]]>

Hum Kisise Kum Naheen

Traduction : Nous ne sommes pas moins que quiconque

Année1977
LangueHindi
GenreMasala
RéalisateurNasir Hussain
Dir. PhotoMunir Khan
ScénaristeSachin Bhowmick
ActeursZeenat Aman, Rishi Kapoor, Amjad Khan, Tariq, Kaajal Kiran
Dir. MusicalR. D. Burman
ParolierMajrooh Sultanpuri
ChanteursAsha Bhosle, Kishore Kumar, Mohammad Rafi, R. D. Burman, Sushma Shreshta
ChorégrapheSuresh Bhatt
ProducteurNasir Hussain
Durée170 mn

Bande originale

Bachna Ae Haseeno (Hum Kisise Kum Naheen)
Chand Mera Dil
Dil Kya Mehfil Hai
Hum Kisi Se Kum Nahin
Hum Ko To Yaara Teri Yaari
Kya Hua Tera Wada
Mil Gaya Humko Saathi
Tum Kya Jano Mohabbat
Yeh Ladka Hai Allah

En savoir plus

Fiche IMDB
Page Wikipedia
La critique de Fantastikindia

Par Marine - le 29 avril 2014

Note :
(4/10)

Article lu 763 fois

Galerie

À ne pas confondre avec Hum Kisise Kum Nahin avec Aishwarya Rai, Sanjay Dutt et Amitabh Bachchan sorti en 2002 et qui n’a rien à voir.

Un homme, rentrant d’Afrique du Sud avec toute sa fortune en diamants sur lui, meurt d’une crise cardiaque à une escale dans le golfe persique. Les diamants passent de mains en mains mais ne reviennent pas à son fils qui en a pourtant besoin pour marier sa sœur et plus si affinité. Se mettent alors en place différents plans obscurs pour récupérer les joyaux.

Ce film des années 70 est un joyeux mélange de grand n’importe quoi : une intrigue où les intentions des uns et des autres se cachent les unes derrière les autres ; des histoires d’amours qui se croisent et partent dans tous les sens ; un méchant qu’on devine (Amjad Khan forcément, le méchant de Sholay), mais qui met du temps avant de se manifester…

Mais ce que l’on retient, ce sont les moments totalement improbables comme la scène avec les ballons de baudruches ; les quatre bonzes décérébrés qui jouent les gardes du corps ; l’humour potache illustré par la scène du thé parfum diurétique ; le costume à pastille blanches de Rishi Kapoor dans Bachna Ae Haseeno ; la façon de monter à cheval de Rishi, la course à la vachette (Interville n’est pas loin) ; le combat à la « grue hélicoptère ». Bref, vous avez le choix.

Côté acteurs, les héroïnes sont belles, quoique de styles différents. On ne leur en demande évidemment pas plus. Kajal Kiran fait ses débuts dans ce hit au box-office, mais n’a jamais percé. Quant à Zeenat Aman, il faut davantage parler ici d’une special apparence car on ne la voit que le temps d’un clip (mémorable cela-dit) et une courte scène.
Rishi Kapoor met toute sa bonne humeur et son énergie habituelle dans ce divertissement. Tariq Khan (le neveu du réalisateur), lui, est un peu plus subtil et a une tête encore plus poupine que celle de Rishi, si c’était possible.
Tariq/Kajal est un duo qui fonctionne bien, ils sont même mignons. Au contraire, on se demande ce qui a pris aux réalisateurs d’assortir la Reine du Pacifique (Zeenat Aman) à Rishi Kapoor. Non seulement il n’y a aucune alchimie, mais c’est même visuellement violent de discordance.

La musique est le meilleur élément du film. On peut remercier R. D. Burman. D’ailleurs, Bachna Ae Haseeno a été reprise dans le film éponyme en 2008 avec le fiston du héros, alias Ranbir Kapoor. Et la balade Kya Hua Tera Wada rapporta à son interprète Mohammad Rafi un National Award. Cependant, c’est le qawwali (chanson titre) qui oppose Zeenat Aman à Rishi Kapoor qui est le point d’orgue de cette partition. La mise en scène de plusieurs clips fait beaucoup penser à Disco Dancer, qui remportera un énorme succès quelques années plus tard. Autant dire qu’aujourd’hui, cela alimente le ridicule du film.

Hum Kisise Kum Naheen est à réserver à ceux qui n’ont peur de rien (et surtout pas de la mode des années 70) et qui s’amusent de tout. Un peu comme moi.



Hum Kisise Kum Naheen

Commentaires
1 commentaire