]]>

Indian Palace


Année2012
LangueAnglais
GenreComédie
RéalisateurJohn Madden
Dir. PhotoBen Davis
ScénaristeOl Parker
ActeursDev Patel, Lillete Dubey, Judi Dench, Tom Wilkinson, Maggie Smith, Bill Nighy, Penelope Wilton, Celia Imrie, Ronald Pickup, Tena Desae, Seema Azmi
Dir. MusicalThomas Newman
ProducteursGraham Broadbent, Peter Czernin
Durée125 mn

En savoir plus

Fiche IMDB
Page Wikipedia
La critique de Fantastikindia

Par Marine - le 22 mai 2012

Note :
(7/10)

Article lu 2205 fois

Galerie

Vous êtes allés au cinéma récemment ? Vous avez déjà vu Avengers, le blockbuster du moment ? Vu aussi, Le Prénom, quasi-huis clos avec un chanteur de variété française à l’affiche ? Pourquoi n’iriez-vous pas voir Indian Palace, qui sort actuellement sur quelques écrans en France ?

Il s’agit d’une adaptation du roman These foolish things (Ces petites choses) de Deborah Moggach. Le titre original du film est The Best Exotic Marigold Hotel, du nom de l’hôtel où se déroule l’essentiel de l’histoire.

Cette histoire, c’est celle d’un groupe de sept Britanniques qui arrivent à Jaipur pour des raisons très différentes. Avec leurs idées préconçues, leurs préjugés, leurs espoirs, voire leurs souvenirs. Tous débarquent au Best Exotic Marigold Hotel, qui devrait être un palace pour personnes retraitées. Sauf que Sonny (Dev Patel) a un peu truqué la photo de la brochure et que le palais en question est loin d’avoir tout le luxe promis.

L’Inde n’est pas le sujet du film. Elle n’est que le catalyseur. Un pays si intense qu’il pousse ces Britanniques dans leurs derniers retranchements. Les voilà donc obligés de se faire face à eux-mêmes. Ils ne trouvent pas forcément ce qu’ils cherchaient, mais, comme le demande Maggie Smith, ce que la vie va leur apporter n’est-il pas mieux, au final ?

Au détour d’un dialogue enflammé, sort parfois une réflexion ou deux qui font mouche. Comme celle où Sonny nous parle de son rêve de faire un hôtel pour les vieux. Rêve promis à un bel avenir, tant il y a de pays qui n’aiment pas leurs vieux ! Sonny se tue également à répéter que si la fin n’est pas heureuse, alors c’est que ce n’est pas vraiment la fin. Om Shanti Om, dirons-nous. Parfois, on capte une référence à Bollywood, comme l’affiche de la version indienne de Qui veut gagner des millions ?, avec Amitabh Bachchan.

L’inde dépeinte par Indian Palace est vraisemblable. Ce ne sont pas les images magnifiques des guides de voyage, ni les paillettes de Bollywood. Mais on ne tombe pas dans le misérabilisme non plus. On voit l’Inde des centres d’appel, celle des intouchables, des traditions (certes c’est un peu cliché tout cela), mais le spectateur n’est pas amené à porter un jugement. Quant aux Britanniques, ils ne tentent pas de changer le monde qu’ils découvrent.

Les acteurs sont très bons. Que ce soit la belle brochette choisie pour jouer les sept Britanniques ou ceux qui jouent les Indiens. Maggie Smith est très convaincante en vieille fille aigrie, vous en oublierez son rôle de professeur McGonagall dans la saga Harry Potter. Judi Dench est émouvante. Dev Patel en fait des tonnes, mais c’est son personnage. Quant à Lillette Dubey, elle est plus vraie que nature. Et j’allais presque oublier de vous dire qu’ils m’ont fait rire. Mais j’ai peur de trop vous en révéler.

En bref, vous sortez du film, souriant, vous promettant mutuellement, que lorsque vous serez vieux, vous vous offrirez de l’aspirine (ici seuls ceux qui ont vu le film pourront comprendre cette remarque). Et puis, on se surprend à regarder sa propre vie, à l’image de ce que les personnages sont obligés de faire.

C’est un film rafraîchissant, dépaysant où vous pouvez emmener vos amis, vos parents, ceux qui connaissent un peu le cinéma indien, et même les autres. Surtout, n’oubliez pas d’y emmener les autres (j’ai testé). Sauf peut-être votre petit frère, un adolescent, qui préférera jouer à la toute dernière nouveauté des geeks : Diablo III.



Bande-annonce

Commentaires
8 commentaires