]]>

Interview de Shaad Ali (part II)

Publié mercredi 8 octobre 2008
Dernière modification vendredi 3 octobre 2008
Article lu 735 fois

Par Amanpreet, Jawadsoprano, Kendra, Soniya

Dossier Shaad Ali à Paris pour la nuit blanche du 4 au 5 octobre 2008
◀ Interview de Shaad Ali (part I)
▶ La Nuit Blanche – Gare de Lyon (les Photos)

Voici, sans plus attendre et en exclusivité, les propos recueillis par Soniya, Kendra, Jawadsoprano et Amanpreet, représentants de l’équipe de Fantastikindia…

Suite de l’interview (Premiere partie : ici)

[Fantastikindia] : Vous devez commencer à bien connaître Paris maintenant, après le tournage de Jhoom Barabar Jhoom (un tournage qui avait eu lieu du 30 septembre au 5 octobre 2006 à Paris) ?
[Shaad Ali] : Oui, un petit peu, j’ai déjà tourné une chanson ici. I Love Paris ! C’est toujours marrant d’être ici, j’ai vraiment eu une bonne expérience en tournant la dernière fois. Mais cela va être quelque chose de différent cette fois par rapport à un tournage normal, c’est un vrai défi, c’est un lieu de tournage spécial avec un public live, en direct, auquel je ne suis pas habitué.

[Fantastikindia] : Justement, est-ce que les trains et les gares sont des endroits spéciaux pour vous, parce que ce sont des lieux que l’on retrouve dans tous vos films !
[S.A.] : Oui c’est vrai, il y a une relation spéciale entre moi et ces lieux ! J’adore les trains et les gares, mais cette fois, ça a été une surprise pour moi que je revienne encore dans une gare (sourire) !
[Fantastikindia] : Cela sera-t-il encore le cas pour votre prochain film avec Kareena et Akshay ?
[S.A.] : Rien n’est décidé encore…
[Fantastikindia] : Mais il y aura une gare dans le film ????
[S.A.] : Oui, je pense qu’il y aura une gare (rires) !

[Fantastikindia] : Est-ce que filmer à Paris est intéressant par rapport au public indien ? Est-ce que c’est « exotique » pour ce public ?
[S.A.] : Ca dépend. C’est exotique, c’est une ville très spéciale mais elle doit être utilisée d’une belle manière, ce n’est pas une ville vraiment mise en valeur dans nos films. Je suis l’un des derniers à être venu tourner ici, avec Don aussi je crois. Si c’est fait joliment, chaque endroit est beau, et Paris est l’une des villes les plus spéciales du monde, donc tout le monde doit respecter cela, et la filmer avec goût !

[Fantastikindia] : Et à propos du cinéma français, vous avez vu certains films ?
[S.A.] : Je suis un grand fan de Truffaut et de Godard, j’adore leurs films, Truffaut est l’un de mes réalisateurs favoris ! Pour les films actuels, j’en ai vus quelques-uns lorsque je suis venu la dernière fois mais pas énormément.
[Fantastikindia] : Vous n’avez pas vu Les Chansons d’Amour avec Louis Garrel ?
[S.A.] : Non je ne l’ai pas vu…
[Fantastikindia] : Parce que c’est une comédie musicale ! Plutôt bonne !
[S.A.] : Ok, je le regarderai cette fois-ci ! (Sourire)

[Fantastikindia] : Comment voyez-vous l’évolution du cinéma indien en Europe ? Est-ce qu’il va y avoir plus de sorties à l’avenir ?
[S.A.] : Je pense que oui… Pour le moment, le cinéma indien reste toujours cantonné au public indien et, même si une partie de la presse met en lumière ce cinéma, je pense qu’il faut que plus de spectateurs de ces pays voient nos films pour qu’ils marchent vraiment en termes de box-office. En terme de reconnaissance et de bouche-à-oreille, notre cinéma est toujours restreint à un petit public, spécialement en Europe, un public très indien, et si on en parle dans les médias, il manque toujours le public habituel des cinémas de ces pays-là…

[Fantastikindia] : Est-ce que vous pensez que la longueur des films y est pour quelque chose ?
[S.A.] : Non je ne pense pas que la longueur soit le problème parce que d’autres films de plus de 2h sortent. C’est… comme la nourriture ! Il faut encore que ce public apprenne le goût de notre cinéma… !

[Fantastikindia] : Et, pour finir, pouvez-vous nous parler de vos projets ?
[S.A.] : Pour le moment j’ai juste écrit quelques scénarios, et j’espère commencer quelque chose bientôt. Ce festival m’aura pris 4 à 5 mois de mon temps, avant de pouvoir me consacrer à la suite.

[Fantastikindia] : Avez-vous une idée de qui va produire votre prochain film ?
[S.A.] : Mon projet sera avec « Yash Raj Film » car je suis toujours en contrat avec eux, mon prochain film sera donc en collaboration avec Yash Raj.

[Fantastikindia] : Et à part le travail, quels sont vos projets à Paris ?
[S.A.] : Rien de vraiment prévu…
[Fantastikindia] : Juste le travail ?
S.A. : Oui, juste le travail…, et quand l’équipe sera là demain nous rencontrerons quelques amis que nous avons à Paris…

[Fantastikindia] : Une dernière question, vous avez travaillé sur Guru avec Mani Ratnam, allez-vous retravailler avec lui ?
[S.A.] : J’étais en train de travailler avec lui avant de venir en France, je travaille sur tous ses films ! Il commence son nouveau film : en fait aujourd’hui c’était le premier jour de tournage, j’ai passé ma journée au téléphone pour vérifier que tout se passe bien…
[Fantastikindia] : vous êtes sur tous ses films, en hindi, en tamoul ? [S.A.] : Tous ses films ! Quoi qu’il fasse, j’en suis ! En fait, je ne prévois aucune réalisation de film quand il en fait lui !

[Fantastikindia] : Merci !!!!

Donc rendez-vous à tous samedi 4 octobre Gare de Lyon à partir de 19h pour passer une nuit sous les projecteurs d’un tournage de chanson de film indienne !

Site officiel de la Nuit Blanche : ici

Propos recueillis par Amanpreet, Kendra, Soniya et Jawadsoprano.

Outre évidemment Shaad Ali, que nous remercions vivement pour sa gentillesse et sa disponibilité, un autre grand MERCI à Sophia, qui a rendu possible cette interview, et à Céline, qui nous a permis de l’enregistrer ! Dhanyavad dost !

Commentaires
5 commentaires