]]>

Kadal : Le retour de Mani Ratnam

Publié mercredi 23 janvier 2013
Dernière modification mercredi 23 janvier 2013
News lue 441 fois

Par Gandhi Tata

Rubrique News
◀ FFAST : Les lauréats [ajout des photos]
▶ Jeu-concours Kadal - David

On attendait ce film avec impatience, un peu comme un cadeau de Noël, mais Kadal, le prochain Mani Ratnam, arrivera en début février, pour fêter l’amour et le retour du plus grand cinéaste tamoul en activité.


L’avenir nous dira si Kadal redorera le blason de maitre Mani Ratnam, après l’accident de parcours qu’était Raavan/Ravanan et le succès en demi-teinte de Guru.


La bande-annonce finale et les teaser des chansons ont fait leur apparition sur la toile et le moins qu’on puisse dire, c’est que l’ensemble, résonne comme un retour aux sources, à la fois artistique et symbolique.


Kadal semble éloigné des grandes thématiques comme la politique, la mythologie ou le terrorisme, affectionnées par le réalisateur durant ces deux dernières décennies. On retrouve la simplicité de ses débuts, avec une histoire d’amour rédemptrice qui arbitrera la lutte entre le bien et le mal.


Ici, le bien est incarné par Arvind Swamy, alors que la star de l’action, Arjun Sarja, endosse un inquiétant personnage qui sème la peur autour de lui. L’issue de ce face à face sera décidée par une histoire d’amour entre un jeune pêcheur, ayant rejoint le monde du crime, et une adolescente, à la beauté immaculée. Tous ces personnages vont se croiser, s’affronter, s’aimer et se confronter comme les vagues de la mer. Le titre voulu par Ratnam trouve ainsi, tout son sens. Kadal (la mer) est une métaphore de la vie, tantôt calme et souvent agitée, mais remplie d’amour et d’émotion fortes.


Mis à part la volonté de rompre avec les grosses machines, on note un brin de nostalgie dans cette bande-annonce. En effet, le décor, le contexte et le schéma proposé ne sont pas sans rappeler Pagal Nilavu, l’un des premiers films de Mani Ratnam. Dans ce long métrage de 1985, Selvam, un jeune truand, était face à un dilemme, choisir entre sa loyauté envers Devaraj, le parrain de la mafia locale, et son amour pour Jyothi, la sœur d’un flic incorruptible.


Les quelques images de Kadal, représentent un condensé de clins d’œil, pour tous les fans du réalisateur. L’extrait, ci-dessus, de la chanson "Moongil Thottam" fait référence à deux clips musicaux, pour sa photo, à "Pachai Nirame" dans Alaipayuthey, et pour le cadre, à "Hey goodbye nanba" dans Ayutha Ezhuthu. Kadal est-il pour Mani Ratnam le moment de faire le point sur sa carrière ? Surement, mais ce retour au Tamil Nadu, avec un “petit” film, est sans aucun doute, un nouveau départ ! Un second souffle et un nouveau chapitre dans sa filmographie, déjà éclectique et impressionnante.


Mani Ratnam s’est, une fois de plus, très bien entouré dans cette nouvelle aventure. Tout d’abord, la bande son, signée A.R.Rahman, fête, par la même occasion, leurs 20 ans de collaboration depuis Roja en 1992. L’album compte, comme souvent, de très bon morceaux qui caracolent depuis un moment, en tête des classements musicaux. Rajiv Menon est aussi de la partie, il opère comme directeur photo pour la 3ième fois de sa carrière avec Mani, après Bombay et Guru. On espère enfin que A. Sreekar Prasad (Kannathil Muthamittal) assurera au montage et que le scénario de Jeyamohan sera du même calibre que ses précédentes aventures cinématographiques, Naan Kadavul et Angadi Theru.


Enfin, sachez que le film sera très certainement distribué en France, par notre partenaire Aanna Films. Nous attendons la confirmation concernant la date de sortie. Donc restez connectés sur Fantastikindia pour plus d’infos !

Commentaires
1 commentaire