]]>

Idiyappam salé / Chandhrakala

Publié dimanche 15 août 2010
Dernière modification samedi 8 mars 2014
Article lu 1038 fois

Par Guiridja

Dossier Doubles recettes
◀ Mourukkus et lassis à la rose et au coco

Les idiyappams sont des vermicelles de riz qui peuvent se manger sucrés (avec du lait et du sucre, du lait de coco…) ou salés (idiyappam biryani…). La recette que je vous propose est une version salée des idiyappams, idéale en plat principal d’un repas.

Les chandhrakalas sont de délicieux petits chaussons fourrés à la noix de coco qui peuvent se manger au goûter, au dessert ou à n’importe quel moment pour les gourmands.

Les doses que je donne pour l’idiyappam sont pour un grand nombre de personnes, ainsi je vous conseille dans un premier temps de diviser ces doses par deux si c’est la première fois que vous effectuez cette recette.

Pour 8 personnes, il faut :

Ingrédients pour la farce :

  • 2 steaks hachés (facultatif)
  • 400 g de vermicelles de riz
  • 2 tomates de taille moyenne coupées
  • 6 oignons de taille moyenne coupés
  • 6 gousses d’ail écrasées
  • 2 piments verts d’Espagne épépinés et coupés en petits morceaux (ou 6 petits piments verts)
  • 1 cuillère à soupe de karipule
  • 1 poivron coupé
  • 2 blancs de poireau coupés
  • 200 g de petits pois
  • 4 carottes coupées
  • 2 cuillères à café de sel
  • 4 cuillères à soupe d’huile (de tournesol ou d’arachide)
  • 5 cuillères à soupe de coriandre fraîche finement coupée
  • 200 g de noix de cajou non salés

Ustensiles :

  • 1 wok ou une casserole à revêtement anti-adhésif
  • 1 cuillère à soupe
  • 1 écumoire
  • 1 bol
  • 2 plateaux
  • 1 assiette
  • 1 rouleau de papier absorbant
  • 1 l d’huile de friture

Préparation :

Dans le wok, faire chauffer 2 cuillères à soupe d’huile.

Prendre 1 ou 2 "paquets" de vermicelles de riz, leur redonner du volume et les faire chauffer dans l’huile.

Lorsqu’ils changent légèrement de couleur, les retirer du feu et les réserver dans un plat. Procéder de même avec tout le paquet.

Verser dans le wok 5 cuillères à soupe d’huile et faire revenir les noix de cajou.

Les faire dorer et les retirer rapidement pour qu’elles ne brunissent pas. Réserver.

Dans l’huile restante, faire revenir les oignons.

Lorsqu’ils changent de couleur, faire une place au centre et ajouter les karipules.

Laisser cuire puis bien mélanger. Refaire une place au centre et ajouter l’ail et le piment.

Laisser cuire puis ajouter les tomates.

Lorsque les tomates ont fondu, ajouter la viande.

Lorsque la viande est cuite, ajouter le sel.

Laisser cuire encore quelques minutes puis ajouter le reste de légumes.

Bien mélanger et laisser cuire jusqu’à ce que la préparation bouille.

Ajouter petit à petit les vermicelles et mélanger.

Ajouter ½ à 1 verre d’eau bouillante pour ramollir les vermicelles.

Couvrir et laisser cuire à feu doux durant 15 à 20 minutes.

Lorsque les idiyappams sont cuits, ajouter la coriandre et les noix de cajou puis bien mélanger.

Variante :

Vous pouvez remplacer la viande par du poulet, des crevettes ou des œufs durs.

***********************************************

Pour 25 chandhrakalas, il faut :

Ingrédients :

  • 400 g de farine de blé
  • 600 g de sucre
  • 250 g de noix de coco râpée
  • 30 gousses de cardamome (ou 2 cuillères à café de poudre de cardamome)
  • huile de tournesol

Ustensiles :

  • 1 wok ou une casserole à revêtement anti-adhésif
  • 1 cuillère à soupe
  • 1 écumoire
  • 1 grille
  • 1 plateau
  • 1 casserole
  • 1 rouleau de papier absorbant
  • 1 l d’huile de friture

Préparation :

Dans la casserole, mélanger le sucre, la cardamome et la noix de coco et réserver.

Pour la coque, procéder comme pour la pâte à samossa.

Etaler la pâte et découper des cercles d’environ 8 cm de diamètre.

Mettre ½ cuillère à soupe de farce.

Replier le cercle en scellant les bords à l’aide d’une fourchette.

Faire chauffer l’huile (l’huile est prête lorsqu’un petit bout de pâte remonte rapidement à la surface quand vous le mettez dans l’huile).

Laisser cuire les chandhrakalas jusqu’à ce qu’ils prennent une belle couleur dorée.

Lorsqu’ils sont cuits, les retirer du feu et les mettre dans la passoire recouverte de papier absorbant.

Dans une casserole, verser le restant de sucre et recouvrir d’eau pour faire un sirop.

Lorsque le sirop est prêt, éteindre le feu pour qu’il ne se transforme pas en caramel.

Plonger les chandhrakalas dans le sirop, puis les déposer sur une grille afin de faire tomber le surplus de sirop.

Variante :

Vous pouvez ajouter ou remplacer la farce par des pois chiches à la place de la noix de coco. Vous pouvez aussi ajouter de la poudre de cannelle à la farce.


***********************************************

Bon ap’ !!


Les photos ont été prises par ma petite chouquette et le produit final a été goûté, et certifié conforme au goût escompté, par ma petite Tohru. Merci à elles ^^

Commentaires
2 commentaires