]]>

Journey in Deewani

Publié vendredi 1er août 2014
Dernière modification samedi 26 juillet 2014
Article lu 548 fois

Par Marine

Rubrique Événements
◀ Tournages
▶ Bollywood On Light 2014

Bien décidée à profiter de cette après-midi à propos de laquelle je rabâche les oreilles à mes amies depuis des semaines, me voilà avec l’une de mes « victimes », cherchant à entrer dans l’enceinte du stade Elisabeth dans le 14e arrondissement de Paris. Il fait très chaud en ce samedi après-midi et nous venons de passer un certain temps à tourner dans le quartier dans l’espoir de trouver une place, avant de nous résoudre à dépenser une fortune dans un parking payant. L’évènement a ouvert ses portes depuis quelques dizaines de minutes et il y a déjà du monde dans le gymnase. En effet, en raison des risques d’orage annoncés par la météo et du soleil qui tape, les organisatrices ont préféré rapatrier tout le monde à l’intérieur. Il est vrai que faire danser les visiteurs en plein cagnard n’est pas recommandé.

JPEG - 169.6 ko
Halima et les enfants _ Photo Jullette Valtiendas (www.jullettevaltiendas.com)

Avant que les activités commencent, nous faisons le tour des stands. Gin Piau dédicace son livre sur l’univers Shah Rukh Khan, Rashmi Kant propose son disque, Roze création ses bijoux fantaisie, Uttara collections présente des bijoux et des saris typiquement indiens, Bolly Deewani réalise des tatouages paillettes (malheureusement pour certaines, la chaleur parfois étouffante rendra illisibles les motifs) et propose quelques articles à la vente comme des sacs en tissu.
Là où mes amies et moi avons craqué – mais pour notre défense nous ne sommes pas les seules –, c’est au stand Jasmin Fleurs. Nous avons donc relevé le défi de mettre une guirlande de petites fleurs odorantes dans nos cheveux, et c’est toute une technique. Un petit plaisir à 1€.
Il y a également le stand restauration : cupcakes, samossas, épicerie et fort heureusement pour tout le monde, la buvette. Je serais prête à parier que c’est la buvette qui a le mieux fonctionné ce jour-là. Il faisait tellement chaud que les bouteilles d’eau sont parties comme des petits pains et qu’il a fallu que les organisateurs aillent se réapprovisionner. Dès l’ouverture, il était possible d’acheter un ticket qui donnait droit à un plateau repas, préparé par le restaurant Indira, pour le repas du soir. Pensant qu’il y aurait donc des samossas au menu le soir, je n’en ai pas pris dans l’après-midi. Grossière erreur. Mais nous avons donc acheté nos tickets repas pour le soir.
Dernier stand, celui des mandalas… pour enfants. Ou presque. En effet, les enfants commencent à se diriger vers l’estrade devant laquelle Halima, professeur à Bolly Deewani, va leur donner un cours de danse Bollywood adapté à leur niveau. Du coup, à nous l’occasion de squatter les tables de coloriage et de regarder les loupiots danser. Et il y avait même des petits garçons dans le groupe. Ils ont tous l’air satisfaits lorsqu’ils ont fini et je quitte la table de coloriage après avoir fini mon mandala et avant de m’attaquer à un coloriage de Ganesh qui me fait de l’œil. Ce ne serait pas raisonnable.

JPEG - 178.6 ko
Alexa apprenant la chorégraphie du flashmob au public _ Photo Jullette Valtiendas (www.jullettevaltiendas.com)

On flâne un peu devant les stands, puis Alexa, la directrice de Bolly Deewani apprend au public la chorégraphie du flashmob sur la musique de Jodhaa Akbar. Le public est nombreux à participer, ce n’est pas toujours simple de trouver de la place sur la piste. Avec ma camarade nous nous prêtons au jeu. C’est à ce moment qu’une deuxième amie arrive après avoir eu un problème de voiture sur le périphérique. Nous voici donc à trois pour finir la journée en beauté.

JPEG - 274.4 ko
Tushar, danseur de Bharati, chorégraphe, et professeur _ Photo Just Desiz (www.justdesiz.com)

D’autres cours sont proposés, toujours avec autant de succès malgré la chaleur accablante. Un cours de mouvements Bollywood (Bolly Follow Me, une nouveauté proposée à la rentrée dans l’association Bolly Deewani) est donné par Tushar, un des professeur et ancien danseur de Bharati (oui, rien que ça). Tushar est incroyable, il dégage une énergie folle sur scène. Mais Mary, la professeure de Bollywood, n’est pas en reste quand vient son tour. Il fait très chaud, mais je teste quand même une petite partie du cours de Bolly Follow Me. Les copines restent sur le banc.

JPEG - 268.7 ko
Spectacle Bollywood avec Mary et Tushar, professeurs, chorégraphes et danseurs _ Photo Jullette Valtiendas (www.jullettevaltiendas.com)

Vient ensuite une série de représentations sur scène. Le chanteur Rashmi Kant, du Bolly-Kathak, la troupe Revelation Dance, du Bhangra avec les Waris Punjab De Paris, des chorégraphies sur de la musique Bollywood par des élèves de l’association.

JPEG - 261 ko
Cours de Fitness Bollywood avec Julien Louisor, coach sportif _ Photo Just Desiz (www.Justdesiz.com)

Puis c’est le cours de Bolly Aérobic avec Julien. Là aussi, je m’y essaye sur la fin du cours. Mais je suis admirative des personnes qui ont suivi tous les cours sous cette chaleur (je me répète mais, il faisait vraiment très chaud, vous n’imaginez pas le nombre de lingettes rafraîchissantes que nous avons utilisées). En tout cas, c’est très sympa de faire ses mouvement de fitness sur de la musique Bollywood (pour un peu, j’essayerai bien de le proposer à ma salle de sport).

JPEG - 258 ko
Spectacle Bollywood avec les élèves du cours Kapoor _ Photo Jullette Valtiendas (www.jullettevaltiendas.com)

Après, nous allons chercher nos plateaux repas, avec un très bon poulet en sauce (je ne saurais vous dire laquelle) avec du riz. A noter qu’il existait une version végétarienne du plateau. Et pour terminer, à nouveau une série de prestations sur scène : élèves de l’association, professeurs (un grand bravo à Tushar, Mary et Swetha qui étaient magnifiques).

JPEG - 175 ko
Spectacle Bollywood avec Swetha, professeur, chorégraphe et danseuse _ Photo Jullette Valtiendas (www.jullettevaltiendas.com)

Que dire sur le spectacle qui nous a été proposé ?

Que les professeurs sont géniaux et donnent vraiment envie d’apprendre avec eux. Alors si vous êtes sur Paris, n’hésitez pas. Sinon, faites comme moi et pleurez.

Que la troupe Revelation Dance confirme le bien qu’on en a pensé lors du festival Bollywood On Light, mais qu’effectivement, la scène étaient peut-être un peu petite pour eux cinq.

Qu’il y a des hommes qui n’ont aucun mal à s’assumer en tant que tels et qui n’ont aucun complexe à danser (et pas seulement du bout des pieds). Cette remarque peut paraître incongrue venant de la part de quelqu’un qui regarde des films indiens où justement les hommes dansent à l’écran, mais « en vrai » ça vous fait un effet tout autre. Surtout quand vous comparez avec des gens que vous côtoyez d’ordinaire qui ne vous accordent qu’un slow lors du nouvel an, parce qu’ils sont gentils quand même. Ah, merci les Waris Punjab de Paris ! Merci Julien ! Merci Tushar ! Et merci aux autres et aux hommes du public qui ont participé aux différents cours et au flashmob.

JPEG - 153.5 ko
Spectacle Bhangra avec les Waris Punjab De Paris _ Photo Jullette Valtiendas (www.jullettevaltiendas.com)

Que les gens ont joué le jeu et à l’appel de Babar sont allés danser le flashmob. Oui, à chaque fois que le barrissement de l’éléphant retentissait, nous étions attendus pour montrer que nous avions bien retenu la chorégraphie. Si ma mémoire est bonne, en plus de l’apprentissage de la chorégraphie, nous avons exécuté le flashmob deux fois. Et si nous étions un peu moins nombreux à la fin de la journée, l’ambiance était toujours là.

Que ceux qui mettent l’animation dans le public, ce sont les profs quand ils ne sont pas sur scène. Un très bel esprit amical entre les différents intervenants.

Qu’il y a eu à peu près 800 personnes dans la journée.

Que ce fut une chaude, mais belle journée.

Bravo à l’équipe de Bolly Deewani qui a organisé cet évènement en à peu près un mois.


Pour plus d’information sur les cours proposés par notre partenaire Bolly Deewani à la rentrée 2014 : http://bollydeewani.fr/

Commentaires
1 commentaire