]]>

Kajol et Shahrukh

Publié vendredi 27 septembre 2013
Dernière modification dimanche 25 octobre 2015
Article lu 1702 fois

Par Mel

Rubrique Morceaux choisis
◀ Chansons d’amour : les duos
▶ 1, 2, 3, venez danser le dappa !

La première rencontre de Kajol et Shahrukh Khan sous les projecteurs a suffi pour que, à l’image de Nargis et Raj Kapoor, leur couple entre irrémédiablement dans la légende. Ils ne sont pourtant amoureux qu’à l’écran, leurs vies ayant suivi des cours très différents. Leur extraordinaire complicité se retrouve dans la petite dizaine de chansons chorégraphiées où ils sont opposés. En voici quelques unes…

Baazigar

Titre : Yeh Kaali Kaali Aankhein
Année : 1993
Chanteurs : Kumar Sanu et Anu Malik
Compositeurs : Anu Malik (musique), Dev Kohli (paroles)
Chorégraphe : Farah Khan (pour la version présentée ici)

Ce qui se passe à l’écran : Les 38e Filmfare Awards ont été diffusés en direct, au soir du 31 mars 1993. Shahrukh Khan, fort du succès de Deewana sorti l’année précédente, est le nouvel acteur qui monte. Il obtiendra d’ailleurs lors de cette cérémonie le prix du meilleur débutant. Kajol n’a pour elle qu’un seul film à la réussite modeste et n’est encore connue que comme la fille de Tanuja.

Simi Garewal présente le couple sur scène pour une chanson tirée de leur film à venir, Baazigar. Cela peut sembler prémonitoire aujourd’hui, mais elle ne se trompait pas lorsqu’elle annonce le duo magique. Pourtant dans l’assistance Kamal Haasan s’ennuyait ferme, Deepa Sahi qui avait dansé la chanson d’ouverture avec Shahrukh Khan faisait grise mine, et Madhuri Dixit trônait avec détachement. Le réalisateur de l’émission n’a pas compris lui non plus que Yeh Kaali Kaali Aankhein, chorégraphiée par la toute jeune Farah Khan, était un événement unique. Il n’a pas été capable de faire un seul plan convenable les représentant tous les deux.

C’était pourtant certainement la première et la dernière fois qu’on pouvait les voir tous les deux à la télévision dans une chanson chorégraphiée sur scène. Il ne subsiste de ce moment qu’un enregistrement sur VHS de qualité médiocre. Le voici.


Karan Arjun

 

Titre : Jaati Hoon Main
Année : 1995
Chanteurs : Kumar Sanu et Alka Yagnik
Compositeurs : Rajesh Roshan (musique), Indeevar (paroles)
Chorégraphes : Chinni et Rekha Prakash

Ce qui se passe à l’écran : Sonia s’éprend de Vijay, il le lui rend bien. Le monde alentour peut s’écrouler, ils s’en moquent.

Elle n’est pas très l’aise dans la danse ; il en fait des tonnes avec de belles grimaces. Mais l’essentiel n’est pas là. Leur complicité fait très plaisir à voir. Ils s’amusent comme des fous, et nous aussi…


Dilwale Dulhania Le Jayenge

 

Titre : Zara Sa Jhoom Loon Main
Année : 1995
Chanteurs : Asha Bhosle et Abhijeet Bhattacharya
Compositeurs : Jatin-Lalit (musique), Anand Bakshi (paroles)
Chorégraphe : Saroj Khan

Ce qui se passe à l’écran : La nuit dans la grange avait été glaciale. Raj avait laissé la bouteille de cognac en évidence. La sage Simran n’a pas pu résister, il faisait trop froid…

On retrouve dans cette chanson comique toute la magie du couple Kajol-Shahrukh : leur formidable connivence doublée d’une joie de vivre communicative. Cela fait de cette courte visite de Gstaad et de la Jungfrau, un moment inoubliable. Et puis quelle santé ce Shahrukh !


Kuch Kuch Hota Hai

 

Titre : Ladki Badi Anjaani Hai
Année : 1998
Chanteurs : Kumar Sanu et Alka Yagnik
Compositeurs : Jatin-Lalit (musique), Sameer (paroles)
Chorégraphe : Farah Khan

Ce qui se passe à l’écran : Huit ans se sont écoulées depuis leurs années d’étudiants. Anjali et Rahul se retrouvent en chanson, et les images de ce passé douloureux leur reviennent doucement en mémoire. Les sentiments d’Anjali pour Rahul ne se sont pas atténués. Lui, doute et commence à fondre.

Les couleurs sont très vives. Le décor planté à Wenlock Downs près d’Ooty au Tamil Nadu parait presque artificiel. La mise en scène est parfois excessive. Mais la construction de la chanson, entre souvenirs, rêve et réalité est extrêmement touchante. Kajol et Shahrukh nous présentent ici un des plus beaux couples de cinéma.


Kabhi Khushi Kabhie Gham…

 

Titre : Yeh Ladka Hai Allah
Année : 2001
Chanteurs : Udit Narayan et Alka Yagnik
Compositeurs : Jatin-Lalit (musique), Sameer (paroles)
Chorégraphe : Farah Khan

Ce qui se passe à l’écran : Le riche Rahul, qui était destiné à une autre, s’est épris de la modeste Anjali. Au mépris des conventions, il écoute son cœur et vient faire sa cour lors du mariage de la meilleure amie d’Anjali.

Une fois encore, Kajol et Shahrukh ne nous présentent pas une grande chanson romantique. C’est une bataille faite de charmantes allusions et de délicieuses petites piques. Elle ne s’en laisse pas compter, mais comme toujours, il arrivera à ses fins…

Commentaires
3 commentaires
En réponse à Mel - le 27/09/2013 à 15:19

Disons qu’Internet est un immense marché au puces où on trouve beaucoup de choses :-)

Pour dire le vrai, cette vidéo se trouve aussi sur Youtube, mais dans une qualité nettement inférieure et sans la présentation dans l’anglais parfait de Simi Garewal.

Au passage, ces 38e Filmfare awards mériteraient un article à lui tout seul : c’est la 1ère présence et le 1er award de SRK, la seule « performance » de Kajol, le triomphe de Kamal Hassan, le seul Award de Divya Bharti qui est morte 6 jours après, une délocalisation en urgence à cause des attentats de Bombay 15j plus tôt, le 1er Filmfare en direct, l’ouverture avec Oh Darling Yeh Hai India (par SRK) qui a nécessité une annonce explicative au public etc. etc.

Laissez un commentaire :

Marine le 27/09/2013 à 14:30

mel ?! Mais où trouves-tu des vidéos pareilles ? Je parle bien sûr de celle de Baazigar. Mais effectivement, difficile de les voir correctement sur un même plan, c’est dommage.

Quant à Yeh Ladka Hai Allah, tu as trouvé mon point faible, pour moi c’est LA chanson qui m’a fait entrer dans la magie Bollywood.

Mel le 27/09/2013 à 15:19

Disons qu’Internet est un immense marché au puces où on trouve beaucoup de choses :-)

Pour dire le vrai, cette vidéo se trouve aussi sur Youtube, mais dans une qualité nettement inférieure et sans la présentation dans l’anglais parfait de Simi Garewal.

Au passage, ces 38e Filmfare awards mériteraient un article à lui tout seul : c’est la 1ère présence et le 1er award de SRK, la seule « performance » de Kajol, le triomphe de Kamal Hassan, le seul Award de Divya Bharti qui est morte 6 jours après, une délocalisation en urgence à cause des attentats de Bombay 15j plus tôt, le 1er Filmfare en direct, l’ouverture avec Oh Darling Yeh Hai India (par SRK) qui a nécessité une annonce explicative au public etc. etc.

Marine le 27/09/2013 à 15:48

Rien que ça !!! Sans parler du décors super kitch en fond… ;)