]]>

John Abraham

Fonctions : acteur, producteur
De son vrai nom : John Abraham (patronyme Abraham)
Né le : 17 décembre 1972 (45 ans)
à : Bombay (Maharashtra)
Nationalité : indienne
Famille : après une longue relation avec Bipisha Basu, il s’est marié en 2014 avec Priya Runchal.

En savoir plus

Fiche IMDB
Page Wikipedia

Films notables

7 Khoon Maaf
Water
Dostana
La biographie de Fantastikindia

Par Laurent - le 22 octobre 2010

Dernière mise à jour le 18 juillet 2015

Article lu 3316 fois

Galerie

Son actualité : On a pu découvrir cette année sa première production, Vicky Donor, une comédie originale sur le don de sperme.

John Abraham est le fils d’une mère parsi d’origine iranienne et d’un père catholique malayalam, c’est-à-dire originaire de l’état du Kerala, au sud-ouest de l’Inde ; il est lui-même de religion catholique. Dans les années 90, il devient mannequin, et ne tarde pas à devenir l’un des plus célèbres top-models masculins indiens. Et, comme pour les collègues féminines de sa génération, on sait qu’il n’y a qu’un pas entre le mannequinat et le cinéma !

Ce pas est franchi par John en 2003 avec le suspense hindi Jism, qui ne rencontre pas tout à fait le succès escompté. Il est toutefois remarqué pour ses scènes érotiques, très osées au sein d’une industrie cinématographique indienne connue pour sa pudeur, et qui valent à l’acteur une réputation sulfureuse dès ses débuts. C’est aussi lors du tournage de ce film qu’il a connu sa très médiatisée compagne, l’ex-mannequin et actrice Bipasha Basu. Profitant du fait que sa prestation dans Jism a été appréciée, il semble d’abord se laisser enfermer dans une série de rôles de beau ténébreux, comme dans l’intéressant mais improbable Saaya, inspiré du film fantastique Apparitions avec Kevin Costner, Aetbaar de Vikram Bhatt, remake du thriller américain Fear dans lequel il retrouve (et harcèle !) Bipasha, ou bien encore Lakeer, sorte de mélodrame musclé médiocre avec l’action-man Sunny Deol. Fin 2004, enfin, sa position de vedette qui compte est considérablement renforcée avec le film d’action Dhoom, gros succès de Yash Raj, peut-être la plus grande maison de production de Bollywood. L’acteur y incarne cependant une fois de plus un méchant sombre très conventionnel, et il n’a pas encore le charisme du protagoniste, Abhishek Bachchan qui, lui, est propulsé superstar avec ce film. John Abraham serait-il incapable d’incarner des personnage dotés d’une réelle épaisseur ? Le rôle nous permet en tout cas d’apprécier sa maîtrise de la moto, sa grande passion, qui est même l’un des critères de choix de ses films. Après Dhoom, il reste en tout cas abonné aux rôles ambigus que des vedettes plus importantes auraient refusés, comme celui du troublant Madhoshi fin 2004, encore avec Bipasha, ou bien Karam aux côtés de Priyanka Chopra, un étrange film de tueur à gages à l’ambiance et aux décors qui se veulent gothiques (son maquillage, dans la scène la plus inquiétante du métrage, vaut le coup d’œil), sorti début 2005.

La même année, ce sex-symbol indien, connu pour sa silhouette athlétique et son éternelle barbe de deux jours est, contre toute attente, le héros de deux longs-métrages fort différents et inhabituels pour lui : Garam Masala avec Akshay Kumar, une pure comédie qui est un hit au box-office, et surtout Water de Deepa Mehta, sa première incursion dans le cinéma d’auteur. Et si ces rôles atypiques ne l’empêchent pas par la suite de cimenter son statut de star en enchaînant des films commerciaux à succès avec de grosses maisons de production, comme la comédie Dostana, une production Karan Johar (passons sous silence Kaal, son premier film avec le producteur), et New York de Kabir Khan, un suspense tourné aux Etats-Unis et produit par Yash Raj, il n’a pas délaissé pour autant les contre-emplois, comme en témoignent ses rôles originaux dans Taxi No 9211 de Milan Luthria avec Nana Patekar, Kabul Express de Kabir Khan (encore une production Yash Raj), le thriller No Smoking d’Anurag Kashyap, film déconcertant qui navigue entre Kafka et David Lynch, et plus récemment Aashayein de Nagesh Kukunoor et Jhootha Hi Sahi, comédie romantique d’Abbas Tyrewala (Jaane Tu… Ya Jaane Na) dans laquelle il interprète un personnage de geek portant lunettes… L’acteur semble tout de même privilégier depuis quelques années les participations à des productions prestigieuses à gros casting (Kabhi Alvida Naa Kehna de Karan Johar, Baabul, Salaam-E-Ishq) aux séries B esthétisantes où il joue les méchants froids (Zinda, remake du thriller coréen Old Boy, en 2006), même si les producteurs aiment toujours l’associer à Bipasha Basu, qu’elle soit sa partenaire (Dhan Dhana Dhan Goal), ou qu’elle ne fasse qu’une simple apparition dans ses films (Viruddh, No Smoking), et vice versa (Shikhar, film avec Bipasha où il fait un caméo).

En somme, John Abraham, ancien mannequin, est une vedette glamour qui a su intelligemment diversifier ses rôles en seulement quelques années, ce qui est n’est pas donné à tout le monde dans le cinéma hindi (tout ceci s’appliquerait d’ailleurs aussi à son collègue Arjun Rampal, qui a le même âge que lui). Bien qu’il n’ait pas encore travaillé avec tous les grands cinéastes de l’industrie (il est intéressant de noter que ses réalisateurs fétiches, avec chacun duquel il n’a tourné que deux films, ne sont que d’honnêtes artisans pas forcément célèbres : Vikram Bhatt, Milan Luthria, Kabir Khan), il a su progressivement amadouer deux des plus grandes maisons de production bollywoodiennes, Yash Raj et Dharma Productions, qui ne peuvent que vouloir le réengager puisqu’il leur a donné de beaux succès à la fin des années 2000. Cela dit, pour qu’il puisse entrer dans le cercle très fermé des "mégastars" du cinéma hindi, il manquerait encore à John quelques hits, de préférence consécutifs. Peut-être est-ce pour cette année ? L’acteur a en tout cas le mérite de prendre régulièrement des risques dans les films qu’il choisit, et c’est tant mieux !

Commentaires
1 commentaire
Filmographie sélective

Producteur :

2012 - Vicky Donor de Shoojit Circar

Acteur :

2012 - Housefull 2 de Sajid Khan avec Akshay Kumar, Ritesh Deshmukh, Shreyas Talpade et Asin

2011 - Desi Boyz de Rohit Dhawan avec Akshay Kumar et Deepika Padukone

2011 - Force de Nishikant Kamat avec Genelia D’Souza

2011 - 7 Khoon Maaf de Rohan Sippy avec Priyanka Chopra, Neil Nitin Mukesh, Naseeruddin Shah, Mohanlal et Irfan Khan

2010 - Jhootha Hi Sahi d’Abbas Tyrewala avec Pakhi et Madhavan

2010 - Aashayein de Nagesh Kukunoor avec Sonal Sehgal

2009 - New York de Kabir Khan avec Neil Nitin Mukesh, Katrina Kaif et Irfan Khan

2008 - Dostana de Tarun Mansukhani avec Abhishek Bachchan, Priyanka Chopra et Boman Irani

2007 - Dhan Dhana Dhan Goal de Vivek Agnihotri avec Bipasha Basu, Arshad Warsi et Boman Irani

2007 - No Smoking d’Anurag Kashyap avec Paresh Rawal, Ayesha Takia et Ranvir Shorey

2007 - Salaam-E-Ishq de Nikhil Advani avec Salman Khan, Priyanka Chopra et Anil Kapoor

2006 - Baabul de Ravi Chopra avec Rani Mukherjee, Amitabh Bachchan et Salman Khan

2006 - Kabul Express de Kabir Khan avec Arshad Warsi

2006 - Kabhi Alvida Naa Kehna de Karan Johar avec Shah Rukh Khan, Rani Mukherjee et Preity Zinta

2006 - Taxi No 9211 de Milan Luthria avec Nana Patekar et Sameera Reddy

2006 - Zinda de Sanjay Gupta avec Sanjay Dutt, Lara Dutta et Celina Jaitley

2005 - Water de Deepa Mehta avec Seema Biswas, Lisa Ray et Waheeda Rehman

2005 - Karam de Sanjay F. Gupta avec Priyanka Chopra

2004 - Madhoshi de Tanveer Khan avec Bipasha Basu et Priyanshu Chatterjee

2004 - Dhoom de Sanjay Gadhvi avec Abhishek Bachchan, Uday Chopra et Esha Deol

2004 - Aetbaar de Vikram Bhatt avec Amitabh Bachchan et Bipasha Basu

2003 - Saaya d’Anurag Basu avec Mahima Chaudhary

2003 - Jism d’Amit Saxena avec Bipasha Basu