]]>

Katti Batti


Année2015
LangueHindi
GenreComédie romantique
RéalisateurNikhil Advani
Dir. PhotoTushar Kanti Ray
ScénaristesNikhil Advani, Anshul Singhal, Anshul Singhal
ActeursKangana Ranaut, Imran Khan, Vivan Bhatena
Dir. MusicalShankar-Ehsaan-Loy
ParolierKumaar
ProducteurSiddharth Roy Kapur
Durée135 mn

Bande originale

Sarfira
Lip to lip
Sau Aansoon
Ove Janiya
Jaago Mohan Pyaare
Ove Jaaniye (Reprise)

En savoir plus

Fiche IMDB
Page Wikipedia
La critique de Fantastikindia

Par Nady - le 21 juin 2016

Note :
(6.5/10)

Article lu 606 fois

Katti Batti c’est l’histoire d’amour entre Payal, une héroine haute en couleurs, qui en fait voir de toutes les couleurs à Maddy, un héros qui porte bien son nom… car il y a de quoi devenir fou avec une copine pareille !

Lorsque Maddy (Imran Khan) rencontre Payal (Kangana Ranaut), il est tout de suite subjugué, épris de cette fille pétillante. Ils sortent ensemble et font un bout de chemin ensemble, jusqu’au jour où tout vole en éclat après la dispute de trop. Payal disparaît soudainement de la vie de Maddy, emportant avec elles les couleurs, mais lui laissant leur petite tortue domestique Milkha (petit trait d’humour puisque la tortue porte le prénom de l’athlète indien ayant battu le record de vitesse… ). Maddy ne comprend pas, et après avoir sombré dans une dépression, il se met en quête de réponses et remue ciel et terre pour retrouver Payal. Le film oscille entre les flash-back des temps forts de la relation et les moments où Maddy tente tout pour reconquérir Payal.

Au premier abord, le scénario fait penser à 500 Days of Summer, classique américain de la comédie romantique, qui parvenait à sortir des sentiers battus et rebattus du genre avec une héroïne détachée qui ne cherchait pas le prince charmant. Dans Katti Batti, Payal elle aussi ne veut rien de très sérieux face à Maddy complètement subjugué et prêt à l’épouser sur le champ. Mais le film de Nikhil Advani prends un chemin qui surprends davantage avec un revirement de situation qui tourne vers le drame, avec une seconde partie plus sérieuse, plus profonde aussi.

Le film se veut moderne, avec un couple qui casse les codes, et s’installe ensemble avant de se marier. La scène de la visite immobilière est plutôt marrante et montre bien que cet aspect des relations amoureuses est quelque peu révolutionnaire, loin des traditions. On est dans une comédie romantique légère qui gagne en profondeur à mesure que le héros, Maddy, comprends les raisons de cette rupture. Le ton est plus sérieux, plus grave et révèle davantage de sensibilité de la part des personnages.

Cependant, on ne peut qu’être étonné par la tournure que l’histoire prends (à moins d’avoir lu le résumé avant) et surtout par l’irrationalité des personnages dans certaines situations ! C’est à la fois tout ce qui fait l’humour du film, mais également la faiblesse du long-métrage, qui parfois peut interloquer et agacer de par son invraisemblance. C’est le cas du comportement des amis du couple par exemple, qui sont complices des manipulations de Payal, et qui laissent Maddy dans l’incompréhension la plus totale. Les personnages secondaires sont d’ailleurs pas très intéressants et c’est plutôt dommage, puisqu’ils jouent un rôle important dans l’histoire. Le meilleur ami de Maddy… se contente d’être un rôle donnant la réplique au personnage principal et sans aucun fond. Heureusement que Maddy croise le groupe… dont les membres aussi auraient pu être approfondis un minimum, histoire de donner un peu de consistance à l’entourage de Maddy. C’est aussi le cas des réactions de Payal, qui manigance tout pour se faire détester de son irréprochable copain, sans que l’on sache pourquoi. Certains aspects de l’histoire auraient pu être réglés avec une bonne conversation : on ne peut s’empêcher de penser cela face à un scénario qui parfois défie toute logique (mais s’il y en avait une, il n’y aurait pas de film) !

En dépit d’un rôle que l’on pourrait penser second, face au héros que l’on suit du début à la fin, Kangana Ranaut porte véritablement le film sur ses épaules et rayonne à l’écran. Elle rentre avec tellement de facilité dans la peau de Payal, cette fille extravertie, drôle, spontanée et légèrement manipulatrice. L’actrice est parfaite pour ce rôle, elle est d’un naturel impressionnant, et sa prestation très convaincante est ce que l’on retient du film. C’est toujours elle qui mène la danse ; et elle apporte des touches d’humour que l’on ne peut qu’apprécier. Imran Khan, qui incarne le petit copain, malheureusement ne fait pas trop le poids… Tout juste correct, Kangana lui vole la vedette ! Son jeu est assez plat mais colle bien, du coup, avec le personnage de Maddy, le copain perdu. Toutefois il faut reconnaître que les deux acteurs ont réussi à créer une certaine complicité, et au final on parvient à croire à leur histoire.

Pour ce qui est de la musique, les chansons composées par Shankar Ehsaan Loy sont sympathiques mais pas inoubliables non plus. Le titre Sau Aasoon est l’archétype de la ballade pop-rock mélancolique, Sarfira, la chanson « dance » sur laquelle les acteurs se dandinent en boîte de nuit, abuse un peu trop avec l’auto-tune pour que la mélodie puisse s’apprécier, et Lip to lip est légère, enjouée, pop et va vous rester en tête (la meilleure à mon sens avec un très beau clip, original). Et pour ne pas se faire spoiler le film, on évite Ove Janiya, très jolie mais assez triste.

En définitive, Katti Batti ne révolutionne pas la comédie romantique mais lui offre des détours intéressant, le film est dynamique et ne manque pas d’humour ; avec, par ailleurs, une héroïne au top, c’est dommage qu’Imran Khan ne soit pas à la hauteur et que certains éléments de l’intrigue soient complètement tirés par les cheveux. Katti Batti est un bon divertissement, pas inoubliable, mais plutôt sympathique, et plus original que d’autres romances à l’eau de rose !


Bande-annonce

Commentaires
2 commentaires