]]>

Hommage à Raj Kapoor à la Cinémathèque [mise à jour du 03/12/13]

Publié mardi 3 décembre 2013
Dernière modification mardi 3 décembre 2013
News lue 346 fois

Par L’équipe Fantastikindia

Rubrique News
◀ Annonce à nulle autre pareille
▶ 5 décembre 2013 : Jagte Raho et Barsaat à la Cinémathèque

Mise à jour du 03/12/13 : Grande nouvelle pour les lecteurs de Fantastikindia. La cinémathèque française vous propose un tarif préférentiel sur les séances qui rendent hommage à Raj Kapoor cette semaine.
Ainsi, en réservant en ligne, sur leur site, et en entrant le code avantage RAJ12FI, vous aurez le droit à un tarif à 3€ la séance valable pour deux billets.

A ce prix-là, c’est criminel de ne pas aller regarder le roi de l’âge d’or sur grand écran non ?


Mise à jour du 02/12/2013 : Le film Shree 420 qui devait être projeté le samedi 7 décembre à 20h30 est remplacé par le film Sangam.


L’automne est décidément la saison des festivals. Cette fois-ci, c’est la Cinémathèque qui, dans le cadre de la deuxième édition du festival Toute la mémoire du monde, propose un hommage à Raj Kapoor, du 4 au 8 décembre.

Bien évidemment, cet hommage prend place dans la célébration du centenaire du cinéma indien. Et il était difficile de ne pas s’arrêter sur cette figure emblématique qu’est Raj Kapoor.

Voici quelques mots de la Cinémathèque pour vous donner l’eau à la bouche.

"À l’occasion du Centenaire du cinéma indien, nous rendons hommage à Raj Kapoor, avec le concours de l’Ambassade de l’Inde. À Bombay, Raj Kapoor fut l’un des géants du cinéma hindi à la période de l’Indépendance. Formé au sein du célèbre studio Bombay Talkies, Raj Kapoor, comme d’autres acteurs à succès de sa génération, fonda son propre studio en 1947, à l’âge de 23 ans. Dans les années 1940 et 50, il réalise quatre films qui renouvellent en profondeur le cinéma hindi. Ses œuvres reprennent à leur compte les conventions de l’époque : chants, danses, durée hors norme et goût prononcé pour le mélodrame. Mais le cinéma de Kapoor cherche du côté des néo-réalistes, d’Orson Welles ou de Frank Capra, et parvient à fondre les formes de façon virtuose."

Programme dense en perspective et chefs-d’œuvre en vue. Comment passer à côté ?

Mercredi 4 décembre 2013 à 20h30 : Aag (Le Feu).

Jeudi 5 décembre 2013 à 14h30 : Jagte Raho (Dans l’ombre de la nuit).

Jeudi 5 décembre 2013 à 20h00 : Barsaat (La Mousson).

Vendredi 6 décembre 2013 à 20h00 : Awaara (Le Vagabon).

Samedi 7 décembre 2013 2013 à 20h30 : Shree 420.

Dimanche 8 décembre 2013 à 14h30 : Boot Polish (Le petit cireur).

Cela se déroule à La Cinémathèque française, avec le soutien de l’Ambassade de l’Inde à Paris. Et même si vous avez déjà vu et revu ces films, comment résister au plaisir de les revoir dans de telles conditions ? Grand écran, sous-titres…

Commentaires
Pas encore de commentaires