]]>

Kabhi Kabhie

Traduction : Parfois...

Bande originale

Kabhi Kabhie Mere Dil Mein (I)
Kabhi Kabhie Mere Dil Mein (II)
Main Pal Do Pal Ka Shayar Hoon
Main Har Ek Pal Ka Shayar Hoon
Chahe Chale Churiya
Kabhi Kabhi Mere Dil Mein (Dialogue)
Mere Ghar Aaye Ek Nanhi Pari
Pyar Kar Liya To Kya
Surkh Jode Ki Yeh Jagmagahat
Tere Chehre Se

En savoir plus

Fiche IMDB
Page Wikipedia
La critique de Fantastikindia

Par Maya - le 13 juillet 2009

Note :
(7.5/10)

Article lu 5189 fois

Galerie

Avec Kabhi Kabhie, Yash Chopra explore les histoires de couples au fil du temps. Si le film n’a pas le côté sulfureux de Silsila, on y retrouve la sensibilité d’un cinéaste qui respecte infiniment ses personnages et les acteurs qui les incarnent. Kabhi Kabhie s’adresse aujourd’hui plutôt à un public d’adultes car le cœur de l’histoire est constitué de deux couples d’une quarantaine d’années, même si les aventures plus conventionnelles de leurs rejetons respectifs occupent une partie du scénario.

Amit (Amitabh Bachchan) et Pooja (Rakhee Gulzar) se sont aimés au premier regard, lui poète, elle journaliste. Pourtant Amit a laissé les parents de Pooja décider de son avenir et s’est effacé, renonçant aussi à la poésie et reprenant l’affaire de son père. Pooja a donc épousé Vicky (Shashi Kapoor), et n’a pas longtemps résisté au torrent d’amour que son mari déversait sur elle.

Vingt ans plus tard, Amit et Pooja se retrouvent. Chacun a un conjoint, un métier et un enfant qui à son tour a l’âge de choisir sa vie. Cette confrontation réveille forcément des sentiments qu’ils ont enfouis, comment vont-ils réagir ? Quelle est la part des amours adolescentes dans les choix mûris par l’âge adulte ? Mais aussi, quelle est la part de sincérité dans les relations dictées par la société ? Comment se débrouiller avec tout cela quand la vie vient remettre les dés sur la table et semble dire "maintenant, c’est toi qui joues" ?

Yash Chopra est un grand monsieur. Il sait poser des questions qui n’ont l’air de rien mais qui résonnent profondément. Il est aidé en cela par des acteurs de grand talent, dont le regard est aussi éloquent qu’une page de texte, et qui semblent porter le film comme si leur propre vie en dépendait.

Amitabh Bachchan et Rakhee Gulzar qui jouent leurs personnages à vingt ans d’intervalle, sont remarquables malgré les postiches approximatifs. C’est leur regard sur la vie qui a changé, juste leur regard, et tout le film en est transporté. Waheeda Rehman, qu’on ne rencontre que dans la maturité, a le rôle le plus difficile, épouse parfaite d’Amit et en même temps porteuse d’un si lourd secret, elle est très émouvante.

Shashi Kapoor qui joue le mari de Pooja, est remarquable dans les scènes-clés du film, où il retrouve toute la subtilité dont il est capable, plus perceptible dans des films comme Junoon, Aa Gale Lag Jaa ou Bombay Talkies.
Mais dans les autres scènes, il est hélas fatigant, tout comme les plus jeunes : Rishi Kapoor, Neetu Singh et Naseem. Ils incarnent tous les quatre les esprits libres, innocents, qui regardent la vie en face sans concession. Le côté extraverti de leurs personnages est vite à la limite du supportable.
Mais il faut replacer ce film de 1976 dans son époque ; les années 70 apportent leur vent de libéralisme, les filles s’habillent en jeans et non plus en sari, les relations ne sont plus codifiées : exit les filles muettes au regard baissé, les garçons qui disent oui pour faire plaisir à papa. Les jeunes imposent de nouvelles façons de vivre : exprimer ses émotions, ses enthousiasmes et ses peines, désobéir s’il le faut, assumer ses sentiments… Tout cela semble aujourd’hui évident, mais dans l’Inde des années 70, c’était révolutionnaire, il fallait que le jeu des acteurs reflète cette démesure, aujourd’hui trop emphatique.

Kabhi Kabhie est assez inégal, certaines scènes centrées sur les plus jeunes sont sans grand intérêt, trop longues, notamment la scène de poursuite de la fin, totalement incongrue. Mais il ne faut rater aucun des échanges entre Amitabh Bachchan, Rakhee Gulzar, Waheeda Rehman et Shashi Kapoor. Non seulement en raison de leur talent, mais aussi des dialogues, à la subtile leçon de vie qui transparaît de scène en scène.

Kabhi Kabhie a rencontré un grand succès à sa sortie, notamment grâce à la musique de Khayyam, et aux paroles du poète Sahir Ludhianvi. La chanson Kabhi Kabhie Mere Dil Mein est inoubliable, au sens propre du terme. L’idée du film est venue à Yash Chopra en lisant un poème de Sahir Ludhianvi, à qui il a plus tard confié les paroles des chansons. Pamela Chopra et Sagar Sarhadi ont également contribué au scénario, qui a été récompensé d’un Filmfare Award en 1977.

Commentaires
3 commentaires