]]>

I love Kollywood ! Do You ?

Publié mercredi 23 novembre 2022
Dernière modification mercredi 23 novembre 2022
News lue 22 fois

Par Savoy1

Rubrique News
◀ Simbu / Gautham / Rahman : trio de choc

C’était dans une salle de cinéma située à la sortie du métro Aubervilliers - Pantin - Quatre chemins. C’était en 2007 et on pouvait y découvrir Rajini dans Sivaji, the Boss de Shankar. En 2010, on pouvait les retrouver, star et réalisateur, dans Endhiran, the Robot, toujours dans la même salle. D’un coup, le cinéphage "occidental" se retrouvait seul parmi des centaines de Tamouls, des familles entières, plongé dans une ambiance de folie, au milieu des cris, des rires, des applaudissements et interpellations à l’apparition des vedettes à l’écran.

JPEG - 95.7 ko
Quand Rajni pointe son index vers le ciel, ton heure a sonné !

Puis l’année suivante, 2011, nous nous dirigions plus à l’Ouest de Paris, au Gaumont Stade de France. Et ce fut l’arrivée de Suriya dans le 7ème Sens de Murugadoss. De nouveau, une ferveur électrisante exhortant à la fierté du peuple indien.

Depuis, que de chemins parcourus, d’écrans visités, de combattants et de femmes fortes rencontrés, d’intrigues tarabiscotées à détricoter. De la musique plein les oreilles, des danses plein les mirettes. Et on ne parle pas ici du ciné made in Bollywood, mais bien de celui, engagé et décomplexé, violent et "défoulatoir", en provenance du pays tamil.

Yes, "I love Kollywood", c’est l’auteur de ces lignes qui le crie. C’est aussi Karima Sfihi, autrice d’un documentaire qui porte fièrement ce titre. Document là pour témoigner de cette lame de fond qui balaie lentement mais sûrement les salles de la périphérie parisienne, grâce à l’opiniâtreté de distributeurs persévérants. Et surtout à un public "communautaire" enthousiaste, parsemé de passionnés de cinémas du Monde ne demandant qu’à partager leur découvertes.

Afin d’aider à la post-production de son enquête, Karima Sfihi nous propose de nous engager en tant que modestes coproducteurs, via la plateforme touscoprod by proarti.
C’est ici que ça se passe : https://www.proarti.fr/collect/project/i-love-kollywood/0
Il vous reste une petite semaine pour faire un don, si modeste soit-il.

We love Kollywood !!

Commentaires
Pas encore de commentaires