]]>

Invitation au voyage

Publié vendredi 28 juin 2013
Dernière modification samedi 24 janvier 2015
Article lu 425 fois

Par Didi, Marine, Mel

Rubrique Morceaux choisis
◀ Chansons pour la fête des Mères
▶ Chansons d’amour : les duos

Depuis que vous regardez des films indiens, vous rêvez d’aller en Inde, mais vous n’en avez pas encore eu l’occasion pour diverses raisons. Qu’à cela ne tienne, nous vous avons concocté un voyage en chansons ! Un long voyage puisque nous partons du Ladakh (Jammu-et-Cachemire), près du lac Pangong, pour ensuite descendre en Uttar Pradesh, à Agra, visiter le Taj Mahal, puis à Bénarès, la ville sainte, ensuite, direction le Tamil Nadu, sur le site archéologique de Mahabalipuram pour finir près des cascades d’Athirapilly, au Kerala. Nous aurons ainsi traversé l’Inde du Nord au Sud grâce à quelques chansons. Et ce n’est qu’un début…

Dil Se

Titre : Satrangi Re

Année : 1998
Chanteurs : Sonu Nigam et Kavita Krishnamurthy
Compositeurs : A. R. Rahman (musique), Gulzar (paroles)
Ce qui se passe à l’écran : Satrangi Re nous présente une rêverie poétique inspirée de Mirza Ghalib, dans laquelle le cheminement de la passion d’Amar pour Meghna se termine par la folie et la mort.
Les raisons du choix de Mel : La chanson a été réalisée, tout comme une partie du film, à Leh et dans ses environs. La beauté étourdissante des paysages grandioses du Ladakh oriental inspire tout à la fois solitude et humilité. Les ruines du monastère de Basgo semblent avoir été abandonnées au désert depuis des millénaires. Le miroir d’eau glacée du lac Pangong laisse lui aussi imaginer que la vie a quitté cette contrée perdue. La réalité est certainement tout autre car les touristes se précipitent aujourd’hui en masse dans ces régions si hautes que l’air me manquerait.


Mere Brother Ki Dulhan

Titre : Isq Risk

Année : 2011
Chanteurs : Rahat Fateh Ali Khan
Compositeurs : Sohail Sen (musique), Irshad Kamil (paroles)
Ce qui se passe à l’écran : Alors que son frère Luv (Ali Zafar) s’arrange pour passer du temps avec sa fiancée Dimple (Katrina Kaif), Kush (Imran Khan) commence à se rendre compte qu’il est tombé amoureux de la jeune femme.
Les raisons du choix de Marine : Quand on me demande ce que j’aimerais voir en Inde, je réponds : "le Taj Mahal". Cela fait peut-être cliché, mais cette dentelle de marbre blanc, je trouve ça magnifique. Une merveille architecturale dont je soupçonne qu’elle a inspiré… le palais d’Agrabah dans Aladdin (le Disney bien sûr).
Ici, avec la voix envoûtante de Rahat Fateh Ali Khan et une histoire d’amour sympathique, ce monument est plus que jamais une invitation au rêve.


Naan Kadavul

Titre : Maa Ganga

Année : 2009
Chanteurs : Kunal Ganjawala
Compositeurs : Ilaiyaraaja (musique), Bharath Achaarya (paroles)
Ce qui se passe à l’écran : cette chanson, ou plutôt ce bhajan (chant dévotionnel) est la séquence d’ouverture du film. Elle présente la ville sainte de Bénarès, alias Varanasi, Banaras, ou Kasi (Uttar Pradesh), avec son fleuve sacré, ses rives peuplées de pandits exécutant les rites funéraires, ses champs crématoires ou ses sâdhus (ascètes). On y voit, à la fin, le père et la jeune sœur du protagoniste principal venus le chercher…
Les raisons du choix de Didi : Ce n’est pas en vain que Kasi porte son nom de ville lumière, la caméra de Bala se promène le long des rives du Gange, nous offrant de superbes couchers de soleil, magnifiés par la photographie.


Maayavi

Titre : Thamizh Naattil

Année : 2005
Chanteurs : Malathy Lakshman, Palakad Sriram
Compositeurs : Devi Sri Prasad (musique), Kabilan (paroles)
Ce qui se passe à l’écran : cette chanson est la séquence de présentation du personnage principal, Balaya, joué par Surya. C’est un guide touristique un tantinet beau parleur et aussi un peu voleur, mais au demeurant bien sympathique. Il aime son Tamil Nadu natal, d’ailleurs c’est ce qu’il nous chante (même si je ne comprends pas le tamoul), le cinéma et surtout l’acteur Ajith. C’est d’ailleurs en faisant la queue pour voir l’un de ses films qu’il a perdu une dent !
Les raisons du choix de Didi : outre le personnage croustillant composé par Surya, cette séquence présente en arrière plan le site archéologique de Mahabalipuram, situé à 60 km au sud de Chennai (Madras) sur la côte de Coromandel (Tamil Nadu). Il va s’en dire que c’est aussi l’un des lieux que je voudrais visiter et si je peux y croiser Surya, ce sera encore mieux.


Guru

Titre : Barso Re

Année : 2007
Chanteurs : Shreya Ghoshal et Uday Mazumdar
Compositeurs : A. R. Rahman (musique), Gulzar (paroles)
Ce qui se passe à l’écran : Cette chanson présente l’espiègle et délurée Sujata, qui deviendra l’épouse de Gurukant Desai, le personnage principal du film. On la voit d’ailleurs, à la fin, quitter en cachette le domicile familial pour vivre sa vie. Attention, il s’agit d’une jeune femme au caractère bien trempé et c’est bien ce que nous montre la séquence.
Les raisons du choix de Didi : La chanson a été tournée aux chutes d’Athirapilly, au Kerala, région à la végétation luxuriante et qui correspond pour moi à l’image que je me fais du Jardin d’Eden. Pas la peine d’en dire plus pour deviner que j’aimerais y aller. Visiblement, ce lieu est aussi très apprécié de Mani Ratnam qui y a réalisé plusieurs chansons, dont Jiya Jale, dans Dil Se.

Commentaires
2 commentaires
Galerie