]]>

Kabhi Alvida Naa Kehna

Traduction : Ne dis jamais adieu

Bande originale

Kabhi Alvida Naa Kehna
Mitwa (Kabhie Alveda Na Kehna)
Rock ’N’ Roll Soniye
Where’s The Party Tonight ?
Mitwa Revisted
Farewell Trance
Tumhi Dekho Naa

En savoir plus

Fiche IMDB
Page Wikipedia
La critique de Fantastikindia

Par Maya, Lalita - le 16 octobre 2006

Note :
(6.5/10)

Article lu 11726 fois

Galerie

Kabhi Alvida Naa Kehna, c’est l’histoire d’un Dev (Shah Rukh Khan) grincheux, joueur de football raté ; de sa femme Rhea (Preity Zinta) archétype de la carriériste peu présente pour leur enfant ; de Maya (Rani Mukherjee), mariée pour de mauvaises raisons ; de son époux Rishi (Abhishek Bachchan), organisateur de soirées, conjoint très aimant mais qui ne se voit pas récompensé en retour.
Dev et Maya se rencontrent. Ils se rapprochent et s’entraident pour sauver leurs mariages respectifs qu’ils savent chancelants. Mais cela ne dure qu’un temps. Car après l’échec de ces sauvetages (tellement comiques qu’on les dirait ratés à dessein), Dev et Maya trouvent en l’autre un miroir complaisant et en tombent amoureux. C’est le drame… Ciel, un adultère en plein Bollywood !

L’avis de Lalita - 6/10 :
Un casting de feu, un réalisateur renommé… KANK a tout pour enflammer le public et le Box Office. Et c’est ce qu’il a fait ! Pourtant, Karan Johar a prévenu : son film aborde un thème controversé, l’adultère. C’est une œuvre mature qui risque de ne pas plaire à tout le monde.
Malgré cela Kabhi Alvida Naa Kehna est avant tout un cru Karan Johar. Dans le troisième film du réalisateur de La Famille Indienne et Kuch Kuch Hotai Hai, le drame n’est comme d’habitude jamais loin de la comédie. Elle est incarnée ici par le personnage de Sam, le père de Rishi, un veuf bon vivant. Le genre "vieux beau" tombeur de jeunes blondes, joué par un Amitabh Bachchan très en forme. Lunettes fashion, vêtements ultra-fashion, caractère flamboyant… l’homme est attendrissant car au fur et à mesure que le film avance, il est le seul à comprendre la tragédie qui se joue.

J’apprécie le fait que Johar ait eu le cran de prendre des risques et d’en faire une oeuvre commerciale. Je regrette que celle-ci ne soit mature que selon les termes du réalisateur, tant les situations sont des clichés, le cadre pompeux et certains personnages mal écrits. Celui de Preity Zinta par exemple : femme censée être froide et peu attentionnée, elle a un travail (oui un vrai), qui passe "forcément" après sa famille (cliché peu subtil), ce qui est faux ! elle est la seule à vouloir que son couple fonctionne.
Pourquoi dans ce cas lui faire dire au début du film qu’on est mieux avec un travail et sans son époux ? Elle exprime tout le contraire ! Preity Zinta s’en sort tout de même très bien dans ce personnage de second plan. Elle joue avec force et conviction, surtout dans les scènes de dispute avec Dev.
Dev : constamment victime de cette vie injuste, de ce mariage malheureux, il subit la réussite de sa femme comme un échec personnel. Or Dev est un personnage détestable qui terrorise son fils et ne fait rien pour rendre sa propre vie et celle des autres supportables. Nous sommes donc censés ressentir de la tendresse et de la pitié pour ce bon vieux Dev.Shah Rukh Khan l’interprète comme d’habitude, avec les mêmes éternelles mimiques qui font qu’on l’aime ou qu’on le déteste. Mais voir le Shah méchant est un délice. On adore le cynisme avec lequel il délivre toutes ses phrases et on regrette de ne pas le voir plus souvent en "mode Darr ou Anjaam". Les séquences "émotion" sont toutefois moins bien jouées.

Mais que fait Rani Mukherjee dans tout ça ? Elle fait comme Maya est écrite, elle pleure constamment. De son jeu, on ne retient que cet œil (magnifique au demeurant, utiliserait-elle aussi un eye-liner L’Oréal ?) et cette larme si belle, superbe, élégante et racée qui coule et s’étire… comme les trois heures de film, où cette future star (la larme) nous comble de sa présence. Et nous sommes censés ressentir de la tendresse et de la pitié pour cette triste Maya. Pendant ce temps, son mari parfait lui dit qu’il l’aime, qu’il la désire, qu’il est heureux et veut qu’elle le soit aussi. De ce personnage dont la description tient sur un post-it, Abhishek Bachchan en fait celui qui nous marque le plus. Il nous émeut, on pleure, on rit et on s’énerve avec lui. Et c’est toujours avec lui que nous partageons l’incompréhension devant l’attitude de sa femme.

Cependant le message du film est passé : si un mariage ne fonctionne pas, il vaut mieux laisser tomber (et l’amputer de 45 minutes s’il est trop long, mais c’est une autre histoire). Car le film est plus une tragédie comique du mariage qu’une œuvre sérieuse sur la tromperie. En effet Rishi aura beau être charmant et attentionné, il est comme il le dit lui-même le plus grand compromis de Maya. Ce qui est intéressant, c’est que beaucoup de gens se sont accordés à dire qu’elle est frigide. Comme si ne pas forcément aimer cet homme, ne pas tout faire pour que cela fonctionne, relève de la pathologie. Mais le fait est qu’elle ne l’aime pas, et ce sont des choses qui arrivent. A croire que les femmes mettent tellement de temps à chercher l’homme parfait, que quand elles le trouvent il faut qu’elles s’y accrochent même en dépit du bon sens. Cependant, quitte à tromper son mari, autant ne pas le faire avec un boulet, ce qui décrédibilise totalement le propos du réalisateur.

Alors qu’est-ce qui fonctionne dans ce film ? Eh bien, à force d’en faire des tonnes (images proprettes, acteurs stylés, décors superbes), Karan Johar nous prend à son jeu bien malgré nous. La musique, sans être révolutionnaire, bouge assez pour divertir. La partie "comédie" fonctionne très bien, mais on se désintéresse un peu du drame vers la fin (ce qui est assez gênant vu le sujet). Le film reste d’une facture correcte, même s’il ne suscite pas autant l’enthousiasme que ses précédentes réalisations. A voir tout de même.

L’avis de Maya- 7/10 :
Vous êtes célibataire ? Ou bien en pleine période fusionnelle ? Alors mettez KANK sur la plus haute étagère et oubliez-le une bonne dizaine d’années. Car non seulement vous risquez de trouver ce film ennuyeux, mais en plus vous détesterez les personnages, d’autant plus désagréables que nous craignons tous de leur ressembler un jour. Il faut peut-être avoir quelques années de mariage pour apprécier ce film, pour saisir les subtilités qui se cachent derrière les grosses ficelles du scénario et s’émouvoir des états d’âme de ces têtes à claque.

On se demande ce qui a pu conduire Karan Johar à choisir ce thème et ces personnages. Autrement dit, attendre cinq ans pour nous sortir "ça" est a priori franchement décevant. Ce film ne dégage aucune magie, il ne deviendra jamais une référence comme le sont K3G ou KKHH. Il a soulevé des polémiques en Inde où le sujet de l’adultère semble encore tabou et touche au statut - à l’indépendance - des femmes. Mais pour le public occidental le sujet est tellement rebattu, surtout au cinéma, qu’il en devient tristement banal.

Pourtant, il existe bien une Karan touch : Kabhi Alvida Naa Kehna ("Ne dis jamais adieu") présente une nouvelle version de l’amour impossible. Les personnages n’ont plus la candeur ni l’intégrité de la jeunesse, ils ont été corrompus par la vie et ses compromissions, ils voudraient retrouver la pureté joyeuse d’un premier amour, mais vont-ils y parvenir ?

C’est là où Karan Johar est très fort, là où son film nous agrippe pour ne plus nous lâcher. Ses personnages ne sont pas des héros, ils sont terriblement et petitement humains. Leurs compromissions ils les paient cher, ils se débattent, tentent de sortir de leur souffrance, alternent espoir et renoncement. Karan Johar nous emmène dans les méandres de leurs atermoiements, qui peuvent sembler insignifiants voire assommants, mais avec le temps on a tous des amis qui endurent les mêmes tourments que Dev et Maya, que Priya et Rishi. On souffre avec eux, on espère avec eux, on hésite avec eux, on se démoralise parfois aussi.

KANK, même s’il accumule les situations "cliché", ne plonge pas dans le mélo ou le pathétique pour autant. Karan Johar porte un regard plus critique qu’il n’y paraît sur l’adultère, et si le film ne porte aucune magie, ce n’est pas un hasard, cette histoire d’amour n’a pas pour but de faire rêver.

Les acteurs mettent vraiment tout leur talent au service du propos de Karan Johar, chapeau bas pour la direction d’acteurs. La critique a plutôt encensé Abhishek Bachchan, effectivement excellent mais qui a le bénéfice d’être le seul personnage amoureux et juvénile, ce qui le rend nettement plus sympathique. Les autres sont plus difficiles à apprécier car il faut aller au-delà de l’antipathie qu’ils suscitent. La palme en la matière revient à Shah Rukh Khan ! Il est tout simplement détestable : hargneux, odieux, le visage fermé et dur… franchement laid ! Le verbe sec et arrogant, le regard accusateur et méchant, la moue désabusée, même lorsqu’il est amoureux on sent qu’il a du mal à sortir de son égocentrisme forcené et du statut de victime qu’il s’est forgé. On peut difficilement dire qu’il "fait du SRK" : s’il était comme ça dans ses autres films, il aurait beaucoup moins d’admiratrices ! Il prend plutôt des risques avec ce rôle, très éloigné de l’’Indian lover’ qui fait son succès habituellement.

Preity est impressionnante en femme glaciale qui ne retrouve ses fossettes que lorsqu’elle a un public, il est juste dommage qu’elle soit si mal maquillée, ce qui lui donne un regard de poisson. Rani quant à elle remporte le premier prix des pleurnicheuses, elle parvient à rendre son personnage plus agaçant que pathétique. Kirron Kher (la mère de Dev) est adorable mais sous-exploitée. Amitabh Bachchan (le père de Rishi) en revanche occupe la scène et nous enchante avec ce vieux monsieur aussi farfelu que flamboyant. Il s’est approprié les meilleures réparties de dialogues par ailleurs assez fades.

Il y a peu à dire de la mise en scène, sinon qu’on a parfois l’impression d’être encore dans Kal Ho Naa Ho (drôle de suite…), y compris pour la mise en image des chansons. Il faudrait trouver une alternative à la scène chorégraphiée dans la discothèque, qui devient lassante. Mais la musique en elle-même est bien adaptée au film et le classique passage onirique Mitwa donne l’occasion à SRK de rassurer ses fans : mais oui, il a toujours du charme !

Commentaires
18 commentaires
En réponse à Uribaba - le 05/07/2009 à 12:31

En effet, les sous-titres étaient nuls mais je ne pense pas que c a cause de ça que je n’ai pas trop aimé ce film !! Trop bizarre on retrouve plein de décors genre Kal Ho Naa Ho (film qui n’a rien a voir et auque je donne tous les oscars et prix possibles et imaginables), mais le fait que ça se passe a New York ne justifie pas les débordements genre films occidentaux (et la scène de l’hôtel, qu est-ce qu elle vient faire là ??!!). C’est un film qui ne met pas du tout en valeur des supers acteurs comme Shahrukh Khan, Rani Mukherjee et Preity Zinta ! Encore, Amitabh a un rôle marrant mais bon… Bon bref je n’ai pas trop aimé !

Laissez un commentaire :

Lison le 23/01/2014 à 01:52

J’ai vu KANK au regard de vos analyses car l’une comme l’autre m’intriguait.Vos notes étaient encourageantes mais vos critiques assez sévères sur le caractère des personnages. J’ai donc voulu me faire mon idée et je n’ai pas regretté. J’aime beaucoup ce film et les personnages ne sont pas si détestables. Ils sont peut-être plus ancrés dans une réalité par rapport au traitement habituel d’un Bollywood. J’ai beaucoup aimé le personnage de Amitabh Bachchan qui amène humour et fantaisie. Et c’est intéressant que ce soit son personnage (l’ancien, le père, symbole de la tradition bien que son comportement léger ne le soit pas trop ! mais à qui on pardonne pour l’amour qu’il voue encore à sa femme décédée) qui donne la solution et libère Maya. Il ne justifie pas l’adultère, il parle d’amour. Bien qu’il ne s’agit pas là d’un premier amour mais de l’amour dans le couple (impliquant plus de maturité), le message reste fidèle aux romances de Bollywood : seul l’Amour absolu peut faire accepter qu’un mariage soit rompu. Cet amour idéal qui nous fait rêver et fait qu’on aime Bolly, non ?

rajesh09 le 29/10/2013 à 12:43

le film je l’ai vu quand j étais plus jeune et je le détestais tellement qu’il ne correspondait pas aux précédents films de Karan Johar mais en murissant et en ayant de l expérience dans la vie, je l ai revu plus sérieusement et je l’ai adoré,déjà d’aborder l’adultère dans le cinéma indien c’est une grande chose, le film est humain très réaliste qui peut arriver à tous les couples !!!!!!!!! le jeu d’actrice de Rani Mukerji est touchant, émouvant, je suis content qu’elle n aie pas accepté le film Namesake ,un nom pour un autre (Qui est sorti dans la meme année que Kank), de Mira Nair , ça aurait été bizarre de la voir jouer la mère de Kal Penn car la réalisatrice voulait une actrice d’origine bengali comme dans le roman mais heureusement ce fut remplacé par Tabu, qui, par la suite, est devenue célèbre en jouant la mère du héros de LIFE OF PI !!!!!!!! Karan Johar m’épate tout le temps, un très bon réalisateur,je pense en ayant abordé le thème de l’adultère il s’est dit pourquoi pas aborder le thème de la différence et religion, qu’il réalisa 4 ans après Kank, My name is Khan avec le couple mythique Srk et Kajol !!!!!!!!!!!!!

alineji le 23/01/2013 à 22:24

Au vu des commentaires précédents, on voit que c’est un film qui interroge le spectateur, bluette roman photo ou film poignant, personnages déplaisants ou blessés, etc. Alors j’y vais du mien, car c’est aussi un film dont je ne me lasse pas et que je revois régulièrement !

Ne serait-ce que pour ce moment entre Shahrukh et Rani : à la gare, petit matin triste, genre gueule de bois. Ils viennent de se rendre compte qu’ils s’aiment et qu’ils ne doivent pas se revoir. Shahrukh lui dit qu’il va cesser de prendre le train et acheter une belle nouvelle voiture bleue. Puis il lui demande : "You like blue ? I like blue", avant de lui tourner le dos en ajoutant juste "Time to go". Si ce n’est pas du cinéma ça ? Rien que pour cette scène, je mettrai un 8,5/10 à ce film !

Ensuite, je crois moi aussi, comme les commentaires de Berrushka et de Noella, déjà anciens, que c’est un homme blessé qui retrouve goût à la vie. Je parle de Shahrukh, non seulement parce que c’est SRK (il est parfait en "homme en colère"). Le film adopte son point de vue, il est aussi le narrateur et commentateur de l’histoire et cela me paraît important à relever. J’ai eu très peur, la première fois que je l’ai vu, lorsque Abhishek va revoir Rani qu’ils ne se remettent ensemble. Je me suis dit tiens encore une fin très morale où tout rentre dans l’ordre antérieur et où les mariages sont sauvés. Et non, comme dans la vraie vie, les couples se séparent, et dans la douleur, et les enfants restent secondaires, eh oui, dans les histoires de leurs parents, et en général cela n’a échappé à personne, on ne leur demande pas leur avis. Ce n’est qu’après coup qu’ils retrouvent toute leur importance.

Peut-être faut-il avoir fait certaines expériences de vie et de ruptures pour apprécier ce film à sa juste valeur. Abhishek est en effet infantile pendant une grande partie du film, Preity est égocentrique, Rani plutôt lâche de se marier malgré ses doutes, SRK aigri par son échec et par le gâchis de sa vie (sauf au début, où on le voit heureux et espérant un bel avenir) et aucun personnage principal n’est parfait ou sans défaut (Amitabh en vieux beau ambigu et Kirron Kher en mère compréhensive sont des faire-valoir de luxe). Ils évoluent ensuite au fil du récit vers un apaisement où chacun a une nouvelle chance, ce qui est bien dans l’esprit de l’optimisme bollywoodien, là où un metteur en scène occidental aurait laissé au moins un des personnages sur le carreau et c’est très bien ainsi. Merci M. Karan Johar pour ce film.

Hanifiya le 16/01/2012 à 12:40

J’aime toutes les chansons de ce film. Rien à dire. Un de mes favoris.

Alma le 17/11/2011 à 09:20

Mon film préféré !! J’aime à peu près tout dans ce film…je peux le voir et le revoir et toujours m’extasier…

hamafi le 13/09/2011 à 19:25

Malheureusement, un de mes plus mauvais souvenirs Bollywood malgré un casting de choc, seul Amitabh a su m’émouvoir. Peut-être est-ce le sujet, le décor qui font que je ne me suis pas accrochée.

Fafa le 04/06/2011 à 13:52

J’ai revisionné KANK récemment et confirme ma première impression : on a l’impression de tourner les pages d’un roman photo sur papier glacé (quand j’allais au chiottes chez ma grand mère, j’adorais lire ça^^), c’est lisse, froid, y’a pas un poil qui dépasse, ça déroule lentement sur un rythme continu et c’est dommage car l’histoire est vraiment intéressante.

Ma dernière impression a été, et je partage ce qui est dit dans la review, j’ai vraiment eu envie d’oublier le dvd sur l’étagère après coup tellement je trouve les personnages de Rani et de SRK égocentrique et infecte et qu’aussi dans ma tranche d’âge et dans mon entourage beaucoup de couple se défont pour des comportements similaires. Mais bon c’est le point positif du film, ça pimente un l’histoire…

Loin d’être inoubliable en bref…

clem le 10/04/2011 à 22:28

Comment peut-on bouder un tel film ??? C’est un chef d’oeuvre :9/10 !

bata le 25/01/2011 à 16:55

j’ai vu 2 fois le film. La première fois j’ai bien aimé les personnages, mais maintenant j’aime que les BACHCHAN’s…Abhihshek il est génial aussi bien dans le rôle comique que "tragique" … Abhishek il est toujours différant , tandis que SRK toujours les même mimiques, toujours pareille ….

noella le 30/12/2010 à 02:43

je pense comme la dame au long commentaire, qu’il ne s’agit pas d’un adultère comme sujet, mais du comment retrouver le désir et l’amour quand on est brisé et les deux personnages le sont .C’est loin d’être convenu justement parce que cette fêlure n’est pas atténuée, elle est présente et ne disparaît pas ,même si l’amour redonne du sens à la vie des deux personnages.Effectivement Abhishek Bachchan peut sembler le plus sympathique car il est vraiment amoureux, mais dès le départ on sait que ce n’est pas le cas pour le personnage de Rani ni pour celui de Shah Rukh : si leur couple ne marche pas , c’est essentiellement parce que leur vie sociale est en échec .L’échec du personnage de Shah Rukh a entraîné une réelle blessure qui est exarcerbée par la réussite de sa femme et l’amitié sur laquelle était basée ce mariage trouve sa limite dans cette épreuve.Sa femme espère retrouver celui qu’elle a épousé, mais elle ne le retrouvera jamais.L’absence d’enfant fait perdre son sens au mariage de Rani:c’est ce qui se révèle de central dans sa vie, plus que sa frigidité.Il y a un vrai questionnement malgré tout sur la loyauté qui n’existe pas dans le cinéma occidental, un désir de pardon et de compréhension d’où les trois années de "purgatoire".Cela n’est pas réaliste certes, mais juste en terme de sentiments lors d’une rupture : c’est un souhait que beaucoup de personnes ont, qu’il y ait une période de reconstruction pour chacun et chacune face à soi-même et non un couple déstructuré et l’autre pas .Il n’y a aucune apologie mais au contraire beaucoup d’humanité dans l’approche des personnages, car cette reconstruction sera profitable à tous et à toutes.On est loin d’une vision convenue : je souffre chaque fois que je vois ce film car ce que propose Karan Johar, je l’ai désiré toute ma vie et je suis apaisée aussi parce que quelqu’un l’a imaginé ce respect relationnel tout en ne niant pas les souffrances.Je reste d’ailleurs sidérée par la grande sensibilité de ce réalisateur .

BoLlY cRaZy le 14/12/2009 à 22:32

Avis mitigé sur ce film, dont j’attendais beaucoup (comme la plupart d’entre nous d’ailleurs…). Les acteurs sont tous, sans exception, au meilleur de leur forme, les chansons sont superbes (peut-être à l’exception de "Rock N Roll Soniye", assez moyenne) et la photographie soignée. C’est en fait l’histoire et le sujet du film que je n’ai pas apprécié, pas assez "desi" à mon goût. Et puis, même en laissant de côté le thème, le film n’est pas aussi émouvant que l’était Kabhi Khushi Kabhie Gham par exemple. Ici, on n’éclate pas en sanglots à la fin. Karan Johar arrive à donner à SRK et à Rani beaucoup d’humanité, on les comprend et on a mal pour eux, mais d’un autre côté à quoi sert cette apologie de l’adultère ? Ce n’est pas un bon exemple à suivre, à ce que je sache… On ne sait pas si Karan prend parti ou s’il tente de montrer ça d’une façon objective. Et puis si Karan avait donné plus d’importance aux enfants de SRK dans le film, alors sans doute on aurait pleuré car on aurait compris tous les sacrifices et toutes les concessions que son personnage fait, mais là on accorde très peu d’importance aux enfants. On se concentre au contraire sur les adultes, qu’on pourrait donc prendre pour de véritables égoistes. Autre détail qui ne m’a pas plu et dont je n’ai pas vu l’utilité : faire d’Amitabh un vieux pervers, toujours entouré de nanas à moitié nues. Je trouve ça vulgaire et ça n’explique pas en quoi son personnage est utile, on aurait pû s’en passer. Les personnages ne sont pas toujours bien écrits, on se sent parfois beaucoup plus proches des personnages interprêtés par Abhishek ou Preity que du couple-phare. Cependant, si aucune magie ne se dégage de KANK, c’est bien parce qu’on ne peut pas envier l’histoire d’amour des héros : elle n’a rien de magique ni d’enviable et n’a certainement pas pour but de nous faire rêver, comme le dit Maya dans sa critique. C’est un film à voir, certes (comment résister à la tentation de se faire sa propre opinion ?!), mais qui ne restera pas dans les anales… Je lui mettrais 5,5 ou 6/10.

Uribaba le 05/07/2009 à 12:31

En effet, les sous-titres étaient nuls mais je ne pense pas que c a cause de ça que je n’ai pas trop aimé ce film !! Trop bizarre on retrouve plein de décors genre Kal Ho Naa Ho (film qui n’a rien a voir et auque je donne tous les oscars et prix possibles et imaginables), mais le fait que ça se passe a New York ne justifie pas les débordements genre films occidentaux (et la scène de l’hôtel, qu est-ce qu elle vient faire là ??!!). C’est un film qui ne met pas du tout en valeur des supers acteurs comme Shahrukh Khan, Rani Mukherjee et Preity Zinta ! Encore, Amitabh a un rôle marrant mais bon… Bon bref je n’ai pas trop aimé !

fatma le 23/05/2009 à 23:16

ça fait plaisir de lire vos commentaires et de partager cette folie de voir les films de bollywood, j’adooooore j’ai deja vu 8 films ou plus enfin je sais plu, je suis aussi contente de lire specialement le commentaire de bersuka, meme si c long mais ; je vois en vous le plaisir ke je prend à regarder les films bollywoodiens ; les acteurs, les couleurs, les scènes de reves, tout…… shar ruh khan est génial, j’adore, son role homme marié amer et ironique, ke dire ? sans doute il a du talent !! pour les autres acteurs bonne intepretation !! :) j’aimerais vous demander si vous télechargez ces films de kel site ???? je voudrais lire encore vos commentaires et voir vos idées :)

cricri le 08/10/2008 à 16:31

j’ai adoré ce film, même très mal sous titré, j’avais lu pas mal de critiques avant de le visualiser, le moins qu’on puisse dire c’est qu’il y a rarement de demi mesure : on l’aime ou le déteste

beruska30 le 10/08/2008 à 15:51

C’est le 2ème film de Bollywood que je regarde….j’ai commencé un soir, en fait pas si longtemps que cela…, sur France 2 avec …K3G ! Eh oui, je suis tombée sous le charme de cette Famille Indienne et tout le cinéma bollywoodien ! Comme il se terminait à 3h du mat et le travail le lendemain ne rigole pas, je l’ai commandé par internet et depuis 3 autres dont celui-là ! Je voulais regarder d’abord les films de Karan Johar + avoir tous les films du couple SRK+Kajol. Donc j’attends avec impatience Kuch Kuch Hota Hai + Dilwale Dulhania Le Jayenge. J’ai profité de l’absence de mon mari et je me suis fait un WE « spécial Bollywood »…J’adore le cinéma en général, je lis bcp sur le net sur les nvtés, mais j’ai un fort penchant pour les classiques…Désolée, si je m’éparpille un peu, vous allez comprendre…je ne fais pas en fait qu’un commentaire, pour ce film, j’exprime mon admiration pour le cinéma bollywoodien… Oui, certes, je suis sûre que j’ai commencé par les Grands, mais peu m’importe, je suis sous le charme. Je suis on ne peut plus déçue par ce qui sort d’Hollywood depuis quelques années et franchement je trouve que s’il y a 2-3 films par an qui valent le détour, c’est bcp ! C’est pour quoi je suis tellement contente d’avoir découvert le « Bollywood » qui m’apporte énormément de fraicheur dans ma collection de DVD.

Je devrais revenir vers ce film quand-même, c’était un peu le but :), non ? J’en ai pas vu bcp, pour l’instant, mais ce que j’ai vu me plait bcp et pour différentes raisons ! K3G est très spécial et pour moi sera toujours « N°1 ». Par contre j’ai re-regardé KANK pour la 2ème fois en 2 jours et je suis sous le charme également…. Certes, je déplore un peu ce décor de « Big Apple », car j’aurais préféré les décors indiens, mais bon…C’est pour chercher vraiment qq chose ! Oui, il y a des longueurs, oui, il y a du sentimentalisme à revendre, mais alors !!!! C’est ce qui fait le charme du film ! La 1ère fois je suis restée un peu perplexe devant les couples et ne leur trouvais aucun charme…Je dis bien les couples, pas les acteurs (quand on a vu le couple Kajol/SRK, c’est normal, non ?). Bon bref, la 2ème fois, je dois avouer que le couple Rani/SRK gagne un peu plus de ma faveur ! Je trouve, que grâce à elle il se transforme – il est malheureux dans la vie et sa femme n’a pas su réagir à temps…Quand elle lui annonce qu’elle a le travail chez DIVA et a oublié que son mari jouait un match important, je suis désolée, quel avenir pour un couple comme cela ! Des années plus tard, quand elle a eu le succès professionnel et se rappelle enfin qu’elle a un fils et un mari, elle est toute étonnée que son mari ne l’aime peut-être plus ! Eh bien, dommage pour elle – trop tard ! Que LUI ait trouvé le vrai amour entre temps, je dis tant mieux pour lui ! La seule erreur qu’il a commise, c’est d’avoir conseillé à Maya de se marier…mais comment savoir alors ! Heureusement, tout se finit bien … ok, fin certainement prévisible mais alors ! Regarder un film pendant 3 heures, pourqu’il se termine mal, non merci ! Vous regardez souvent OUT OF AFRICA ? Moi non, et pourtant il est dans ma liste TOP 10. Nous avons tous envie de rêver, de sortir de notre quotidien de tous les jours pour croire en contes de fées… Dommage qu’ils aient mis 3 ans pour se retrouver, 3 ans de leur vie perdus ! Quant au jeu des différents acteurs, mon préféré…devinez, eh oui SRK !!! Je pense, que je préfère son jeu à celui de K3G…plus intéressant et plus riche surtout ! J’adore ces commentaires ironiques et sa méchanceté apparente…car elle n’est qu’apparente, au fond de lui il y a un homme malheureux qui ne sait pas comment s’en sortir…et un jour il y Maya qui revient et il est prêt à braver tous les interdits pour elle. J’adore l’acteur, je n’ai vu que 2 de ses films mais je ne vais pas changer mon avis, j’en suis sure…je ne peux pas m’extasier trop devant mon mari, sinon il ne risque pas de comprendre :). Je lui trouve un charme fou et un charisme que je n’ai pas trouvé chez un acteur à l’écran depuis un bon moment !!! Je le place même devant mes 2 favoris – Johnny Depp et Al Pacino. Les autres acteurs jouaient pas trop mal, une petite note spéciale tout de même pour le « Sexy Sam » absolument à croquer dans son rôle de Don-Juan mais aussi père compréhensif (que de changement par rapport à K3G…). Je vous laisse et excusez-moi pour cette longueur du commentaire, mais j’en n’écris presque jamais…mais quand j’écris, voilà le résultat ! Par contre, ce film mérite bien mieux que 6.5/10…. A bientôt pour d’autres commentaires (j’essaierai faire plus court la prochaine fois !)

Amanpreet le 10/08/2008 à 17:29

Woao ! Quel commentaire ! Ca fait vraiment plaisir de te lire ! On sent que tu as vraiment beaucoup aimé le film :) En ce qui concerne la longueur du commentaire, il n’y a pas de soucis :) Si tu veux t’exprimer, il y a également le forum à disposition : http://forum.fantastikindia.fr/site/index.php

Au plaisir de te (re-)lire !

 ;)

lalita le 31/07/2008 à 10:52

Avis rétro :

Ca fait je crois un an que je n’ai pas vu le film, et c’est la première fois depuis que je relis mon texte. Ca fait bizarre… c’est je crois l’un des tout premiers que j’ai écris pour Fanta. Niveau écriture, je me suis calmée depuis lol ! Je fais moins l’exalté et j’arrive à mieux construire mon texte.

Sur le film, mon avis a je crois un peu changé. Il est toujours prévisible, parfois mal écrit et immature… mais je me suis trompée sur un point quand je disais que l’attirance de Maya pour Dev est incompréhensible. C’est justement ce qui rend leur passion sincère : Dev n’est pas parfait, est un boulet désagréable mais elle le prend quand même avec ses défauts. Parce qu’elle se voit de la même façon, comme un être brisé. Difficile dans ce cas de ne pas se sentir complexée, presque malade à côté de son mari si parfait. Une impression renforcée par le fait que cette perfection ne l’attire pas du tout !

Bref, on déchiffre aisément les intentions de Karan Johar mais le film aurait mérité un meilleur scénariste tout simplement.

sheena le 30/07/2008 à 17:15

Le film en général je l ai trouvé banal prévisible et la fin baclé a rien ny comprendre comme si que dans la vrai vie c t si facile que ca n importe quoi !!! g bcp aimé la prestation de amitheb amitabh (surtout quand ils dansent )et rani , en ce qui concerne shahrukh no comment c pas son meilleur jeu d ’acteur qui nous a fait jusqu’a présent c clair kajol magnifique en guest apparence a bien fait de refuser d’ y jouer préferant Fanaa ca vaut 6 sur 10