]]>

Kaadhal sudu gudu gudu

Publié mercredi 28 septembre 2005
Dernière modification vendredi 8 février 2013
Article lu 635 fois

Par Rédacteur invité

Dossier Alaypayuthey
◀ September Madham

Kaadhal sudu gudu gudu… Kannae thodu thodu,
Kaadhal sudu gudu gudu… Kannae thodu thodu,
Kaadhal sudu gudu gudu… Kannae thodu thodu,
Kaadhal sudu gudu gudu… Kannae thodu thodu,

Donne Donne moi le goût de l’amour … Chérie touche moi
Donne Donne moi le goût de l’amour … Chérie touche moi
Donne Donne moi le goût de l’amour … Chérie touche moi
Donne Donne moi le goût de l’amour … Chérie touche moi

Alaiyae, sitralaiyae,
Karai vanthu vanthu pogum alaiyae,
Yennai thoduvayy methuvayy padarvayy endraal,
Nuraiyayy karaiyum alaiyae,
Tholaivil parthaal aamaamengindraay,
Arugil vanthaal ellai endraay,

Ô Vague, Petite Vague, Vague qui vient et qui s’en va du rivage
Tu me touches, doucement, sans hésitation, Vague qui revient comme sur commande
Quand je te regarde de loin tu dis oui
Quand je viens tout près tu dis non

Nagila nagila nagilaa oh…
Vilagidathae nagila nagilara… oho…
Nagila nagila nagilaa oh…
Vilagidathae nagila nagilaa… oho…
Palagumbothu kumariyaagi,
Ennai velvaay pennae,
Padukkai araiyil kulanthaiyaagi,
Yennai kolvaay kannae,

Nagilaa nagilaa nagilaa oh…
Ne t’éloignes pas Nagilaa… oho…
Nagilaa nagilaa nagilaa oh…
Ne t’éloignes pas Nagilaa… oho…
Lorsqu’on s’unit, tu te fais femme et tu me conquiers
Dans la chambre à coucher, tu deviens une enfant et tu me tue, Fille

Neerattum naerathil yen annai aagindrayy,
Vaalattum naerathil yen pillai aagindrayy,
Naanaaga thottaaloe mullaagi pogindraay,
Neeyaaga thottaaloe poovaga aagindraay,
Yen kanneer, yen thaneer,
Ellaamae nee anbae…
Yen inbam, yen thoonbam,
Ellaamae nee anbae…
Yen vaalvum yen saavum,
Unn kannin asaivinilae,

Quand vient l’heure de travailler tu te fais ma maman
Quand vient l’heure de s’amuser tu deviens mon enfant
Si je te touche de moi-même tu te fais épine
Lorsque tu me touches de toi même tu deviens fleur
Mes larmes, mon eau,
Tout cela c’est toi Chérie
Ma joie, ma tristesse,
Tout cela c’est toi Chérie
Ma vie ainsi que ma mort
Résident dans le clignement de tes yeux

Unn ullum naan kaana yen aayul podhaadhu,
Yen anbai naan solla unn kaalam podhaadhu,
Yen kaadhal idaiyaena ? Unn nenju kaanaadhu,
Aanaalum yen muttham sollaama pogaadhu,
Kondaalum kondraalum yen sontham neethaanae,
Nindraalum sendraalum unn sontham naanthaanae,
Unn vaetkai pinaalae yen vaalkai valaiyumae !

Pour voir ton âme toute ma vie ne suffira pas
Pour te dire mon amour toute ta vie ne suffira pas
Quel est le poids de mon amour ? Ton coeur ne le verra pas
Néanmoins mes baisers ne s’arrêteront pas
Même si tu me célèbres, même si tu me tues, ma famille c’est toi
Même si on s’arrête, même si on s’en va, ta famille c’est moi
Derrière tes gestes courra ma vie

Cmoi
Commentaires
Pas encore de commentaires