaucoup aimé Ghajini, je serais plus indulgente que certains d’entre vous, probablement parce que je ne regarde (jusqu’à maintenant) que des films du nord et que je suis en manque évident de masalas…

J’ai particulièrement aimé l’ordre de la narration, l’alternance bien dosée de flash-backs et de retours au présent qui permettent d’avoir 2 parties bien équilibrées et surtout de pouvoir distiller les chansons tout au long du film. C’est bien mené : j’attendais vraiment avec impatience que l’on ouvre le 2nd journal intime, celui de 2006 !

Quand à la violence, bien que non-initiée au cinéma Tamoul, elle ne m’a pas choquée outre mesure dans la version hindi. Au contraire, SPOILER : dans l’avant-dernière scène, quand Sanjay achève Ghajini, je m’attendais même à ce qu’il s’acharne désespérement sur lui avec sa barre de fer… Ba oui, j’étais vraiment colère moi et j’étais à donf dans le concept de vengeance !!

Gorka le 26/01/2009 à 21:57

Pour une fois je ne partage guère ton avis Kendra… Le film vaut à mon sens au max 6/10

Ghajini (tamil ou hindi) c est en gros :

  • 1 une histoire d amour mainte fois revue
  • 2 une histoire de vengeance mainte fois revue
  • 3 une histoire d’amnésie et de tatouage tout a fait excellente et volée de toute pièce à mémento.

Dans la version d’Aamir :

  • l’histoire d’amour est très agréable et Aamir excelle véritablement. J’ai hâte de le voir revenir à la romance
  • l’histoire de vengeance est nettement moins convaincante ke dans la version tamil. Il n’émane pas d’Aamir (même dans son incarnation anaboliso-stéroïdienne) la puissance animale ki transpire des gestes saccadés de Surya. Par ailleurs le jeu d’Aamir est dans ce registre fort peu convaincant (pour preuve, visionner la ridicule scène où il tombe pour la première fois sa chemise devant un mirroir, les mimiques ki suivent valent leur pesant de cacahuètes…).
  • l’histoire d’amnésie reste fascinante et la version hindi tient mieux la route

Je remercie le réal d’avoir sucrer la minable affaire de jumeaux de la version tamil, et le maudit pour avoir supprimer l’excellente chanson Sutrum Vizhi.

Enfin un maxi big up au styliste ki m’a décroché des larmes de rire (aah la jolie écharpe d’aamir sur sa chemise ouverte dans Hai Guzarish).

Kendra le 27/01/2009 à 21:51

Mince, me serais-je alors totalement laissée avoir par mon côté groupie fan de ? ;)
C’est vrai qu’on croyait tous, quelque part, que Rahman reprendrait Sutrum Vizhi, chanson emblèmatique de Ghajini tamoul, et que ne pas la retrouver est très décevant.

Laurent le 26/01/2009 à 22:33

Oui mais le pompage de Memento c’est déjà original par rapport aux films hindis moyens. Les histoires vues et revues ne me dérangent pas, mais je trouve le film vraiment trop long à cause de la romance et de l’action mal répartie, je suis pas fan d’Aamir dans ce style-là (il est meilleur dans des films d’époque, même moustachu). Mais j’aime bien ça dans l’ensemble.

Gorka le 27/01/2009 à 14:17

Oui, je le préfère aussi dans d’autres registres…

k le 22/01/2009 à 10:01

ouais faut dire que ghajini fait parti du multiplex ,le marché est en train d’exploser),aussi Ghajini a beneficier de RAb ne bj puis de 8 jours au lieu de 7 pour le demarrage et sholay a fait ses records sans multiplex.Et avec un demarrage tellement lent qu’on a cru à l’echec.Reste que Sholay est un film legendaire peu de film arrive à sa cheville Ghajini sera vite oublié.A la recherche du succés à tout prix Aamir devient moins bien pour c’est Asin l’interet principal du film dans Faana c"était Kajol dans TZp c’est l’enfant .Autrement dit Aamir esten train de grandir en tant que star mais regresse comme acteur.Les Années 90 d’Aamir était bien meilleur.Avec Raja Hidustani et Ghajini (ses plus gros succés) c’est les pires film D’Aamir qui reussissent le plus !!Ceci dit la version Tamoule de Ghajini est bien meilleur ,plusspectaculair c’est le meme scenarion copier coller le climax differe car Bollywood est melodramatiqué et larmoyant.Donc ça finit comme une pub d’emotions avec le retour de l’heroine.En somme ,pas le meilleur film D’Aamir !

noella le 20/02/2012 à 19:50
en réponse à k le 22/01/2009 à 10:01

Je viens de lire votre commentaire que je partage complètement !Comme acteur Aamir ne me semble plus à la hauteur ,et ce sont bien les autres qui portent ses films : en le regardant actuellement contrairement aux années 90, je me dis "Aamir fait le professeur" ; "Aamir fait l’étudiant" ;"Aamir fait le riche homme d’affaire " etc .. "fait" mais ne joue pas .. Pour moi ce film est un hollywood digne d’un Stallone qui aurait en sus une histoire d’amour et non un massala : tout y est trop lisse, mis à part le méchant .. Je ne saurais l’expliquer mais dans un massala , j’applaudis lors des scènes violentes ou je ris ; l’excès me semble métaphorique , pas ici où j’ai trouvé ridicule qu’il mette sur le tapis plus de 20 types dont certains sont des baraques en 2 secondes et le méchant en moins bonne condition cela lui a pris du temps sans qu’à la fin , on se dise "chouette" ! Les larmes faisaient factices et la scène dans l’orphelinat avait la palme du cucul ! Quel intérêt de "faire réaliste" quand il y a cette improbable "étudiante" ;sans compter ce tout aussi improbable homme d’affaire qui exhibe ses biceps ??

Tendu le 20/01/2009 à 21:36

8/10 ?! T’as fumé ?

kendra le 21/01/2009 à 00:22

Grand dieu jamais cher Tendu ! Je ne m’adonne point à ce genre d’activité ! ^_^ Alors, explication. Pour moi,Ghajini tamoul vaut 7,5/10. Comme je trouve celui là un poil meilleur, notamment au niveau du scénar, comme le souligne Snake, j’ai donc rajouté un demi point, donc… 8/10.

snake le 20/01/2009 à 19:08

en effet, quand je regarde la version tamoule ( bcp plus violente) je comprends pas comment on peut dire que "GHAJINI 2008" doit etre censuré… il est vrai que cette version du film est plus coherente au niveau du scenario, et techniquement mieux realisé. ( c est le seul reel interet, a mon avis) mais j avoue que je prefere tout de meme la version de suriya, pour les combats, l acteur ( suriya est surtout plus jeune, mais aussi plus "smart", ), et les BGMs sont plus presente…. j avoue aussi que meme si la version 2005 finissait en queue de poisson, on etait tout de meme satisfait a la fin du film, alors que la fin de la version 2008 m’a totalement laissé sur ma fin… pas grave, je l achèterais quand meme en dvd rien que pour les abdos de aamir…

Soniya le 20/01/2009 à 15:37

Chouette critique ! Pour moi la seule scène trés violente c’est la scène du meutre du personnage d’Asin, surtout parce qu’elle traine en longueur et est donc est pénible à voir. Je pense que les autres bagarres sont équivalentes à ce qu’on voit maintenant dans les films bolly ou américains… et encore super Aamir qui met la patée à 25 mecs tout seul, faut quand même le gober ! Deux autres points qui m’ont énervé : le jeu d’Aamir-je me transforme en incroyable Hulk- lorsqu’il joue l’homme qui se rappelle du meurtre et le rôle de l’étudiante, confondante de naïveté et stupidité (incarnée par une poupée barbie indienne au regard vide), qui porte préjudice à un scénar plutôt bien ficelé par ailleurs. Mais je suis d’accord avec toi sur les autres points, la romance entre Aamir et Asin est un vrai bonheur (et Asin, une vrai révélation pour moi), beaucoup d’humour dans cette partie (le public dans la salle de Dehli où je me trouvais était mort de rire), et un grand écart avec la partie "polar" de la vengeance mais qui s’intègre très bien avec le reste. Bref, pas un film qui va révolutionner l’histoire du cinéma ou rester dans votre coeur ou votre tête pendant des jours comme le fond les chefs d’oeuvre, mais du bon entertainment !

Laurent le 20/01/2009 à 15:55

Plutôt d’accord, même si je te trouve un peu sévère avec Aamir. Le meurtre d’Asin, je crois que c’est l’une des scènes "atténuées" par la censure ! Quant aux bastons, elles sont pour moi presque plus violentes que du Hollywood habituel, incroyable mais vrai !

Kendra le 20/01/2009 à 12:34

Ils ont censurés deux scènes du film, à la va-vite en effet, moins d’une semaine avant sa sortie me semble-t-il pour que le conseil leur accorde la mention "U/A"…
En effet, pour les habitués des films du sud, tout le tapage autour de la débauche de violence dans Ghajini hindi peut paraître incompréhensible.

Laurent le 20/01/2009 à 12:10

Tu as raison, le Ghajini tamoul n’est un plagiat que très partiel de Memento, autrement dit un scénario très original pour les Indiens, qui sont bon public en la matière. Je préfère d’ailleurs le tamoul à celui-ci en raison de l’acteur principal, et puis j’ai le souvenir que le Kolly avait des scènes d’action plus nombreuses, mieux réparties dans le film, voire plus violentes encore. Cela dit, les 2 valent pour moi un solide 7/10 (et ont des longueurs romantiques), Aamir est, qu’on l’aime ou non, un bon acteur de composition, l’un des meilleurs de Bolly, et il a, comme souvent, livré l’un des meilleurs films hindis de son année en mouillant la chemise.

Kendra le 20/01/2009 à 12:19

J’ai essayé le plus possible de ne pas comparer les deux versions, qui ont chacune leurs défauts et leurs qualités, même si le scénario hindi est la meilleure version des deux. Sincèrement je ne me souviens pas si les scènes d’actions étaient plus nombreuses dans le tamoul, mais j’ai préféré celles de la version hindi. Après tout est une question de subjectivité, d’humeur du moment, etc. Mais Surya et Aamir apportent chacun quelque chose de différent à leur version.

Laurent le 20/01/2009 à 12:25

J’ai surtout l’impression qu’ils ont coupé pal mal d’action violente (le coup sur la tête de l’actrice, c’est monté tellement vite que le plan du choc est hors champ, un peu comme le plan du "bisou" à la fin de Dostana d’ailleurs), et je trouve Aamir moins sauvage que Surya. Cela dit, ce film hindi est sûrement un énorme choc pour ceux qui ne connaissent pas l’original tamoul (le méchant a une gueule énorme, en effet), l’un des films les plus violents de l’histoire de Bollywood (faut remonter pour moi au Sanjay-gangsters Hathyar en 2002 pour le battre).