]]>

[Edit 04/11] Jazbaa, le retour d’Aishwarya Rai, en France

Publié mercredi 4 novembre 2015
Dernière modification mercredi 4 novembre 2015
News lue 468 fois

Par Gandhi Tata

Rubrique News
◀ Semaine consacrée à l’Islam en Inde
▶ [Edit 04/11] Shaandaar : Shahid Kapoor enfin sur les écrans (...)

[Edit 04/11] Rappel, Toulon qui accueille la magnifique Aishwarya et Ifran Khan, son magnétique compagnon dans Jazbaa. Une seule date à retenir : vendredi 6 novembre à 19h30 au Pathé Toulon.


[Edit 23/10] Si Jazbaa n’est plus à l’affiche au Gaumont Saint-Denis, il reste quelques séances ailleurs en France pour voir ce film intéressant.

LYON - CINEMA OPERA
sam 24/10/15 : 15h45 et mardi 27/10/15 : 20h10

TRAPPES - GRENIER A SEL
dim 25/10/15 : 17h00

TOULON - PATHE TOULON
ven 06/11/15 : 19h30


[Edit 17/10] Attention, changement d’horaires pour les cinéma Kinepolis demain.


[Edit 14/10] : Pour ceux qui n’ont pas encore eu la chance de voir Jazbaa, le film est reconduit pour une deuxième semaine. Certains de nos rédacteurs ont pu apprécier le retour d’Aishwarya Rai Bachchan au cinéma et vous pourrez bientôt en lire la critique sur notre site. En attendant, faites-vous votre propre opinion et rendez-vous dans les salles.


Après des années loin du grand écran, suite à la naissance de sa fille, Aishwarya Rai Bachchan nous revient dans le très attendu Jazbaa. Le film sera distribué en France à partir du 9 octobre, par notre partenaire Night ED Films.

La bande-annonce

Jazbaa est réalisé par le spécialiste du film d’action bollywoodien, Sanjay Gupta. Le bonhomme est un vieux briscard du genre, puisqu’on lui doit des films musclés comme la série des Shootout, Shootout at Lokhandwala et Shootout at Wadala. Sanjay Gupta est également connu pour ses nombreux remakes de films américains et coréens comme Kaante (Reservoir Dogs), Musafir (U Turn) ou encore Zinda et (Oldboy). Son dernier bébé ne déroge pas à la règle, puisque Jazbaa est la relecture du succès coréen Seven Days sorti en 2007 et lauréat de nombreux prix dans son pays.

Jazbaa est bien plus qu’un simple film, c’est une véritable opération séduction orchestrée par Sanjay Gupta pour remettre la carrière d’Aishwarya Rai Bachchan sur orbite. Tout d’abord, le choix de Seven Days n’est pas un hasard, car sous ses faux airs de thriller, l’œuvre originale de Won Shin-yeon était un véritable film de femme, où tous les éléments importants du récit gravitaient autour de l’héroïne. Et c’est justement d’un projet bâti autour d’elle, dont Aish a besoin pour retrouver la constellation Bollywood. De plus, le nouveau départ d’une ex-diva du cinéma indien, ne peut pas s’opérer comme un début de carrière d’une jeune actrice, car d’une part, son statut de maman ne fait plus rêver et contrairement à un acteur qui pourra jouer les jeunes premiers jusqu’à l’aube de ses 50 ans (comme Shah Rukh Khan), le choix est plus limité pour une femme mariée. Enfin, le sujet du film devrait captiver les spectateurs, car le rapprochement entre l’actrice et son personnage est un des objectifs recherchés par le réalisateur. Jazbaa parle de la détresse d’une mère suite à l’enlèvement de son enfant, et sachant que dans la vie réelle, la relation mère-fille entre Aish et sa petite Aradya, fait partie des sujets people préférés des fans et des tabloïds indiens qui en font leurs choux gras chaque année, les barrières entre réalité et fiction sont très minces.

Aishwarya Rai Bachchan est très bien entourée dans ce film, car ce sont des comédiens d’exception comme Irrfan Khan, Shabana Azmi, Jackie Shroff et Atul Kulkarni, qui lui donneront la réplique. Côté musique, ce n’est pas un mais six compositeurs qui se sont chargés de la bande originale. Sachin-Jigar, Amjad-Nadeem, Arko et Amar Mohile, se sont relayés pour les chansons et la bande son de Jazbaa. Enfin, la patte de Sanjay Gupta est reconnaissable entre toutes, au niveau de l’esthétique et la photo de ses films qui sont des aspects auxquels il accorde une énorme attention. On se souvient tous de sa façon de filmer assez singulière et spectaculaire dans Kaante, et ce style léché est également au programme de Jazbaa, où il s’est appliqué à installer une atmosphère anxiogène avec une photo aux tons tirant vers le vert.

Les horaires

Commentaires
Pas encore de commentaires